Corse Net Infos - Pure player corse



Cour d’appel : le procureur général Franck Rastoul quitte Bastia pour Toulouse


Philippe Jammes le Vendredi 13 Décembre 2019 à 17:49

Franck Rastoul, procureur général près la cour d'appel de Bastia, a fait ce vendredi ses adieux à la Corse. Désormais en charge des fonctions près la cour d'appel de Toulouse, le procureur général a passé 5 ans et 9 mois sur l’île.




Lors de cette cérémonie qui s'est déroulée au palais de justice de Bastia, en présence de nombreuses personnalités civiles et militaires, ses collègues magistrats ont salué sa disponibilité, sa clarté dans sa ligne de conduite, sa réactivité.

De son coté Franck Rastoul a souligné qu’il avait aimé son action sur le terrain et apprécié les contacts et les relations humaines qu’il avait pu nouer avec ses nombreux collaborateurs. «Je pars avec une expérience corse riche sur le plan humain. J’ai eu des relations fortes dans des conditions parfois difficiles ». 

Franck Rastoul est aussi revenu sur les différents dossiers qu’il avait eu à traiter notamment ces derniers mois avec la création des collectifs anti-mafia ou les fraudes agricoles. « En tout état de cause, la justice peut et doit passer en Corse comme ailleurs ».  Concernant les collectifs il a souligné que dans le cadre de la lutte contre les règlements de compte, la justice ce devait être une démonstration de preuves et qu’on ne pouvait affirmer sans éléments  précis que tel ou tel soit coupable d’un crime. «La justice n’est pas une rumeur. Il y a une réponse judicaire, une procédure à suivre, des procès verbaux à prendre ».

Au sujet de la fraude agricole, il a pointé les quelque 3 millions d’euros qui auraient pu aider d’autres éleveurs. « Dans ce dossier la réponse judicaire se passe normalement. Il y a différentes enquêtes.  3 millions d’euro ont été détournés au détriment d’éleveurs qui auraient pu en bénéficier ».

Franck Rastoul a aussi  eu un petit mot pour la presse qu’il dit avoir apprécié pourtant dans des conditions de travail parfois difficiles.
 « Aujourd’hui je ferme une porte pour en ouvrir une autre le 19 décembre au parquet de  Toulouse. La Corse ne laisse pas indifférent. Je n’oublierai pas ces années, la Corse et les Corses. Blaise Cendars disait : « Quand tu aimes, il faut partir », donc je pars ».   

Jean-Jacques Fagni, procureur de la République près le tribunal de grande instance de Perpignan, lui succèdera le 6 janvier prochain. Jean-Jacques Fagni connaît bien la Corse puisqu’il y a officié en tant que procureur de la République de Bastia entre 2006 et 2010.

















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047