Corse Net Infos - Pure player corse

Coupe de France à 18 heures au stade Ange-Casanova-GFCA-Guingamp : et de quatre !


Rédigé par Jean-François Vinciguerra le Mardi 19 Janvier 2016 à 09:02 | Modifié le Mardi 19 Janvier 2016 - 09:11


Battu lors du match aller à Guingamp, deux à deux et match arrêté lors de la première rencontre de coupe de France à Mezzavia, victoire (2-1) des Bretons de nouveau à Ajaccio, revoilà les guingampais de retour sur la pelouse du stade Ange Casanova. C’est la quatrième confrontation depuis le début de la saison. Et ce n’est pas fini car il y a le match retour en championnat et, qui sait… Les deux clubs se connaissent maintenant très bien. Reste la météo, capricieuse comme jamais, qui décidera ce soir


Coupe de France à 18 heures au stade Ange-Casanova-GFCA-Guingamp : et de quatre !
Un petit parcours en Coupe de France ça ne fait de mal à personne. Surtout pas aux spécialistes de Guingamp ni même aux Ajacciens qui possèdent une belle carte de visite à ce niveau.
Les deux clubs se retrouvent ce soir à Mezzavia pour disputer leur quatrième rencontre de la saison que les ajacciens aimeraient bien épingler pour une petite balade en Coupe. C’est en tout cas ce que semble attendre Thierry Laurey de cette nouvelle confrontation avant de se rendre à Rennes vendredi soir avec son équipe.
 
Eviter des prolongations
« Guingamp on connaît, très bien même et ce soir nous retrouvons une équipe qui sait s’accrocher, difficile à jouer comme vous l’avez constaté lors des deux dernières rencontres sous la pluie. J’espère que le temps va rester ainsi, ce qui nous permettra d’avoir un terrain de meilleure qualité. Le jardinier fait le maximum pour le remettre en état mais c’est assez compliqué. Quand on les voit arriver, on tremble parce qu’il va recommencer à pleuvoir (sourires). Les deux dernières rencontres nous ont posé pas mal de problèmes et c’est la raison pour laquelle j’espère en une bonne météo. On pourra jouer un match correct et si l’on peut éviter des prolongations ce sera bien mieux pour l’équipe et la récupération. Trois matches en six jours ça fait beaucoup pour les organismes. »
 
Deux occasions, deux buts !
Samedi contre Reims, l’entraîneur ajaccien estime que les joueurs ne se sont pas bien adaptés aux conditions de jeu, surtout à cause des zones difficiles à jouer comme on a pu d’ailleurs le constater :
« Nous avons effectivement insisté sur ces zones et cela nous a pénalisés. J’ai revu la première mi-temps et j’ai trouvé des choses intéressantes de la part des gars mais malheureusement, nous n’avons pas été efficaces défensivement ce qui nous a valu de se faire surprendre à deux reprises. Les deux seules occasions de la première mi-temps leur ont valu deux buts. C’est d’autant plus regrettable que nous avons bien maîtrisé le jeu mais les deux contres nous ont été fatals alors que nous menions à la marque.  
 
- Les Rémois ont amélioré leur jeu par la suite, on s’en doutait un peu. Ils ne pouvaient pas rester sur les contre performances des semaines écoulées avec une équipe qui est solide et qui pratique un bon jeu ?
Petit à petit, les Rémois se sont réveillés, on savait que c’était une équipe dangereuse qui s’est crée deux situations avantageuses, deux positionnements qui leur ont été favorables pour mener à la pause. Ils n’on rien volé, il faut être honnête, le match nul est mérité ce qui ne m’empêche pas de penser qu’après avoir vu le match à la vidéo, nous aurions pu tout aussi bien l’emporter, quand bien même auraient-ils obtenu une balle de 3 à 1. Les gars ont fait une première mi-temps consistante même s’il y a des choses à revoir (pertes de balles fréquentes) et une seconde mi-temps bien menée offensivement avec les occasions que vous savez. Nous avons eu plusieurs situations où nous étions en mesure de marquer. C’est le football, l’histoire d’un match… 
 
- L’effectif ?
Grégory Pujol s’est blessé de nouveau c’est assez embêtant et Zoua va revenir sans doute dans le groupe. »
 
J.-F. V.




Dans la même rubrique :
< >

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse