Corse Net Infos - Pure player corse

Covid-19 : "En Balagne, il faut intensifier la vaccination qui est en deçà de la moyenne nationale"


Livia Santana le Mercredi 14 Juillet 2021 à 07:44

A la suite de l'allocution présidentielle de ce lundi 12 juillet, la demande en vaccination a bondi en Haute-Corse. Pour y faire face à la demande, l'agence régionale de Santé renforce les équipes de santé notamment en Balagne pour cibler les personnes vulnérables et les 18-59 ans.



Marie-Hélène Lecenne lors de la conférence de presse de ce mardi 13 juin à Ajaccio. Photo Michel Luccioni
Marie-Hélène Lecenne lors de la conférence de presse de ce mardi 13 juin à Ajaccio. Photo Michel Luccioni
En Haute-Corse le message du Président de la République semble être passé. Ce mardi 13 juillet à 8h15, 2020 personnes avaient déjà pris rendez-vous pour une injections. A ce chiffre il faut ajouter le grand nombre"de patients qui se présentent directement dans les centres de vaccination ou chez les médecins", comme l'a rappelé la directrice de l'agence régionale de santé lors d'une conférence de presse 

Pour faire face à la demande, Marie-Hélène Lecenne tient à souligner la "mobilisation continue et active des professionnels de santé" notamment en Balagne, territoire affecté depuis quelques jours par de nombreux clusters et où le taux d'incidence s'élève à 380 cas positifs pour 100 000 habitants. Le but est donc d'augmenter la couverture vaccinale de cette région qui est bien en deçà de la moyenne corse et de la moyenne nationale en mobilisant le centre hospitalier mais aussi les deux maisons de santé de l'Ile Rousse et Calenzana. 

Cibler les personnes vulnérables 
Pour éviter la saturation des services hospitaliers, depuis le début de l'épidémie, l'ARS a dans le radar les personnes vulnérables non vaccinées. L'assurance maladie va d'ailleurs faire parvenir aux professionnels de santé la liste des patients qui n'ont pas reçu leur première dose, pour qu'ils puissent prendre contact avec eux. "Le but est d'établir une relation de confiance qui permettra d'adhérer à la vaccination ou d'être directement vacciné à domicile", explique Marie-Hélène Lecenne.

Les 18-59 ans sont aussi visés. "Il faut les amener à la vaccination car cette classe d'âge a une vie sociale importante et est donc susceptible d'être vecteur du virus et de contaminer leur famille et les personnes vulnérables", poursuit la directrice de l'ARS de Corse. Sur cette tranche de la population, la Balagne est encore en retard puisqu'on y recense 30% de vaccinés contre 30% sur toute l'île.














    Aucun événement à cette date.








Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047