Corse Net Infos - Pure player corse

GFCA-Châteauroux vu par Baptiste Gentili


Rédigé par Baptiste Gentili le Samedi 1 Novembre 2014 à 02:33 | Modifié le Samedi 1 Novembre 2014 - 03:07


Le GFCA a repris son cours victorieux dans ce championnat de France de Ligue 2. Sévèrement battu à Brest la semaine dernière les Ajacciens ont fait ce qu'il fallait pour récolter les trois points de la victoire qui leur permettent vendredi soir encore de pointer tout en haut du tableau.


GFCA-Châteauroux vu par Baptiste Gentili
L'ambiance
Les supporters du Gaz ne se sont pas fait prier pour déployer aux quatre coins du stade notre Bandera :  on n'en attendait pas moins de ce public toujours acquis à la cause de son équipe mais, aussi, fier de montrer sa solidarité et son attachement envers tout un peuple.

Le match
Un début de match équilibré et sans réelles occasions de but de part et d'autre,laissant supposer une rencontre âpre et indécise,jusqu'à cette 24ème minute ou sur un magnifique coup coup franc de Fabre, le Gazelec ouvre le score délivrant ainsi les siens mais aussi un public presque inquiet au regard de la prestation de leurs favoris moins à l'aise que lors des dernières sorties à domicile.
Ce petit but d'avance a le mérite de libérer les ajacciens qui sans faire un grand match maîtrisent parfaitement cette première mi-temps et parviennent à prendre la mesure de cette équipe de Châteauroux qui est bien heureuse de rentrer au vestiaire avec une seule longueur de retard au  1 à 0 le score ne changera pas même si le GFCA aurait pu en fin de rencontre se donner un peu plus d'air, en négociant mieux deux ou trois situations de contre plutôt favorables.

Le GFCA
Incontestablement le GFCA a peiné pour venir à bout de Châteauroux : l'équipe ajaccienne a été moins à l'aise qu'à l'accoutumé dans le jeu, avec beaucoup d'imprécisions dans les passes et moins de percussions devant, malgré encore une belle prestation de Pujol leader d'attaque incontestable de cette équipe.
Une certaine lassitude aussi avec un plus de fébrilité en défense où l'absence de Brechet s'est fait sentir malgré tout.
Cela dit l'équipe n'a pas pris de but, a réussi à conserver son petit avantage et a surtout conserver ce magnifique état d'esprit qui depuis le début de saison contribue largement à ce formidable parcours des diables rouges.

L'adversaire
Finalement cette équipe a posé quelques problèmes au GFCA, mais sans pour autant se montrer efficace. Malgré sa vaillance elle a quand même dévoilé ses limites dans le domaine offensif qui s'est traduit par un manque de réalisme et une certaine maladresse.
Comment situer sa réelle valeur ?
Il me paraît difficile de le faire dans la mesure ou sur ce match elle n'a pas pu ou su profiter des temps faibles du Gazelec, ce qui pourrait lui être préjudiciable si dans les matchs qui vont suivre cela se répète : la perte de confiance peut être au bout de ses lacunes et ça, on le sait, ce n'est pas trop recommandé pour une équipe de football.

Le bilan
22 points c'est le capital qu'à engrangé le Gaz après treize journées : je suppose qu'avant le début de  saison le staff, les dirigeants, et même les supporters auraient signé à deux mains,  pour un tel bilan à ce stade de la compétition.
Au-delà de cette performance sur le plan comptable c'est bien plus, à mon avis sur le capital confiance et la sérénité que le bénéfice me paraît être important pour le club.
Le travail à l'entrainement est, en effet, beaucoup plus profitable dans un tel climat. Dès lors, les progrès de cette équipe seront encore plus marquants au fil des matchs, ce qui à un moment donné pourrait permettre de caresser quelques rêves merveilleux…

La fiche technique

Stade Ange-Casanova GFCA : 1 Châteauroux : 0 (1-0) 
But pour le GFCA : Fabre (25e) 
Arbitre : M. Falcone 
Avertissements : Rivieyran (36e) au GFCA Ajaccio, Hountondji (39e), Dudouit (72e) Mauricio 79e à Châteauroux 
Expulsion : Nnomo (85e)  Mauricio (90+1) 
GFCA 
Maury, Rivieyran, Andreu, Martinez, Fall, Ducourtioux, Fabre, Youga, Poggi puis Boujedra (78e), Tshibumbu puis Boutaib (80e), Pujol. 
Entraîneur : Thierry Laurey 
Châteauroux 
Bonnefoi, Hountondji, Boyer, Nestor, Bonnart  puis Mauricio (57e), Zola  puis Nnomo (81e), Dudouit, Chamed, Sakhi  puis Kamara (57e), Thil, Makengo. 

Entraîneur : Pascal Gastien.




Dans la même rubrique :
< >

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse