Corse Net Infos - Pure player corse

Coupe de France : Le FBIR continue sa route face à Villefranche


le Samedi 7 Décembre 2013 à 23:53 | Modifié le Dimanche 8 Décembre 2013 - 02:06


Inarrêtables Isulani ! Après avoir élminé le GFCA puis être allé battre Saint-Etienne-Métare, au tour précédent, le FBIR s'est à nouveau imposé en Coupe de France, sur son terrain du Stade Jacques Ambrogi. C'est Lionel Sauli qui a donné la victoire aux siens en scorant par deux fois dans la prolongation. Les Balanins avaient ouvert la marque par un but splendide de Dimitri Menozzi avant d'être rejoints en fin de rencontre. C'est au mental que Christian Graziani et ses joueurs ont remporté ce match très disputé.


Coupe de France : Le FBIR continue sa route face à Villefranche
Stadiu Jacques Ambrogi, Sabbatu u 7 di Dicembri di u 2013.
8u Giru di a Coppa di Francia
FB Isula Rossa 1-1 (4-2 AP) Villefranche (0-0 MT)
Scopi : Di. Menozzi 78a, Santelli 96a, L. Sauli 112a sp & 120a pà u FBIR ; Romany 80a, Antoinat 99a pà Villefranche
Sclusioni : Ventura 117a pà u FBIR.
Tempu : Umidi 
Spettatori : Circa 400
Arbitru : Sgiò Pezzoli
FBIR : F. Menozzi, Di. Menozzi (Vachet), Gehin (Encelade), Du. Menozzi-Delinfo, J-M Sauli, Ruster (Lobe), Ventura, Portillo -L. Sauli, Santelli 
Villefranche : Njalkonog, Giraud, Badin, Ogier, Romany, Antoinat, Paillot, Jasse, Fostier, Castillo, Arbia. 
Bancu : Cochet, Dumas, Ndiaye, Odin, Muzy, 



U Scontru

Le premier quart d'heure est un match crispé. Le FBIR progresse par du jeu direct, et réussi tout de même à s'installer dans le camp de Villefranche. Les Balanins obtiennent aussi des corners, et sur l'un d'eux, le mauvais dégagement de la défense permet à Jean-Marc Sauli de frapper, mais ce dernier écrase son tir, qui ne passe pas très loin des buts (11a). Les visiteurs attendent et subissent le jeu. L'Isula insiste, et sur un coup-franc bien tiré par Lionel Sauli, le gardien adverse est contraint à la claquette (36a). Les locaux ont la maîtrise du match, malgré un défi physique de tous les instants imposé par leurs vis-à-vis. 44e, débordement de Ventura qui centre ras de terre pour Santelli, on croit au but mais Njalkonog sort et dévie le plat du pied de l'attaquant du FBIR sur son poteau (44a).
Retour des vestiaires sur le même rythme, et un match âprement disputé au milieu. Le FBIR construit et sur un coup-franc obtenu plein axe, Lionel Sauli enroule parfaitement ou presque du droit, et manque d'un rien le cadre. Le gardien semblait bien battu. Réaction immédiate des visiteurs. Sur un coup-franc indirect, une tête est claquée in-extremis par Florent Menozzi, qui évite le pire (75a). Et sur la relance, J.-M. Sauli donne pour Dimitri Menozzi par-dessus la défense, le ballon rebondit une fois et le jeune défenseur droit reprend de demi-volée pied droit. Le ballon est lifté et plonge directement dans la lucarne! Une merveille qui réveille enfin les supporters, venus nombreux.
Mais les coups-de-pieds arrêtés sont le point fort de cette équipe de Villefranche, et sur un nouveau corner, N'Diaye remet au second poteau, pour la tête de Romany, qui bat Florent Menozzi à bout portant : un partout à la 80e minute. 

Prolungazioni : Lionel Sauli libère Jacques Ambrogi

La prolongation démarre, et Aldrich Lobe remplace Ruster pour dynamiser l’entre-jeu.
Et cela fonctionne, ballon en cloche de la gauche, le gardien sort précipitamment et se fait lober, Santelli en profite et prolonge de la tête pour le 2-1! Mais la leçon n'a semble-t-il pas été retenue par la défense, car sur un corner, Antoniat bat une seconde fois F. Menozzi au second poteau, d'une tête imparable.
Vachet et Encelade rentrent pour les derniers instants et pour tenter d'éviter les tirs aux buts. Une abnégation payante, puisque que sur un ballon dans les 18m, N'Diaye intercepte de la main, et concède un pénalty. Lionel Sauli transforme la sentence, et permet aux siens de reprendre les devants! Les joueurs de Villefranche se ruent alors sur les buts de Menozzi, mais le portier Balanin effectue une fin de match digne des plus grands, repoussant frappes et coup-francs. La fin du match s'approche, et Ventura commet l'erreur de trop et est expulsé pour un second carton jaune. Qu'à cela ne tienne, sur un nouveau ballon dégagé par la défense, tous les joueurs en bleu sont pris à revers, et L. Sauli s'en va battre le portier visiteur d'un petit ballon croisé : 4-2, le banc exulte et le FBIR se qualifie, au bout du suspens! 




Dans la même rubrique :
< >

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse