Corse Net Infos - Pure player corse

GFCA-Guingamp en Coupe de la Ligue ce soir à Mezzavia : Epingler les Bretons en attendant Bordeaux ?


Rédigé par José Fanchi le Mercredi 28 Octobre 2015 à 10:37 | Modifié le Mercredi 28 Octobre 2015 - 10:43


Il est des conférences de presse plus détendues que d’autres. C’était le cas, mardi au lendemain de la très belle victoire face à Nice. On pouvait lire une certaine satisfaction sur le visage Thierry Laurey, confirmant par la même la très belle entente collective d’un bloc soudé et performant qui attendait ce déclic. Il s’est produit contre l’une des meilleures équipes du moment, avec la manière en plus. C’est de bon augure


GFCA-Guingamp en Coupe de la Ligue ce soir à Mezzavia : Epingler les Bretons en attendant Bordeaux ?
 
Ce soir, c’est la Coupe de la Ligue et la venue d’une vieille connaissance à qui les Ajacciens aimeraient rendre la pareille. Guingamp n’est pas le meilleur club du championnat mais il s’agit d’un adversaire coriace que le GFCA aimerait bien épingler dans cette autre compétition qu’est la Coupe de la Ligue. Avec ce petit air de revanche qui semble flotter sur Mezzavia. C’est peut-être le sentiment des joueurs dans ce qu’il considèrent comme un challenge entre deux rencontres de championnat, avec ce petit zeste d’orgueil qui les pousse à se surpasser pour offrir une deuxième soirée de rêve à leurs supporteurs.
 
Problème d’effectif… 
Pour Thierry Laurey, l’enjeu est d’importance car l’entraîneur ajaccien considère la Coupe de la Ligue comme une compétition aussi sérieuse que le championnat, cela malgré un effectif pour le moins faiblard et par conséquent à protéger du mieux possible, surtout au  rythme de cette semaine à trois matches :
« Notre travail a été récompensé samedi face aux Niçois, en espérant qu’il ne s’agit pas d’un feu de paille. On espère bien sur confirmer ces bonnes dispositions ce soir face à Guingamp et poursuivre sur notre lancée samedi. Ce serait parfait mais…Il faudra faire avec les petits soucis, les blessures, la suspension de Le Moigne. Comme vous le savez, l’effectif n’est pas très important, c’est le seul problème avec la venue des Bretons à quelques heures de la rencontre contre bordeaux samedi. Nous voulons jouer la Coupe à fond mais pour cela il faut un effectif complet, ce qui n’est pas le cas chez nous. Certes, si cette rencontre avait été programmée un peu plus tard c’aurait été idéal compte tenu du calendrier que nous avons à honorer. Nous ferons face, tout simplement et nous ferons les comptes à la fin pour mieux se projeter sur Bordeaux à la fin de la semaine. C’est le problème de toutes les équipes à effectif faible, cela on le savait dès le début de la saison. Il faudra donc faire avec…»
 
Soulagé après cette victoire face aux Azuréens ?
« Très soulagé, c’est clair ! Les joueurs ont récupéré je pense avec l’unique séance d’entrainement disputée lundi. Ils ont retrouvé toute la confiance voulue, on pourra d’ailleurs mieux s’en rendre compte demain avec ce match de Coupe de la Ligue. Il est clair que c’était un gros poids que l’on avait avant de rencontrer les Niçois ; ça nous a allégés d’un seul coup et ça fait grand bien. Les gars ont montré qu’ils étaient capables. La victoire appelle la victoire, essayons de positiver la dessus avant de nous projeter sur la rencontre prochaine et de continuer sur la lancée. A condition que les joueurs suivent, et j’en reviens au problème de l’effectif, en espérant que les petits bobos disparaîtront au fil des heures et des séances de récupération. »
 
Des jeunes sur le banc
Il est certain que la suspension de Le Moigne pose problème, d’autant que le carton rouge récolté à quelques minutes du terme n’était pas à proprement parler une grosse faute. Plutôt bénigne, mais l’arbitre en a décidé autrement et une fois de plus, pénalise le club. C’est un peu le sentiment de Thierry Laurey qui estime la sanction très lourde : « J’ai regardé le match peu après et l’on voit bien que Jérôme tente au maximum d’éviter le joueur, on sent que la faute est minime, sans méchanceté aucune. Le carton rouge est sévère surtout à deux minutes de la fin. L’arbitre aurait pu s’en passer…Mais c’est comme ça et cela nous pénalise lourdement. »
L’entraîneur Ajaccien devra puiser dans les réserves et à ce niveau, pourrait bien faire appel à deux jeunes du club. Il pourrait s’agir de Biancarelli, un jeune milieu offensif et Piereschi, défenseur et peut-être un troisième. Ces joueurs pourraient en effet effectuer leur rentrée en cours de match, ce qui permettra à d’autres de souffler un peu :
« Dans la position où l’on est, on ne peut pas se permettre de négliger quoi que ce soit, bien au contraire. Il faut d’abord se concentrer sur le match de Guingamp, celui de Bordeaux viendra après. Nous avons un rendez-vous important, il faut l’honorer jusqu’au bout, y compris les éventuelles prolongations. On sait que c’est le troisième match de la semaine qui est toujours le plus difficile, ce sera plus délicat pour la récupération. On devrait d’ailleurs retrouver quelques joueurs de retour de blessure pour samedi, à l’exception de Tchibumbu qui a été victime d’une petite contracture et ne sera sans doute pas utilisable contre Guingamp voire contre Bordeaux. Il faudra se montrer prudent. C’est en quelque sorte la rançon du succès car il y a un prix à payer pour tout. Il a fallu aller chercher la victoire et on y a laissé pas mal de forces. »
J.F.
 



S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse