Corse Net Infos - Pure player corse

Finances publiques : Les syndicats disent « non aux restructurations » en Corse


Rédigé par le Mercredi 12 Octobre 2016 à 13:05 | Modifié le Jeudi 13 Octobre 2016 - 00:45


Une cinquantaine d'agents des finances publiques de Haute-Corse se sont rassemblés mercredi matin devant le centre de Bastia à l'appel des syndicats CGT, FO et Solidaires. Tous appellent à la nécessité d'arrêter les restructurations et regroupements de services face aux menaces qui pèsent sur les perceptions de Prunelli, Moita et Cervioni.



"Notre manifestation n'a rien de corporatiste, nos agissons pour le développement économique durable de notre société " clame le délégué CGT,  Jean Pierre Battestini. Les revendications du jour portaient sur la spécialisation des perceptions de Prunelli et de Moitia contre l'avis des élus, des populations et des personnels ainsi que du démantèlement de celle de Cervioni.
"Deux agents en charge du service de recouvrement des impôts doivent être transférés à Folelli. Cela va entrainer une surcharge pour les agents qui restent sur place et créer un vrai problème pour les personnes qui attendent des conseils de proximité de notre part " nous explique Sandrine, agent en charge de la comptabilité des collectivités locales à la perception de Cervioni. 


En mai dernier, la mobilisation des agents de Haute-Corse avait permis le maintien de deux postes ainsi que l'amélioration des projets d'affectation. Dans une région avec des spécificités qui lui sont propres, les syndicats interpellent aujourd'hui la direction générale sur la nécessité d'apporter des moyens supplémentaires qui devraient être alloués par la Centrale à la région pour un accomplissement normal des missions ainsi qu'un service public de proximité requis par la nouvelle intégration de la Corse dans la loi Montagne "Réduire les jours d'accueil au public pour ne conserver que les contacts dématérialisés par internet est inacceptable". 
Reçus par le directeur adjoint du centre de Bastia, Gilles Rougon, les agents attendent "des actes et non des mots". Au cœur des exigences, la tenue d'un groupe de travail avec la Direction Générale attendue pour les prochaines semaines. 

Finances publiques : Les syndicats disent « non aux restructurations » en Corse

Tous ont été reçus par le directeur adjoint, Gilles Rougon, dans les locaux du Centre des finances publiques de Bastia
Tous ont été reçus par le directeur adjoint, Gilles Rougon, dans les locaux du Centre des finances publiques de Bastia




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie