Quantcast
Corse Net Infos - Pure player corse


Jean-Charles Orsucci dénonce "une visée électoraliste" dans l'annonce du tarif diaspora


Pierre-Manuel Pescetti le Mardi 16 Mars 2021 à 15:45

Jean-Charles Orsucci se dit surpris par l'annonce d'un projet de création de tarif aérien réservé à la diaspora. Pour lui, le timing de cette annonce à quelques mois des élections territoriales laisse entrevoir une initiative à but électoraliste.



Jean-Charles Orsucci maire de Bonifacio et président du groupe Andà per dumane à l’assemblée de Corse. Crédits Photo : CNI
Jean-Charles Orsucci maire de Bonifacio et président du groupe Andà per dumane à l’assemblée de Corse. Crédits Photo : CNI
Quelques jours après l’annonce d’un projet de création du tarif aérien réservé à la diaspora par Gilles Simeoni, président du Conseil exécutif de la Collectivité de Corse, et Vanina Borromei, présidente de l'Office des transports, Jean-Charles Orsucci se dit « surpris ». Pour le maire de Bonifacio et président du groupe Andà per dumane à l’Assemblée de Corse, si sur le fond, ce tarif diaspora est intéressant, le timing de cette annonce laisse entrevoir « des initiatives aux relents électoralistes et démagogiques ». Et d'expliquer : « Je suis surpris du timing parce qu’on nous a expliqué, lors de la dernière session, que ce genre de tarif n’était pas bien vu par la Commission européenne et, aujourd’hui, on nous annonce ce projet. J’ai l’impression que c’est la réponse du berger à la bergère entre Gilles Simeoni et Laurent Marcangeli à quelques mois des élections territoriales ».

Un jeu de séduction pour les prochaines élections ?

Cet élu macroniste, qui , selon toute vraisemblance,  participera à ladite élection, dénonce une stratégie pour drainer les votes de la diaspora : « Pour être électeur en Corse, il suffit de payer un impôt, que ce soit une taxe foncière ou d’habitation. La résidence principale n’est pas obligatoire pour être inscrit sur les listes électorales. Bon nombre de personnes de la diaspora y sont donc inscrites. Je pense que ce n’est pas un élément neutre que d’annoncer maintenant ce projet qui ne devrait pas aboutir avant 2022. Cependant ,je tends la perche à l’Exécutif. Si je me trompe dans mon analyse de visée électoraliste quant à cette annonce, faisons en sorte que ce dossier soit étudié après les élections territoriales pour garantir un débat serein et apaisé ».

Pas d’opposition sur le fond

Si le moment est, selon lui, mal choisi,  Jean-Charles Orsucci est plutôt favorable à ce tarif diaspora : « Je ne suis pas opposé à trouver une solution pour que les gens puissent venir en Corse toute l’année. Ce qui m’intéresse, c’est que la diaspora puisse venir plus souvent et pour cela, il faut un tarif plus attractif. Mais pour l’instant, privilégions d’abord les gens qui vivent en Corse en leur permettant de réduire le coût lié à l’insularité. Pour créer un outil efficace, il faut prendre le temps de travailler avec l’ensemble des élus corses sans se précipiter ».


















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047