Corse Net Infos - Pure player corse

Hôpital de Bastia : Grève de la faim du personnel CGT santé


Rédigé par Philippe Jammes le Lundi 30 Octobre 2017 à 18:54 | Modifié le Mardi 31 Octobre 2017 - 00:03


Ils avaient brandi la menace la semaine dernière lors de leur intrusion au Conseil de surveillance de l’hôpital de Bastia : une partie des personnels CGT Santé de l’établissement a entamé ce lundi une grève de la faim dans le hall de l’hôpital.


Hôpital de Bastia : Grève de la faim du personnel CGT santé
« Sans réponse concrète, sans interlocuteurs valables du ministère, nous avons mis notre menace a exécution » clame Josette Risterucci, déléguée CGT.
« Ce mode d’action désespérée et démesurée est proportionnel à la situation financière dans laquelle se trouve notre hôpital ( NDLR : 50 millions de déficit) » rajoute Viviane Albertelli de la CGT santé.  « Cette décision a été prise pour ne pas pénaliser le fonctionnement de notre établissement  et la prise en charge de nos patients » précise t-elle.


Sur place les grévistes de la faim ont réitéré leurs revendications :
- Ouverture immédiate de négociations de la part du ministère de la santé
- Déblocage immédiat d’une enveloppe de trésorerie de 15 millions d’euros
- Plan de financement à 100% des travaux de modernisation attendus depuis 20 ans   


A noter que parallèlement à cette grève de la faim initié par une partie du personnel, d’autres actions pourraient avoir lieu pour accentuer la pression sur le ministère .
Dans un communiqué, l’UD CGT de Haute-Corse apporte son soutien aux personnels de l’hôpital 
« Cela fait des années que les personnels de l’hôpital avec leur syndicat CGT luttent pour que les Corses puissent bénéficier d’un établissement aux normes et capable d’accueillir les patients en toute sécurité et prodiguer des soins de qualité. Les politiques d’austérité successives que le gouvernement Macron entend amplifier ont conduit à cette situation catastrophique. Un personnel épuisé; des services asphyxiés budgétairement; des blocs opératoires fermés.... Il manque aujourd’hui 50 millions d’euros pour régler les dettes aux fournisseurs, mettre l’établissement aux normes et permettre aux personnels d’effectuer leur travail normalement avec toutes les normes de sécurité et de qualité requises. Plutôt que de savoir si la Corse sera dotée ou pas d’un nouveau statut politique, la population attend des réponses concrètes concernant notamment les moyens pour la santé. Des moyens financiers existent. Mais Macron préfère faire un cadeau fiscal annuel de plus de 5 milliards d’euros aux grandes fortunes, que de doter notre hôpital de moyens suffisants tels que sont en Droit d’attendre la population et les employés de l’hôpital. La CGT appelle à la solidarité avec les personnels en lutte,  dont certains ont entamé ce jour une grève de la faim » déclare l’UD CGT dans son communiqué.  
CNI s’est rendu auprès des grévistes de la faim





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie




Derniers tweets
Corse Net Infos : #Corse @IsulaCorsica #téléphonie Hyacinthe Vanni : "Il faut régler une fois pour toutes les défaillances du #réseau… https://t.co/4EERsV5cBt
Jeudi 20 Septembre - 21:12
Corse Net Infos : #Corse @JeanGuyTalamoni : « Il faut passer d’un #statut #fiscal qui soutient la #spéculation à un statut fiscal qui… https://t.co/2NfuH5ql6I
Jeudi 20 Septembre - 19:00
Corse Net Infos : Jean-Guy Talamoni : « Il faut passer d’un statut fiscal qui soutient la spéculation à un statut fiscal qui soutient… https://t.co/rIKeShXO9Q
Jeudi 20 Septembre - 19:00
Corse Net Infos : L'Autorité de la concurrence sanctionne l'entreprise Sanicorse https://t.co/rylOxrsPmv https://t.co/Os6nipFW7w
Jeudi 20 Septembre - 18:49



Newsletter






Galerie