Corse Net Infos - Pure player corse

Derniers échos d’un superbe Tour de Corse


Rédigé par José Fanchi le Lundi 5 Octobre 2015 à 21:13 | Modifié le Lundi 5 Octobre 2015 - 21:33


Eh oui ! On pense déjà à l’année prochaine. La 59e édition est en marche. On va commencer à y travailler dans les bureaux de la FFSA et en Corse avec les différentes Asa réunies autour de leur Comité régional. Que retenir de ce Tour de Corse 2015 ? L’organisation, la sécurité, le déroulement des liaisons et des spéciales, la réaction des spectateurs, celle des équipages, les villes-étapes, l’accueil par les populations des régions traversées. Autant de détails que les organisateurs ont notés avec attention sur le cahier des charges du Tour


Ari Vatanen était là
Ari Vatanen était là
Mais que l’on se rassure, tout a bien fonctionné. Partout où le Tour est passé, ce ne furent que louanges et félicitations, remerciements pour le retour sur ses terres et encouragements pour l’avenir. 2015 a été une grande édition dans la lignée des Tour de Corses qui ont marqué l’histoire. On le doit à notre CTC qui a fait un énorme effort, à l’équipe de la FFSA dirigée par Nicolas Deschaux, à David Sérieys, le patron du Tour qui a fait preuve d’un grand dynamisme, à ses équipiers de la FFSA et bien entendu aux membres des ASA de l’île et du comité régional Corse pour leur expérience et leur passion. Tout cela nous a apporté un retour fantastique de notre épreuve. On leur en sait gré.
 
Vincent et Yvette
Vincent et Yvette : Eux, c’est la passion maîtrisée, l’œil vif et des photos à faire pâlir d’envie les meilleurs spécialistes de la pellicule. Vincent et Yvette sont des fidèles de Corse Net Info, des inconditionnels plutôt, tellement l’information leur tient à cœur. Partout où se déroule un rallye, ils sont là. Au volant pour les Historiques, sur le bord de la route, ils n’en manquent pas un. Ils se déplacent d’ailleurs souvent pour assister aux grands rallyes classiques du calendrier. C’est dire s’ils sont au courant des choses de l’auto. C’est d’eux qu’est venue la lumière sur nos écrans, avec une galerie de photos entièrement destinée aux pilotes du cru. Un  régal de travail qu’ils offrent à leur média préféré. Qu’ils en soient remerciés…
 
Yves Loubet : un consultant avisé
Pas d’erreur possible avec lui. Il connaît les routes de l’île les plus reculées, les plus petites et lorsqu’il donne son avis, il ne se trompe jamais. Thomas Sénécal savait ce qu’il faisait en appelant Yves Loubet pour le seconder sur les antennes de Canal + qui d’ailleurs a assuré un remarquable travail quatre jours durant.
Sur les différentes spéciales commentées en direct et souvent avec caméra embarquée, les interventions de l’ancien champion d’Europe des rallyes ont été sensées, précises, enthousiasmantes tellement l’approche du personnage était d’une grande justesse. Il parlait de portions de routes comme s’il était passé la veille, il reprenait le commentaire pour situer telle ou telle embuche que bien des pilotes oublièrent, jusqu’aux bosses en sortie de virage aussi surprenantes pour le pilote que pour le téléspectateur qui n’en croyait pas ses yeux de tant de précisions.   
Un travail d’orfèvre, c’est le moins que l’on puisse dire. Chapeau l’ami !
 
Le Grand Ari était là !
Discret comme à son habitude, le grand blond au verre de lait baladait sa longiligne silhouette sur la place De Gaulle au moment de l’arrivée des voitures au parc fermé. C’était bien Ari Vatanen, l’un des grands animateurs du Tour de Corse des années quatre-vingt, champion du monde des rallyes en 1981 et vainqueur de la célèbre course de côte Pikes-Pick. L’ancien pilote Peugeot n’est pas passé inaperçu, tant s’en faut.  En quelques minutes, il fut entouré par une myriade d’amateurs éclairés ou non du sport automobile. Le Finlandais s’est bien entendu plié à la traditionnelle séance de signature d’autographes avec sa gentillesse habituelle…
J. F.




Rugby | Echecs | Autos Motos | Cyclisme | Autres sports