Corse Net Infos - Pure player corse

"Cartopartie" dans les rues d’Ajaccio


Rédigé par Laurina PADOVANI le Jeudi 22 Mars 2018 à 20:50 | Modifié le Jeudi 22 Mars 2018 - 21:51


Le 28 mars prochain, les agents de la direction des systèmes informatiques de la CAPA se rendront au collège des Padule et à la Maison de quartier des Cannes pour une cartopartie. Le but de cette rencontre est de retracer les évolutions historiques du quartier de Cannes et de réaliser une analyse des exutoires des Salines et de la biodiversité du secteur.


"Cartopartie" dans les rues d’Ajaccio
Le quartier des Cannes est un lieu de vie chargé d’histoire.
A l’occasion d’une exposition sur l’historique des lieux qui se tiendra la semaine du 14 avril 2018 à la Maison de Quartier, deux séances de cartopartie sont organisées. 12 adolescents vont parcourir le quartier pour lister les bâtiments, leur année de construction et travailler leur architecture.
Ces documents figureront au sein du volet ‘’futur’’ (travaux en cours de réalisation pour le réaménagement du quartier), diffusé sur Iphone géant.
 
Vous avez dit cartopartie?
Mais la cartopartie, qu’est-ce que c’est au juste?
Les participants sont munis de tablettes géo-localisées et choisissent une thématique de recherche : places de parking pour les personnes à mobilité réduites, bornes à incendie, aires de jeux pour enfants. Ainsi investis de leur mission, ils partent en repérage pour recenser les points d’intérêts du sujet dans un quartier prédéfini. Les contributeurs locaux répertorient le mobilier urbain, le nom des rues ou encore le sens de circulation des voies. Ils peuvent travailler aussi sur le patrimoine et les sites historiques.


Les datas récoltées sont saisies sur ‘’Open street Map’’, projet dont l’objectif est de créer une cartographie collaborative à l’échelle mondiale. Ce site fonctionne sur le même modèle que Wikipédia, encyclopédie collective en ligne qui offre du contenu librement réutilisable que chacun peut modifier et améliorer.

 Une politique numérique dynamique
’Pour la CAPA, l’intérêt est d’enrichir le système d’information géographique et d’améliorer le service rendu aux usagers », explique Marie Antoinette Santoni-Brunelli, Présidente en charge du développement économique et du numérique.
Nous mettons à leur disposition des applications qui leur permettent d’améliorer leur quotidien. Le but est également de rendre notre territoire plus attractif en contribuant au développement   économique.’’


La CAPA investit 2 M d’euros dans le numérique chaque année. Des applications ont été développées et notamment la fameuse CapaMove qui permet de vérifier les conditions de circulation en temps réel et permettra bientôt de vérifier de la disponibilité de stationnement.
Tout comme la Collectivité de Corse, la CAPA a libéralisé ses données. Toutes les data sont aujourd’hui accessibles en ligne.
Quant aux cartographies, l’agglomération Ajaccienne ne compte pas s’arrêter en si bon chemin et devrait les multiplier dans les années à venir sur l’ensemble des 10 communes membres.



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie