Corse Net Infos - Pure player corse

Coupe de France : L'ACA encore à la trappe!


le Samedi 5 Janvier 2013 à 15:59 | Modifié le Dimanche 6 Janvier 2013 - 01:30


L'ACA a encore failli en Coupe de France. Archi-dominés pendant 45 minutes, les Ajacciens ont craqué à l'heure de jeu sur un coup-franc de Zerdab. Zahibo a pourtant égalisé avec chance en fin de rencontre, mais c'est aux tirs aux buts que l'ACA va finalement échouer, Pierazzi Sammaritano et Gliotti manquant tous deux leurs tentatives face à un très bon Defourny, et malgré un arrêt de Sissoko. Un bien mauvais match, et une élimination méritée, de cet ACA remanié, avec des joueurs en manque de fraîcheur et aussi de temps de jeu.


Coupe de France : L'ACA encore à la trappe!
32esimi di Finali di a Cuppa di Francia
Sabbatu u 5 di Ghjinnaghju di u 2013
FC ROUEN 1-1 AC AIACCIU (3-2 TAB)
6ori di Sera, Stadiu Marcel Diochon
Spettatori : Circa 5000
Scopi : Zahibo (88a) pà l'ACA ; Zerdab (63a) pà u FCR
Avvertimenti : Pierazzi (58a), Bouhours (65a), Poulard (68a), Begeorgi (95a), Gigliotti (111a) à l'ACA ; Cissokho (49a) à u FCR
Arbitru : S. Lannoy
ACA : Sissoko- Lippini, Zahibo, Poulard, Bouhours- Lasne, Pierazzi (cap)- André, Cavalli, Delort- Eduardo.
Bancu : Ochoa, Maire, Begeorgi, Gigliotti, Sammaritano, Deville, 

FCR : Defourny- Burel, Rodriguez, Fontaine, Vignaud- Da Silva, Morisot- Cissokho, Zerdab- Jahier, Dugimont.
Bancu : MBoup, Tape, Persico, Asbabou, Bernard

U Scontru

Ce sont les Rouennais qui se montrent dangereux les premiers. Sur une touche, Dugimont est trouvé, se retourne et frappe, mais ça passe à coté, sans danger pour Sissoko (5a). Les locaux jouent crânement leur chance en ce début de partie, et exercent d'entrée une certaine pression sur la défense acéiste. Une tête de Jahier confirme la chose, mais rune fois, Sissoko ne tremble pas. Les Ajacciens réagissent par Cavalli, qui lance Delort en profondeur, mais le gardien adverse est plus rapide. L'ACA va alors privilégier les ailes, notamment du coté de Lippini, qui s'applique au centre, sans succès. 
Rouen continue sa marche en avant, et sur un festival, Cissoko élimine André et Lippini, ajust eun centre pour Zerdab, qui se feint d'un contrôle et qui frappe, heureusement au-dessus! (21a). Dugimont tente à son tour, mais c'est encore raté. Les Normands sont bel et bien rentrés dans le matches, et posent de gros problèmes aux Ajacciens, qui peinent à construire, et surtout à se montrer dangereux. Une nouvelle tête de Jahier trouve même le poteau de Sissoko, qui était battu (25a).L'ACA réagit, et Dufourny empêche Cavalli d'ouvrir le score su coup-franc. 
A la demi-heure de jeu, l'ACA va enfin prendre le jeu à son compte. Eduardo donne pour Cavalli, lequel frappe de l'extérieur, mais le gardien s'en saisit. Pierazzi tente à son tour sa chance de loin, mais sans plus de réussite. Mais les Oursons vont encore subir, Cissoko met tout le monde dans le vent sur son couloir, centre et trouve Zerdab qui tire mais le gardien Ajaccien dévie d'un réflexe salvateur. Sur le corner, Rodriguez reprend, mais ça rase la lucarne (37a). Sur une dernière action Sissoko détourne admirablement une énième frappe de Dugimont. A la pause, l'ACA peut se satisfaire du nul. Les Rouennais auraient mérité d'ouvrir le score, mais se sont montrés trop imprécis, la faute aussi à un Sissoko en forme.
Les Ajacciens entament bien cette seconde période. Eduardo passe dans le dos, centre en retrait pour Delort, mais ça rase le but de Defourny, pris à contrepied et chanceux de voir ce ballon sortir. Dans la foulée, Bouhours centre à son tour, c'est pour Cavalli bien placé, mais qui perd son duel face à Dufourny (47a). Les mouches ont l'air d'avoir changr d'âne après 45 minutes de domination sans partage du FCR. L'ACA réussit mieux dans la transmission et parvient désormais à construire de l'arrière. Le jeu se fait plus âpre au milieu de terrain. 
Nouvelle occasion pour les locaux, l'intenable Dugimont donne pour Jahier, qui frappe au-dessus. Mais sur l'action qui suit, Lippini commet la faute de trop. le coup-franc tiré par Zedab est légèrement dévié de la tête et trompe Oumar Sissoko : 1-0 pour Rouen, qui punissent des Ajacciens en manque de lucidité et surtout de sang-froid. 
Albert Emon change de tactique et remplace Eduardo par Sammaritano. L'ACA réagir par Delort, tout en vitesse, qui frappe mais c'est boxé par Dufourny (69a). Cissokho continue de faire des misères, et les Rouennais ont définitivement récupéré le bénéfice du jeu. L'entrée de Giliotti à la place d'André va amener un temps soit peu de poids offensif. Paul Lasne laisse ensuite sa place à Begeorgi, pour les cinq dernières minutes. 
Sammaritano tente de déborder, mais sans succès, tant son vis-à-vis est présent. Chaque relance sur Cissokho donne à Rouen des occasions de contre. Mais contre toute attente, l'ACA va égaliser : coup-franc bien tiré de Cavalli, la défense cafouille, et dans la mêlée c'est le jeune Zahibo qui envoie le ballon au fond, pour le plus grand soulagement des Oursons : 1-1 alors qu'il ne reste que 2 minutes dans le temps réglementaire. Les locaux ne vont pas s'en laisser compter, alors que l'arbitre annonce quatre minutes de temps supplémentaire. Rouen continue de pousser et d'envoyer le ballon dans la surface, sans grande précision. Sammaritano continue de faire des siennes, notamment en contre et donne de l'air à sa défense. 1-1 à la fin du temps réglementaire, on ira a la prolongation.


I Prolungazioni è tiri à gabbia

Les Acéistes engagent mais Cissokho se montre toujours aussi bon et trouve un coup-franc dès l'entame. Ce dernier le tire lui-même, mais Zahibo est encore là, cette fois pour dégager. Toujours très offensifs et à l'aise, les locaux ne semblent pas trop souffrir de la fatigue. Contrairement aux Ajacciens qui commettent toujours autant de fautes, même si M. Lannoy donne des cartons assez exagérés, comme pour Begeorgi. De sont coté, Cissokho passe de peu à coté de son deuxième jaune. 
Dugimont continue de ratisser et donne pour Jahier, qui combine instantanément avec Cissokho qui dépasse Lippini, frappe mais ça passe de pas grand-chose au-dessus (99a). Gigliotti continue de pousser, mais se prend au duel avec Fontaine, et écope d'un jaune. L'intenable Cissokho continue sa balade technique et tire encore à coté, sous les yeux d'un Lippini complètement éreinté (102a).
Sur un ballon perdu par M'Boup, Sammaritano obtient un corner, puis un autre, qui donnera un beau frisson aux défenseurs Rouennais, pour conclure cette première période. 
De retour sur le terrain, les Rouennais continuent de rentrer dans le lard des défenseurs Ajacciens, et M'Boup manque l'exploit personnel. Dans la foulée, Sammaritano décale Gigliotti au point de pénalty, qui frappe fort, mais Dufourny est à la parade (108a). Les deux équipes commencent à souffrir de la fatigue, mais les attaquants de Rouen vont au bout d'eux-même, au plus grand damne des défenseurs Ajacciens. Cissokho continue d'humilier Lippini, et M'Boup fait le show, malgré son gabarit atypique. Gigliotti manque par deux fois d'ouvrir la marque, mais sans réussite. Rien de marqué, au final, les tirs au buts départagent les deux équipes.

Cavalli réussit, mais Sammaritano voit le gardien stopper sa tentative. Rouen prend l'avantage, et Defourny repousse même le tir au but de Pierazzi. Sissoko en fait de même, et Bouhours égalise. Rouen repasse devant par Jahier, et Gigliotti voit Defourny sortir son troisième tir au but de la soirée.



S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse