Corse Net Infos - Pure player corse

Inseme per a Corsica et le traitement des déchets : "Non à la fuite en avant"


Rédigé par le Vendredi 5 Juin 2015 à 14:34 | Modifié le Vendredi 5 Juin 2015 - 14:41


Dans un communiqué Inseme per a Corsica "s'insurge contre le choix de l'Assemblée de Corse qui, à l'exception des élus nationalistes, a voté en faveur d'une motion déposée par le Conseiller Territorial Francois Tatti, également Président du Syvadec."


Inseme per a Corsica et le traitement des déchets : "Non à la fuite en avant"
Cette motion vise à pouvoir déroger à la loi littorale de manière à faire aboutir un projet de traitement des déchets sur la commune de Tallone.
Après le rejet le 21 mai dernier au Palais Bourbon de l’amendement du député Paul Giacobbi, amendement soutenu par les autres parlementaires insulaires, voilà que l'on nous promet de réessayer la même démarche le 29 juin prochain à l'occasion d'un texte de loi relatif à la biodiversité!!
Mais cette fois-ci  avec le  soutien de l'Assemblée de Corse !
Les conséquences de cette adaptation législative, qui permettront  l'aboutissement d'un projet privé,  sont désastreuses pour notre environnement ainsi que pour l'économie de notre pays.
Car à  l'avenir d'autres installations de même type pourraient voir le jour sur l'ensemble du littoral insulaire.
Cette orientation préjudiciable à l’intérêt général est soutenue par la Préfecture de Région, cette dernière faisant une nouvelle fois la démonstration d’une certaine « ingérence »  dans les débats politiques de la Corse. 
Imposer le TMB ( Traitement Mecano-Biologique ) signifierait persévérer dans une impasse. De plus ce projet de Tallone proposant  essentiellement l'enfouissement comme solution, les mêmes causes produiront les mêmes nuisances. 
Une telle décision irait radicalement à l’encontre de la seule logique qui doit prévaloir, et qui est celle de la mise en place d’un système de tri à la source.
Unique alternative efficace pour gérer intelligemment nos déchets et par conséquence éviter le retour éventuel du projet d’incinérateur en Centre Corse. 
Pour Inseme per a Corsica  il s’agit de faire  de la Corse un modèle en matière de gestion des déchets ménagers, en instaurant  pour principe  la limitation à la source de la production et le traitement sélectif au plus près des émissions. 
 
Inseme per a Corsica demande que cet amendement soit retiré, que soit entérinée la fermeture effective et définitive du site actuel, déjà fortement saturé,  et réclame la mise en place d’une véritable politique de gestion des déchets à l’échelon Territorial et ce dans les plus brefs délais. 
 




Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 4 Novembre 2018 - 21:52 Corsica Cristiana : A Diu a Prete Mondoloni

Communiqués | L'université | L'estru piuvanu