Corse Net Infos - Pure player corse


L’ARS Corse sensibilise les professionnels insulaires aux droits des patients


Jean Camille Pomier le Jeudi 18 Avril 2019 à 20:24

Ce 18 avril à Ajaccio, dans le cadre de la journée européenne des droits des patients, l’ARS Corse à organisé une rencontre d’échanges et d’information à destination principaux professionnels de santé insulaires.
Les différentes discussions ont porté aussi sur l’élaboration d’une politique de relation avec les usagers et sur le rôle de la médiation dans les établissements de santé. La journée s’est conclue avec la remise du label régional “Droit des usagers 2019”.




Photo Michel Luccioni
Photo Michel Luccioni

Ce 18 avril à Ajaccio, la porte était ouverte, à tous ceux qui se questionnent sur leur droit, au regard des bouleversements de notre système de santé. L’ARS de Corse avait en effet organisé une journée à destination des personnels de santé pour parlers de droits : le droit d’accès aux soins, le droit à l’information médicale ou encore le droit à la confidentialité. 

 

Le docteur Jean-Louis Wyart, directeur de la santé publique à l’ARS de Corse nous explique que la création de la journée européenne des droits des usagers remonte à 2007. « Aujourd’hui on s’associe à cette journée, pour promouvoir le droit des usagers, cela c’est un vrai besoin, une demande forte de nos partenaires et des nombreux usagers que nous côtoyons.”

 

Des nouveaux hôpitaux de “proximité”

 

Pour améliorer l’accès aux soins et le droit des usagers, l’état a mis en place une grande politique de remplacement des plus petits hôpitaux par des hôpitaux dits de “proximité”. Ce qui entraine une perte du bloc chirurgical et de la maternité, déplacés vers des centres de soin de plus grande taille.

 

« En Corse - souligne Wyart - on est d’ailleurs précurseurs. Les hôpitaux de proximité sont déjà implantés à Sartène, Bonifacio et Calvi. On a déjà devancé ce qui se produira sur le continent. Ici ces hôpitaux de proximité sont bien installés et les unités nécessitant des soins ou des interventions plus pointus sont déplacées dans des structures plus importantes. Ce qui améliore leur efficacité et la sécurité des usagers.”

 

Loi montagne, un retour de nos médecins en campagne ?

 

La Corse souffre aujourd’hui, comme toutes les régions rurales, de l’exode de ses médecins. Nombreux en ville, il se font rare dans les villages. Certains doivent parfois faire beaucoup de route pour trouver le premier généraliste.

Le docteur Wyart rassure “C’est un point très important. D’ailleurs une action est en cours avec tous les dispositifs qui encouragent l’établissement des praticiens en zone rurale. Il s’agit d’encourager la mise en place d’un exercice coordonnées entre médecins , infirmiers et pharmaciens qui forment une équipe pluridisciplinaire. Ce qui améliore grandement le diagnostic et le suivi du patient.”






Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie















Newsletter




Galerie
Halloween Calinzana
Halloween Calinzana
1er palmarès d'architectes en Corse
1er palmarès d'architectes en Corse
Universita di Corsica-CNRS
Universita di Corsica-CNRS
Sfida Capicursina
Sfida Capicursina
Sélection coupe du Monde de la pâtisserie
Sélection coupe du Monde de la pâtisserie
 Salon du chocolat de Bastia
 Salon du chocolat de Bastia
ACA-Nancy
Rhodanus
Mohamed Hamidi présente Une Belle Equipe
Da Capandula à Santa Maria