Corse Net Infos - Pure player corse


L’AC Ajaccio bute sur Valenciennes (0-0)


Vincent Marcelli le Vendredi 3 Décembre 2021 à 23:30

Malgré une belle prestation d’ensemble, les Ajacciens ont été contraints au partage des points face à Valenciennes. Très à leur avantage lors du premier acte, ils n'ont pu concrétiser leur domination. Plus timorés en seconde période, ils auraient pu bénéficier d’un pénalty en toute fin de match.



(Photo Michel Luccioni)
(Photo Michel Luccioni)

Stade François-Coty
 ACA-Valenciennes (0-0)
Temps frais
Eclairage satisfaisant
Bon terrain
Spectateurs : 3200 environ
Arbitre : M. Legat assisté de MM. Cravo et Dolmijan
Avertissements :
Botué ( 80e) pour l'ACA
Masson (61e), Doukouré (64e), Ntim (83e) pour Valenciennes
 
ACA
Leroy- Kalulu, Gonzalez, Avinel, Diallo- Bayala Marchetti, Laçi (Nouri 76e), Cimignani (Botué 59e)- Baretto (Coutadeur 76e), Courtet (cap.)- ent : O.Pantaloni
 
VAFC
Chevalier- Debuchy, Ntim, Cuffaut (cap.), Lecoeuche (Dos Santos 62e)- Masson, Yatabaré ( Picouleau 77e), Doukouré- Dilberto (Ayité 62e), Guillaume, Hamache- ent : C.Delmotte
 
 
L’ambiance
Le public a répondu présent pour porter ses joueurs vers la tête de la Ligue 2 en attendant le match Niort-Toulouse de lundi. Près de 3 200 spectateurs dans une ambiance toutefois moyenne surtout en fin de match. Les Ajacciens jouent en vert, maillot collector en hommage à François Coty, honoré, notamment grâce à son parfum « Emeraude »
 
L’enjeu
Il est simple pour l’ACA. Une victoire et c’est le fauteuil de leader qui attend les hommes de Pantaloni. Un enjeu qui n’empêchera pas les « biancu è rossi » de prendre ce match par le bon bout. Malheureusement en vain.
 
Les équipes
Fidèle à son dispositif classique (4-4-2), l’entraîneur ajaccien doit toujours se passer de Bevic Moussito Oko en phase de reprise, Mounaïm El Idrissy, suspendu et Mohamed Youssouf testé positif à la Covid 19. À cela s’ajoute Mathieu Coutadeur qui débute sur le banc. C’est Gaëtan Courtet qui conduit l’attaque avec Micka Baretto en neuf et demi et titularisation de Vincent Marchetti dans l’entre-jeu. En face, Christophe Delmotte, promu coach nordiste doit se passer de son fer de lance Mathieu Robail, blessé. Le coach valenciennois a opté pour un 4-2-3-1 plutôt défensif par la force des choses.
 
Le match
Il faut juste un petit round d’observation pour que les Ajacciens prennent cette équipe nordiste à la gorge. Une première frappe de Bayala (9e), un missile de peu à côté de Marchetti (12e) et surtout Gaëtan Courtet qui, pourtant idéalement placé, bute sur le portier nordiste (20e). le ton est donné au cours d’un premier acte dominé dans son ensemble. La frappe non cadrée de Masson à la demi-heure de jeu rappelle que VA est toujours là. Mais c’est avec un plan de jeu précis et sans partir à l’abordage que l’ACA met son adverse dans les cordes.
Il faut attendre un gros quart d’heure au retour des vestiaires avant de voir les Ajacciens à leur avantage. Bien campés derrière, les Nordistes ont fermé la porte. Côté Acéiste, il manque un peu de pêche par rapport au premier acte. Les ballons ne trouvent plus preneurs, la précision fait défaut et le jeu s’équilibre. L’ACA tente de se réveiller à l’entame du dernier quart d’heure. Une frappe énorme de Marchetti est repoussée par Chevalier (82e) mais c’est dans le money time, qui sourit si souvent aux « biancu è rossu » que tout peut se jouer avec une tête de Botué et surtout faute de Cuffaut sur Courtet non sanctionné par l’arbitre...
 
L’homme du match
Titulaire dans l’entrejeu, Vincent Marchetti a été omniprésent tout au long de la rencontre. Récupérations, courses, il s’est démené comme un beau diable et aurait même mérité un meilleur sort avec cette superbe frappe repoussée par Lucas Chevalier.
 
Le fait du match
Il reste une poignée de secondes quand Cuffaut adresse un coup de coude à Courtet qui s’écroule dans la surface de réparation. M. Legat ne bronche pas. Dommage car l’ACA aurait pu bénéficier d’un pénalty.
 
Le bilan de la soirée
L’ACA conserve la seconde place du classement avec 32 points et surtout ses cages inviolées pour la 11e fois de la saison. Derrière, l’écart se resserre avec Sochaux, (31 points) et le Paris FC (30 pts) en attendant Auxerre-Caen et Niort-Toulouse.
 
Ils ont dit
Olivier Pantaloni (entraîneur ACA) 
 « C’est bien sûr une déception, je n’ai pas grand-chose à reprocher à mes joueurs. Ils ont fait le boulot. On a pris ce match avec sérieux et nous aurions mérité de marquer en première période. Il a manqué un brin de réalisme devant. On a pêché après la pause et on aurait mérité de marquer en toute fin de rencontre notamment sur un pénalty oublié. Mais on conserve notre seconde place, c’est tout de même positif. »
 
Christophe Delmotte (entraîneur de Valenciennes) 
 « Un bon point de pris, on est resté bien groupé même si cela a été dur surtout en première période. On a eu la volonté de garder le ballon et de rester plus solide en seconde période On se créé la première occasion par Julien Masson et on reste sur un but encaissé en cinq matchs. On solidifie notre système défensif. » 
 


(Photos Michel Luccioni)













    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047