Corse Net Infos - Pure player corse

Corse-du-Sud : "Gendarmerie et Police fortement engagées pour la protection des citoyens"


Rédigé par le Mercredi 26 Septembre 2018 à 21:26 | Modifié le Mercredi 26 Septembre 2018 - 21:40


"Gendarmerie et Police sont fortement engagées pour la protection des citoyens" affirment dans un communiqué la préfete de Corse-du-Sud et le procureur de la République d'Ajaccio


Corse-du-Sud : "Gendarmerie et Police fortement engagées pour la protection des citoyens"
L’actualité de ces derniers jours est marquée par plusieurs vols à main armée, qui ne sont pas nécessairement liés, perpétrés à l’encontre de commerçants à Bonifacio, Fozzano et Sartène. Dans un but purement crapuleux, des malfaiteurs ont agressé à leur domicile avec une grande lâcheté et une violence profondément choquante des personnes paisibles et sans défense.
Ils ont été jusqu’à violenter des personnes âgées et des femmes.
L’État, dans toutes ses composantes, condamne ces actes à la suite desquels tous les moyens sont mis par la Gendarmerie Nationale, pour retrouver les auteurs et les empêcher de nuire. Nous assurons les victimes de ces actes de notre soutien et nous comprenons la légitime émotion de nos concitoyens.
 

 

Nous souhaitons réaffirmer l’engagement total qui est celui des forces de police et de Gendarmerie en Corse pour combattre ces phénomènes de délinquance et amplifier les résultats obtenus.
Il doit être rappelé que la neutralisation d’équipes de malfaiteurs et les efforts prévention ont permis de constater, en Corse du sud, un recul très net, sur les 8 premiers mois de l’année, des cambriolages (-23%), des vols de véhicules (-16%) et des vols avec violence (34 contre 50), en zone police comme en zone gendarmerie. S’agissant des vols à main armée et des tentatives, l’amélioration de la prévention, les arrestations et les condamnations prononcées ont permis une diminution considérable de ces faits ces dernières années sur l’ensemble de la Corse (de 73 faits en moyenne annuelle entre 2007 et 2011, à 41 entre 2012 et 2015, à 36 en 2016 et 25 en 2017).
Cette tendance se poursuivait encore cette année, avant les agressions de ces derniers jours, puisque 9 vols à mains armés étaient constatés au 31 août contre 16 au 31 août 2107, pour l’ensemble de la Corse.

 

La violence des actes commis exige que la mobilisation de la population se poursuive par un soutien et un concours aux enquêteurs.
Depuis le début de l’année, 6 vols à main armée ont été élucidés par les services de police et de Gendarmerie en Corse et leurs auteurs mis en examens. Mais ces services ne doivent pas travailler seuls. La police de sécurité du quotidien, c’est l’affaire de tous.
Les forces de police et de gendarmerie seront d’autant plus réactives et efficaces, à la mesure par exemple de l’arrestation en moins de 48 heures, par la DDSP, de l’auteur présumé d’une agression au couteau à Ajaccio, que des éléments utiles pourront être apportés aux enquêteurs et que justice pourra être rendue aux victimes.




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie