Corse Net Infos - Pure player corse

GFCA-Monaco vu par Baptiste Gentili


Rédigé par Baptiste Gentili le Dimanche 13 Septembre 2015 à 19:06 | Modifié le Dimanche 13 Septembre 2015 - 22:38


Monaco s'est difficilement imposé face au Gazélec après un penalty de Fabinho. L'ASM a souffert, notamment en deuxième période, et aurait pu être rejoint et doublé par un GFCA, qui n'a toujours pas marqué cette saison et a loupé une pléiade d'occasions (26 tirs). Une inefficacité qui lui vaut de rester lanterne rouge de la Ligue 1. L'analyse de Baptiste Gentili


(Photo D. Susini)
(Photo D. Susini)

L’ambiance
Chaude ambiance dans tous les sens du terme, une chaleur torride sur la pelouse, des tribunes surchauffées,un horaire (14 heures) inhabituel,le décor est planté Mezzavia est en ébullition pour la réception de l'AS Monaco un des ténor du championnat. Le formidable public du Gaz est prêt à soutenir son équipe jusqu'au bout comme à son habitude.

 

Le match
Le match débute de la meilleure des façons pour les Diables Rouges qui d'une manière aussi agréable que surprenante,se montrent les plus actifs en se créant les meilleures occasions de but face à des monégasques assez discrets durant le premier quart d'heure de la rencontre.
C'est contre toute attente que les joueurs de la principauté vont ouvrir le score sur un pénalty sévère accordé par l 'arbitre suite à une main décollée sur un centre anodin.1 à 0 vraiment cruel pour des Ajacciens généreux à souhait, très remuants et qui posaient de réels problèmes à leurs prestigieux adversaires.
Malgré ce coup de sort les ajacciens continueront jusqu'à la fin de la première mi-temps à inquiéter une équipe princière qui, malgré une ou deux vrais occasions ,se contentait de gérer ce maigre avantage.

 

Le GFCA pouvait encore croire à un bon résultat à l'entame de la deuxième période même si ce sont les visiteurs qui vont se créer d'entrée une super occasion mais Maury, auteur d une très bonne prestation, permet aux Gaziers de rester dans le match.
Un petit quart d'heure équilibré et puis brusquement les insulaires, très incisifs, vont véritablement prendre la direction du jeu et cela pendant une vingtaine de minutes mettant au supplice la défense rouge et blanche. n effet la rentrée de Issiar Dia sur le côté droit de l 'attaque ajaccienne dynamisait le compartiment offensif à tel point qu'on se demande encore comment l’égalisation tant méritée, tardait à venir.
En fait le manque de réalisme de l'attaque rouge et bleue venait cruellement de se faire sentir et bien sûr les contres monégasques devenaient de plus en plus dangereux,  heureusement Maury toujours lui, était dans un bon jour.
Une fin de match à suspense car on sentait vraiment que le GFCA, qui le méritait amplement, serait en mesure de revenir à la hauteur de cette équipe de Monaco, bien décevante malgré tout, et qui réussira néanmoins à conserver son avantage au grand dam des supporters corses.

 

Le GFCA
Thierry Laurey avait choisi de débuter la rencontre dans un 4X3X3, avec comme particularité une ligne offensive composée de 3 attaquants axiaux ce qui laissait présager un jeu direct afin de sauter le milieu de terrain et, surtout, mettre l'axe défensif adverse sous pression.

Ce plan de jeu original, mais non dénué de bon sens, aurait dû porter ses fruits car il eut le mérite en quelque sorte d'user les défenseurs de Monaco qui furent vraiment à l'extrême limite de la rupture quand le coach ajaccien redistribua les rôles en deuxième période où la rentrée de Dia sur un côté déstabilisa totalement l 'arrière garde adverse .

Qu'a t-il donc manqué à nos Ajacciens ? Tout simplement l'efficacité dans le dernier geste, ce réalisme, cet esprit de ''tueur'' devant le but, qui permet de faire la différence; le principal en football me direz vous, certes et les chiffres en attestent le GFCA n'a pas encore marquer un but depuis le début du championnat.

Alors faut-il s 'en inquiéter ? Peut-être mais le côté positif de ce match restera les gros progrès affichés par cette équipe qui face au vice-champion de France a quand même réussi à se créer un nombre important d'occasions de but et cela, même si la déception est grande, reste un sujet de satisfaction.

Le GFCA méritait mieux dans ce match c'est certain et le bon l'état d'esprit est toujours présent au sein de cette équipe, c'est certainement l'arme principale des Diables Rouges cette année encore.

 

L’adversaire

Un 4X3X3 plus classique pour Jardim.  En effet l'entraineur portugais proposa au milieu un triangle très offensif, avec un seul milieu défensif et on ne peut pas dire que cela permit à son équipe d'être dominatrice bien au contraire,on peut dire objectivement que ce Monaco-là a déçu.
Il faudra certainement montrer un autre visage pour espérer tenir le haut du classement dans cette ligue 1.

 

Bilan

Un seul petit point pour le Gaz : l'apprentissage continue, mais il faudra apprendre très vite car en ligue 1 lil convient de ne pas trainer trop longtemps dans les profondeurs du classement : cela pourrait être très dur à digérer au cours des prochaines semaines.





S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse