Corse Net Infos - Pure player corse

Corsica Linéa WRC : Thierry Neuville au terme d'un ultime coup de théâtre


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Dimanche 31 Mars 2019 à 16:04

C'est sur un ultime coup de théâtre qui s'est joué dans la power stage avec la crevaison de Evans que le Corsica Linéa - Tour de Corse WRC 2019 s'est joué. Le grand gagnant est Thierry Neuville. Le pilote Belge de chez Hyundaï a remporté cette 62e édition ce dimanche à Calvi où était jugée l'arrivée en présence d'une foule immense.




Neuville-Gilsoul (Hyundaï) vainqueurs
Neuville-Gilsoul (Hyundaï) vainqueurs

Il y a des rallyes comme ça où il est écrit que jusqu'à la dernière minute, la dernière seconde, tout peut se passer et que la victoire  qui vous est promise vous échappe d'un seul coup d'un seul.
C'est la mésaventure qui est arrivée ce dimanche au malheureux pilote de chez Ford Elfyn Evans.
Lorsque le  pilote Gallois s'est présenté  au départ de l'ES 14 pour la power stage entre la baie de Crovani et Calvi, il ne lui  restait plus que 19,34 km à parcourir pour le sacre.
Mais, le sort en a décidé autrement . Evans était victime d'une crevaison à quelques kilomètres du but.
KO, abasourdi par ce qui venait de lui arriver, Evans avait le masque. Il était contraint de laisser filer Thierry  Neuville vers une victoire complètement inespérée.
Très sportivement, le pilote Hyundaï reconnaissait que c'était injuste et que cette victoire devait revenir au pilote Ford.
Mais, comme chacun le sait, c'est la loi du sport.
Aussi, à son arrivée sur le podium Thierry Neuville et son copilote  Nicolas  Gilsoul laissaient éclater leur joie alors que le clan Hyundai se précipitait sur eux et exultait.
Le public tout aussi sportif applaudissait à en faire trembler les remparts de la citadelle de Calvi .
Un bastion que Neuville a pris parce que il a toujours voulu y croire et qu'il s'est battu jusqu'au bout du bout.
Respect à lui.
Revenons donc sur cette folle et ultime journée.
On savait après les événements de la veille que  Ott Tänak, autre prétendant à la victoire finale avait perdu toute chance de remporter ce rallye, suite à une crevaison dans le désert des Agriates et que tout allait se jouer entre Neuville et Evans séparés que de 4"5 et que logiquement, la 3e place sur le podium se jouerait entre  Suninen et  Ott Tänak, voir Lappi.

Les cartes brouillées
Dans l'ES 13 Eaux de Zilia, entre l'Auberge de Tesa et Montemaggiore, a près avoir perdu comme on l'a dit  les commandes de l’épreuve la veille  à l’issue de l’ultime spéciale, Elfyn Evans  devait totalement déjouer les pronostics en survolant ce chrono .

Impressionnant, le Gallois reléguait Thierry Neuville, son principal adversaire, à seize secondes et prenait  ainsi une sérieuse option sur la victoire !
Le Belge, désormais deuxième, devait  réaliser une Power Stage d’anthologie pour reprendre son bien, mais cela paraissait être mission impossible.
De son côté, Sébastien Ogier consolidait  sa place sur le podium, profitant au passage des problèmes de frein de Dani Sordo.
La messe était dite ?
La dure loi du sport allait tout de suite nous rappeler à l'ordre en nous offrant ce scénario pour le moins incroyable.

Premier succès en 2019 pour Thierry Neuville qui prend les commandes du championnat du monde
A l'heure de faire le bilan de ces trois folles journées de course, la Power Stage nous aura donc elle aussi offert son lot  de rebondissements enregistré au fil des étapes.
En l'emportant à Calvi, Thierry Neuville signe là son premier succès en 2019 et prend par la même occasion la tête du championnat du monde des rallyes.
Sébastien Ogier sauve miraculeusement son week-end  avec une deuxième place inespérée, devant l'infortuné Evans 
Dani Sordo et Teemu Suninen complètement  le Top 5 de ce  Corsica Linéa - Tour de Corse WRC 2019. que l'on n'est pas prêt d'oublier.

Elfyn Evans impressionne dans l'ES13 avant de crever dans la Power Stage

Après avoir perdu les commandes de l’épreuve à l’issue de l’ultime spéciale hier soir, Elfyn Evans a totalement déjoué les pronostics ce matin en survolant ce chrono inaugural de ‘Eaux de Zilia’ ! Le Gallois relègue Thierry Neuville, son principal adversaire, à seize secondes et prend ainsi une sérieuse option sur la victoire ! Le Belge, désormais deuxième, devra réaliser une Power Stage d’anthologie pour reprendre son bien. De son côté, Sébastien Ogier a consolidé sa place sur le podium, profitant au passage des problèmes de frein de Dani Sordo.  
A noter tout de même que c'est le Britannique Kris Meeke, 9e au Général qui s'est imposé dans cette Power Stage.
Au pied des remparts de la citadelle, sur une esplanade envahie par  le public omniprésent tout au long de ce rallye, pour les besoins du direct,  Thierry Neuville - Nicolas Gilsoul montaient sur le podium avec la  Hyundä , avant de recevoir un premier trophée, tout comme l'équipage Ogier - Ingrassa et enfin celui composé de Evans - Martin.
C'est beaucoup plus tard que la remise officielle des prix était organisée, en présence du Maire de Calvi, Ange Santini et de nombreuses personnalités.
Nous y reviendrons

Classement final provisoire
 

1.Neuville/Gilsoul (Hyundai i20 Coupe WRC) en 3h22m59s0
2.Ogier/Ingrassia (Citroën C3 WRC) + 40s3
3.Evans/Martin (Ford Fiesta WRC) + 1m06s6
4.Sordo/Del Barrio (Hyundai i20 Coupe WRC) + 1m18s4
5.Suninen/Salminen (Ford Fiesta WRC) + 1m24s6
6.Tänak/Järveoja (Toyota Yaris WRC) + 1m40s0
7.Lappi/Ferm (Citroën C3 WRC) + 2m09s1
8.Loeb/Elena (Hyundai i20 Coupe WRC) + 3m39s2
9.Meeke/Marshall (Toyota Yaris WRC) + 5m06s3
10.Latvala/Anttila (Toyota Yaris WRC) +6m44s6...
 





Dans la même rubrique :
< >

Rugby | Echecs | Autos Motos | Cyclisme | Autres sports













Newsletter




Galerie
Cadets de la Sécurité civile
Cadets de la Sécurité civile
I Piulelli
I Piulelli
Girandella di a lingua in Cervioni
Girandella di a lingua in Cervioni
Cambridge-air-Corsica
Cambridge-air-Corsica
Tournoi Fortune Lebras
Tournoi Fortune Lebras
Sainte Restitude
FC Balagne
U Soffiu di Balagna
Festa di U Veranu
Jeux des Iles
Sainte Restitude