Corse Net Infos - Pure player corse

Justice : Charles Pieri condamné à 6 mois de prison


La rédaction avec AFP le Mardi 19 Octobre 2021 à 16:50

Condamné pour "recel d'abus de confiance" pour des locations "gracieuses" de voitures dont il aurait bénéficié, Charles Pieri ne devrait pas aller en prison, la peine prononcée étant "immédiatement aménageable"



Le tribunal de Bastia - archives CNI
Le tribunal de Bastia - archives CNI
Charles Pieri a été condamné à six mois de prison aménageables et 5.000 euros d'amende ce mardi 19 octobre à Bastia pour avoir bénéficié de locations "gracieuses" de voitures.  A l'audience le 21 septembre devant le tribunal correctionnel de Bastia, le procureur Arnaud Viornery avait requis un an de prison ferme et 10.000 euros d'amende à l'encontre de Charles Pieri qui était absent pour des raisons de santé. "Nous réfléchissons avec notre client à faire appel parce que nous estimons que les faits ne sont pas du tout constitués", a indiqué mardi à l'AFP Me Eric Barbolosi, l'un des conseils de Charles Pieri, qui avait plaidé la relaxe.
Une perquisition fin mai 2019 dans les locaux de la société Filippi Auto, agence de location de voitures franchisée Hertz à l'aéroport de Bastia-Poretta, avait permis la saisie de "21 contrats de location de véhicule au nom de Charles Pieri, souscrits entre le 22 mai 2017 et le 22 mai 2019, sans que les factures correspondantes ne soient établies et enregistrées dans la comptabilité", avait indiqué Caroline Tharot, la procureure de l'époque. Lors de son arrestation en juillet 2019, des armes et un gilet pare-balles avaient été saisis à son domicile, selon le parquet de Bastia. Mais des "irrégularités" lors de cette perquisition avaient conduit la procureure à renoncer à toute poursuite et à saisir l'Inspection générale de la police nationale (IGPN).
En septembre 2018, Charles Pieri a été condamné à 15.000 euros d'amende pour un message insultant la veuve du préfet Erignac posté sur un compte Facebook qui lui était attribué. Cette figure controversée du nationalisme corse avait déjà été condamnée à plusieurs reprises notamment en 2001, avec une peine de 5 ans d'emprisonnement pour association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste. En 2005, il avait été condamné à 10 ans d'emprisonnement pour notamment "extorsion de fonds" et "association de malfaiteurs".
Une peine finalement ramenée à 8 ans en appel.

La réaction del'Associu Sulidarità : 'basta a répressione"

Il y a quelques semaines se tenait le procès de notre militant Carlu Pieri dont le délibéré est tombé aujourd'hui (six mois aménagés)

Sans revenir sur le fond d'un dossier aussi vide qu'il était possible de l'être, nous tenons à préciser que cette enième condamnation infligée à Carlu démontre l'acharnement judiciaire qu'il subit depuis des décennies, dans l'unique but de l'écarter du champ politique. Méthode dont l’Etat a souvent usé de par le passé, employant les moyens les plus inavouables pour arriver à ses fins.

Cette volonté clairement affichée par l'État de réduire au silence des militants politiques par le biais de la répression, de campagnes médiatiques de dénigrement, d'amendes, de peines disproportionnées, ne fait que renforcer notre détermination à lutter aux côtés de Carlu et de tous ceux qui ont à subir la répression d'un état français en pleine dérive autoritaire.

Les avocats de Carlu vont faire appel de cette décision et nous resterons mobilisés à ses côtés pour la suite de la procédure dans le cas où un tribunal français était à nouveau tenté d'appliquer la vengeance politique plutôt que le droit.

Ramintemu à u Statu chì simu è seremu sempre à fianc'à i nostri, à u latu d'ogni vittima di a ripressione è chì sempre lotteremu.

Libertà per tutt'i Patriotti !





















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047