Corse Net Infos - Pure player corse

GFCA : Nouvelle défaite à Angers (1-0)


Rédigé par le Vendredi 22 Février 2013 à 21:57 | Modifié le Samedi 23 Février 2013 - 10:26


L'arrivée de Thierry Laurey n'a pas eu l'effet escompté. Le GFCA s'est incliné une fois de plus vendredi soir à Angers. Logique si l'on s'en refère au classement des deux clubs. L'un court après la montée. L'autre lutte pour se maintenir à ce niveau. Dans sa course à la survie qui passait par Angers il aura en fait manqué un tout petit quart d'heure au GFCA pour espérer ne pas revenir bredouille d'Anjou. Le but de l'inévitable Kesurü a ruiné tous ses espoirs.


(Jérôme Fouquet)
(Jérôme Fouquet)
Pour tenter de ne pas revenir sans rien d'Angers laurey avait, logiquement, serré les rangs en renforçant son secteur défensif.
A ce jeu, Angers a longtemps buté sur le Gazelec, avant que le tandem Doré - Keserü ne frappe. L’essentiel était assuré pour les locaux , mais que ce fut dur.
Sans surprise nous vous l'avons dit, Thierry Laurey, appelé à la rescousse, avait opté pour un schéma prudent. Face à ce schéma tactique sans surprise, Angers est apparu bien emprunté. Il n’y a donc pas eu grand-chose à se mettre sous la dent durant les 45 premières minutes.
C’est finalement Claudiu Keserü, alerté par Doré dans la profondeur, qui allait faire le plus dur en ouvrant le score (1-0, 74’). Dès lors, l’essentiel était fait pour les locaux, même si Laïfa, par deux fois, a créé le danger devant Malicki (82’, 92’), deux occasions qui, c'est évident, méritaient un meilleur sort..
Au terme de la journée, Angers cinquième avec 43 points, reste donc dans la course au podium mais il faudra faire bien mieux pour s’y faire une place.
Quant au GFCA sa situation demeure inchangée au bas du tableau. 19e avec toujours six points de retard sur Laval et 8 sur Clermont, le club ajaccien doit, désormais, impérativement battre Monaco la semaine prochaine à Mezzavia pour croire encore en ses chances de maintien.

La fiche technique

SCO Angers : 1  GFCA : 0 (0-0)
But pour Angers :  Keserü  (74e)
Stade Jean-Bouin 
Arbitre : M. Turpin
Avertissements au GFCA : Colinet (38e) Bocognano (62e), Dufau (83e)
Sco Angers :  Malicki, Lemaire, Boyer, Diallo, Couturier, Auriac, Diers puis Ravet (79e), El Jadeyaoui, Manceau, Keserü puis Socrier (75e), Ayari puis Doré (65e)
GFCA : M'Bohli, Davidas puis Novilo (88e); Bocognano, Romey, Landre, Colinet par Laifa (81e), Poggi, Dufau. Saadi, Rivière, Touré

Ils ont dit

Stéphane Moulin (entraîneur d’Angers Sco) 
« C’est une joie mesurée car on a bien conscience que ce ne fut pas un match simple. On a su être patients et hausser le rythme au fil des minutes et pour finir marquer ce magnifique but qui donne les 3 points. Les joueurs ont rempli tous les objectifs que je leur avais fixés ce soir : ne pas prendre de but, finir à 11 et gagner. Je suis satisfait pour eux […] Mon seul regret est qu’on n’a pas marqué plus que ça. On a six occasions, on en convertit une seule. Je pense que l’on a mérité cette victoire même si elle a été crispante jusqu’au bout car on est toujours dans l’inquiétude de subir une égalisation […] La bonne nouvelle du soir est qu’on renouvellera au pire notre bail en Ligue 2 à 12 journées de la fin. Je sais ce qu’on a vécu l’an passé […] Le premier objectif, le maintien, est atteint. Maintenant, on va s’éclater pour aller le plus haut possible. »
Thierry Laurey (entraîneur du Gazelec Ajaccio) 
« Je suis très satisfait de notre première période où on a été solides, où l’on a su s’adapter aux conditions, un terrain très dur et un vent tournoyant. On a bien cadenassé et posé des problèmes à cette équipe angevine. En deuxième mi-temps, on a perdu un peu le contrôle du ballon et donc eu plus de soucis même si le Sco n’était pas tellement dangereux. Je regrette ce but où notre défense axiale à trois n’arrive pas à contrôler leurs deux attaquants, un qui décroche (Doré), l’autre qui prend la profondeur (Keserü). C’est dommage car je comptais abattre ensuite les cartes pour gagner ce match. Je suis malheureux pour les joueurs qui se sont bien battus, avec de la cohérence et du talent par moments. Un 0-0 aurait mis du baume au cœur à tout le monde. On pouvait légitimement ramener un point même si ce fut un peu plus difficile en seconde mi-temps. »




1.Posté par GUY RINIERI AJACCIEN d' INNSBRUCK le 23/02/2013 18:31
Des joueurs moyens mais des corses,ils mouillerons le maillot comme au bon vieux temps. Pierre Cahuzac, de ces joueurs moyens, en avait fait de grands joueurs. Pourquoi voulez-vous qu'un etranger a la ville ou a l'ile se batte pous notre maillot ????????????????

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse