Corse Net Infos - Pure player corse

"Gilets jaunes" : Toutes les manifestations du 17 novembre doivent être déclarées


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Jeudi 15 Novembre 2018 à 18:39 | Modifié le Jeudi 15 Novembre 2018 - 19:14


Dans un communiqué, la préfecture de Haute-Corse précise que plusieurs manifestations auront lieu ce samedi 17 novembre dans le département et rappelle que celles-ci doivent être déclarées en préfecture trois jours avant.



"Samedi 17 novembre, plusieurs manifestations auront lieu dans le département. Elles risquent d’entraîner des difficultés de circulation sur les axes principaux et dans l’agglomération bastiaise. Toute manifestation doit être déclarée en préfecture (zone police) ou mairie (zone gendarmerie) au moins trois jours francs avant sa date. Cette déclaration est obligatoire et doit mentionner le parcours ainsi que les mesures prises par les organisateurs afin d’assurer la sécurité des personnes participant à la manifestation ainsi que de celles qui n’y participent pas. Cette déclaration est importante dans la mesure où elle permet également aux autorités chargées du maintien de l’ordre de veiller à la sécurité des personnes et des biens et à la fluidité du trafic routier. Le droit de manifester est un droit fondamental protégé par la loi.
Il est une forme particulière de la liberté d’expression des idées et des opinions. Il doit cependant être concilié avec d’autres libertés essentielles comme la liberté de circulation et avec le respect de l’ordre public. La sécurité des manifestants mais également de tous les usagers de la route doit être une priorité absolue.


Les participants aux mouvements organisés le 17 novembre prochain sont invités à faire preuve d’un esprit de responsabilité et de prudence dans les actions entreprises, pour éviter tout incident. Le préfet a demandé aux forces de l’ordre d’être attentives au respect des règles essentielles de la sécurité routière et au passage des véhicules de secours et d’urgence. Il rappelle que selon les dispositions du code de la route (articles L 412-1 et R 413-19), le fait d’entraver la circulation, d’empêcher la circulation des véhicules de secours ou de gêner la circulation des autres véhicules sont passibles d’une amende et d’une peine d’emprisonnement.


Ces comportements peuvent être à l’origine d’accidents de la circulation et engager la responsabilité des organisateurs des manifestations et des manifestants. Enfin, le préfet appelle les usagers de la route à adapter leurs déplacements et à faire preuve de civisme et de calme en cas de ralentissement".




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie