Corse Net Infos - Pure player corse

Coupe de France : L'Île-Rousse plein gaz !


le Dimanche 27 Octobre 2013 à 21:53 | Modifié le Vendredi 22 Novembre 2013 - 16:20


Dans un vrai match de coupe, les Balanins ont ouvert le score sur leur première opportunité. Il sont tenu bon, face à des Diables Rouges peu en verve, et une attaque bien pâle, mais insistante. Un but de Lionel Sauli aura suffit au bonheur (immense) des Isulani, qui s'adjugent la qualification pour le tour suivant. Dans le deuxième match de la région Corse, c'est l'AJ Biguglia qui l'a emporté 3-1 face à l'USC Curtinesi.


Coupe de France : L'Île-Rousse plein gaz !
Stadiu Jacques Ambroggi,
Dumenica u 27 d’Uttrovi di u 2013
FB Isula Rossa 1-0 GFC Aiacciu (1-0)
Scopu : L. Sauli (2a) pà u FBIR
Spettatori : Circa 350
Arbitru : Sgiò Decoster
 
Dans une après-midi estivale, ce sont les Balanins qui démarrent fort, et mettent d’entrée la pression. Une entame de match récompensé, sur un coup-franc de la gauche, Lionel Sauli reprend victorieusement le ballon et bat Lolo Bernardi : 1-0 après seulement deux minutes de jeu ! Ce match de coupe est lancé, et le Gazelec est cueilli à froid. La partie offre peu de spectacle, et surtout, le GFCA ne réussit pas à garder le ballon. L’adversaire du jour est percutant, et surtout très présent sur le ballon. Les duels sont âpres, et les Ajacciens ont toutes les peines du monde à construire. 35e minute, le break est tout proche pour le FBIR, mais Santelli bute sur un Laurent Bernardi en forme. L’attaquant des locaux multiplie les appels dans les espaces, et va même voir un coup-franc stoppé impeccablement par le portier Gazier. A la pause, le GFCA est à la rue, et ne parvient pas à redresser la barre.
La seconde mi-temps débute sur un rythme plus léger, mais le FBIR mène toujours aux poings. Thierry Laurey tente de redynamiser son équipe, avec la rentrée de Diedihou, mais se heurte à un collectif déterminé et bien regroupé en défense.
Le Gaz va prendre peu à peu le jeu à son compte, procédant par du jeu direct, et exploitant le moindre intervalle. Florent Menozzi veille au grain, tandis que Thierry Encelade rentre pour donner un second souffle à la charnière centrale, une fois de plus emmenée par un Dumè Menozzi des grands jours.
Les Balanins courent derrière le ballon mais procèdent en contre, et obtiennent beaucoup de corners. Le match n’est pas tué pour autant, et sur un duel aérien, M. Decoster donne un coup-franc extrêmement dangereux pour les visiteurs. Diedihou s’en charge, mais voit son tir passer au-dessus des buts de Florent Menozzi. Les Gaziers sont bien trop brouillons pour être vraiment dangereux, même si le poteau sauvera Menozzi sur une action cafouillée. Les Ajacciens sont désarmés, et doivent s’incliner, après avoir couru après le score tout le long du match.
Les trois-cents et quelques spectateurs du stade Jacques Ambroggi exultent, et la cinquantaine de supporters rouge et bleus, qui ont fait le déplacement, sont tête basse. Le GFCA est à nouveau éliminé prématurément de la Coupe de France, et le FBIR peut dignement fêter sa victoire, synonyme de qualification pour le premier tour national. 
Dans l'autre match de ce sixième tour de Coupe de France, l'AJ Biguglia a disposé brillamment de Corti, trois buts à un. 



S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse