Corse Net Infos - Pure player corse

Cannes lui rend hommage : Quand Luis Buñuel tournait à Bastia


le Dimanche 19 Mai 2019 à 09:35

Le Festival de Cannes rend hommage cette année à Luis Buñuel avec la projection dans le cadre de Cannes Classics de "Los Olvidados", un film restauré qui, tourné en 1950, cultive le souvenir des indigents de Mexico et "Nazarin" (1958) qui met en scène les difficultés d'un prêtre catholique œuvrant dans un Mexique dominé par un anticléricalisme politique virulent. Entre les deux le cinéaste mexicain d'origine espagnole est passé par Bastia pour tourner "Et cela s'appelle l'aurore"…



Bastia en 1956 pendant le tournage du film "Cela  s'appelle l'aurore", Lucia Bosè et Georges Marchal sur le quai des martyrs. Au loin la façade caractéristique du Cinema Le Paris, disparu aujourd'hui.
Bastia en 1956 pendant le tournage du film "Cela  s'appelle l'aurore", Lucia Bosè et Georges Marchal sur le quai des martyrs. Au loin la façade caractéristique du Cinema Le Paris, disparu aujourd'hui.
Cela s'appelle l'aurore, d'après le roman d'Emmanuel Roblès, sorti en 1956. Le titre du film et celui du roman font référence aux dernières répliques d'Électre, de Jean Giraudoux :
" - Comment cela s'appelle-t-il, quand le jour se lève, comme aujourd'hui, et que tout est gâché, que tout est saccagé, et que l'air pourtant se respire, et qu'on a tout perdu, que la ville brûle, que les innocents s'entre-tuent, mais que les coupables agonisent, dans un coin du jour qui se lève ?

- Cela a un très beau nom, femme Narsès. Cela s'appelle l'aurore."

Le synopsis ?
Dans une petite ville de Corse, en bord de mer , le docteur Valerio s'emploie à soigner les pauvres.
Sa jeune épouse, ne supportant plus l'endroit, l'incite à aller s'établir à Nice mais le médecin ne souhaite pas partir avant d'avoir trouvé un remplaçant.
Valerio s'est notamment lié d'amitié avec Sandro, un ouvrier agricole qui entretient les arbres appartenant à Gorzone, riche industriel et principal employeur de la ville.
Sandro, perturbé par la grave maladie de sa femme, a bien du mal à remplir ses fonctions. Durant une absence de son épouse, le docteur Valerio rencontre Clara, une jeune Italienne, et tombe amoureux d'elle
2. Le drame éclate quand Gorzone congédie Sandro...

A l'affiche ?
Georges Marchal, la belle italienne Lucia Bosè et Gianni Esposito.
Et le Bastia de l'époque, en toile de fond, comme ces images exhumées du passé par Jean-Baptiste Raffalli pour CNI.


Scène nocturne devant "l'ammazzatò"
Scène nocturne devant "l'ammazzatò"

Cannes lui rend hommage : Quand Luis Buñuel tournait à Bastia

Cannes lui rend hommage : Quand Luis Buñuel tournait à Bastia






















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047