Corse Net Infos - Pure player corse

GFCA-Laval vu par Baptiste Gentili


Rédigé par Baptiste Gentili le Samedi 22 Novembre 2014 à 09:37 | Modifié le Samedi 22 Novembre 2014 - 10:16


Le GFCA avait besoin de se rassurer après ses deux dernières sorties pour le moins décevantes. La venue de Laval, qui n'avait plus perdu depuis la deuxième journée de la compétition, lui a donné l'occasion de redorer son blason. Avec ce succès, acquis face à un adversaire qui a terminé le match à neuf, le GFCA effectue une bonne opération sur tous les plans


GFCA-Laval vu par Baptiste Gentili
L'ambiance
C'était, on peut le dire vraiment, le rendez-vous des fidèles du Gaz vendredi soir à Mezzavia, toujours autant de ferveur mais bien sûr, petite chambrée, du fait qu'à la même heure, l'ACA recevait Angers à  François-Coty.

Le match
Le GFCA démarre pied au plancher cette rencontre et est à deux doigts d'ouvrir la marque dès la 2ième minute à la suite d'une frappe repoussée sur la ligne par la défense visiteuse.
De bonne augure se disait-on, mais après une deuxième opportunité pour les rouges et bleus 
quelques minutes plus tard, le match s'équilibre et sombre même dans la monotonie avec, d'un 
côté des visiteurs ayant laissé passer l'orage, et donc mieux organisés, face à des ajacciens moins conquérants et plus laborieux dans leurs entreprises de l'autre.
0 donc 0 à la mi-temps, avec un match compliqué pour le Gazelec, comme d'ailleurs on le
pressentait avant le coup d'envoi face à une équipe pas facile à manier.
C'est pourtant une bien meilleure emprise sur le match que les insulaires vont affirmer dès les 
premiers instant de cette deuxième période avec un pressing beaucoup plus soutenu qui 
incontestablement pousse les Lavallois dans leur derniers retranchements.

Sans vraiment être efficace devant le but, les ajacciens vont finir par faire plier cette défense 
mayennaise grâce à un penalty accordé généreusement, il faut bien le dire, par un arbitre pas toujours inspiré, ce qui permit au GFCA d'ouvrir le score et de prendre une réelle option pour la victoire car Laval se retrouve réduit à dix par la même occasion après l'expulsion du défenseur auteur de la faute.
Deux minutes plus tard l'arbitre se distingue à nouveau en expulsant un deuxième joueur 
Lavallois, sur contestations, cela aux environs de la 70ème minute : autant dire que le sort de la 
rencontre était scellé rendant ainsi la tâche plus facile au Gazelec qui, sans souffrir, remporte ce match qui ne restera pas gravé dans les annales, par plus petite des marges. 

Le GFCA
L'objectif - c'était bien sûr les 3 points - a été atteint ce qui permet par la même occasion au Gaz de renouer avec la victoire.
En effet après deux revers consécutifs, les "Diables rouges" avaient besoin de se rassurer, chose qui été faite dans les têtes mais un peu moins dans le jeu car on ne peut pas dire que le GFCA a vraiment bien maîtrisé cette rencontre.
Les séquelles des 2 matchs perdus se sont fait sentir, avec un manque d'assurance dans l'élaboration du jeu et un manque d'efficacité, voire même un manque de détermination dans le domaine offensif, ce qui aurait pu coûter cher si Laval était resté onze.
Cela dit la victoire est somme toute logique face à une équipe qui ne s'est jamais procuré la moindre occasion de but.

 Laval
Bien organisée avec deux lignes de 4, cette équipe difficile a manœuvrer, paraissait en mesure de ramener quelque chose de ce déplacement jusqu'à ce fameux pénalty, mais elle montra tout de même un déficit certain dans son compartiment offensif, à la peine devant la défense ajaccienne.
Que dire de plus d'une équipe qui à joué les vingts dernières minutes à neuf, résistant comme elle le put jusqu'au coup de sifflet final sans encaisser d'autres buts, ce qui laisse entrevoir tout de même au sein de ce groupe des ressources mentales intéressantes.

Le bilan
Avec 25 points le Gazelec reste dans le haut du tableau creusant encore un peu l'écart qui le sépare de la zone des relégables. Le tableau de marche est donc largement respecté par rapport au maintien mais si le le rythme est maintenu il pourrait faire naître d'autres ambitions bien plus exaltantes.
Qui sait ?

La fiche technique

Au stade Ange-Casanova GFC Ajaccio : 1- Laval : 0 (0-0)
But pour le GFCA : Larbi (66e sur penalty)
Arbitre : M. Palhies.
1998 spectateurs.
Avertissements : Fall (29e), Youga (60e), Boutaïb (77e) au GFC Ajaccio. Konaté (49e, 68e) à Laval.
Expulsions :  Chafik (64e), Konaté (68e) à Laval.
GFC Ajaccio : 
Maury - Rivieyran, M. Fall, Bréchet, Martinez - Boujedra puis Poggi (18e), Youga, Ducourtioux, Larbi puis Mmadi (88e) - Boutaïb, Pujol  pyus Mayi, (90e). Non entrés : Goda, Sinapi.
Entraîneur : Laurey.
Laval :
Cappone - Chafik, Couturier, Konaté, Ben Djemia - Gonçalvès, Alla - Robic puis Guirassy  (84e), Mimoun  puis Perrot (67e), Saïd - Diallo  puis Guerriero (73e). Non entrés : Hautbois, Boumous. Entraîneur : Zanko.




Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 13 Décembre 2018 - 10:53 Ajaccio : L'hôpital Eugénie fête Noël

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse