Corse Net Infos - Pure player corse

Encore une défaite à Angers : La situation de l'ACA se complique


le Vendredi 24 Avril 2015 à 23:05 | Modifié le Samedi 25 Avril 2015 - 00:44


Encore battu Vendredi soir à Angers, l'ACA se retrouve dans une situation compliquée - 17e avec 34 points - avant de se mesurer à Orléans mardi soir au stade François-Coty pour un match à... six points. Mais d'ici là la situation pourrait encore empirer si d'aventure Orléans, aujourd'hui premier relégable, venait à battre ce samedi Dijon…


Encore une défaite à Angers : La situation de l'ACA se complique
Sco Angers- AC Ajaccio: 1-0 (1-0)
Arbitre : M. Rainville
10 645 spectateurs
But : Clémence (28e).
Avertissements. Ajaccio : Sainati (30’), Abergel (44’).
Angers
Butelle - Angoula, Pierre, Thomas, Bouka Moutou - N’Gosso, Manceau - Diers (cap) (Gomez, 76’), Ngando (Pessalli, 88’), Clémence - Camara (Pépé, 66’). Non entrés : Letellier (g), Traoré. Entr. : Stéphane Moulin.
AC Ajaccio
 Sissoko - Marester, Sainati, Cissé, Begeorgi - Ainé (Coulibaly, 69’), Abergel - Diop (Caddy, 60’), Cavalli (cap), Vidémont - Fauvergue. Non entrés : Scribe (g), Perozo, Quintilla. Entr. : Olivier Pantaloni.


SCO démarre très bien la rencontre. Avec un pressing haut et intense de la part de tous les angevins, les adversaires corses ont du mal à sortir le ballon de leur moitié de terrain. Les montées des latéraux angevins proposent de nouvelles solutions, mais ce sera finalement sur un coup de pied arrêté que le match va réellement bousculer. Un coup franc bien tiré par Axel Ngando permet à Sacha Clémence de faire trembler les filets ajacciens et de soulever un stade Jean-Bouin bien garni. Avec ce pressing intense à l'image de Sacha Clémence qui presse sur tous les ballons, les rouges et blancs perdent rapidement le ballon et est récupéré par les sentinelles angevines du milieu de terrain, Vincent Manceau et Guy N'Gosso. Les courses en profondeur d'Arnold Bouka-Moutou, et dans les espaces d'Axel Ngando posent de nouveaux problèmes aux visiteurs qui rentrent aux vestiaires avec seulement une unité de retard.
a seconde mi-temps sera un peu plus différente, les blocs défensifs des deux effectifs repoussent avec sérénité les attaquants adverses, les occasions viennent de tirs de loin. Des situations sur lesquelles Ludovic Butelle va répondre présent, à son opposé son homologue Omar Sissoko sera tout aussi efficace sur les tentatives de Charles Diers ou Vincent Manceau. Il sera même déterminant lorsque dans la surface Axel Ngando adresse une frappe sèche au ras du poteau. Pour le gardien angevin, les situations plus dangereuses vont intervenir sur des coups de pied arrêtés délivrés par un Johann Cavalli adroit dans cet excercice.
Mais force reste au SCO Angers qui à la faveur de cette victoire reste dans le sillage de l'autre club ajaccien.




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 13 Novembre 2018 - 14:01 Michel Luccioni raconte la photographie de presse

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse