Corse Net Infos - Pure player corse

CAB : Un bel exploit à Nancy !


Rédigé par le Vendredi 17 Janvier 2014 à 21:43 | Modifié le Vendredi 17 Janvier 2014 - 23:47


Le CAB a parfaitement relevé la tête après sa cruelle déception de la semaine dernière à domicile face à Niort. Placés face à leurs responsabilités et forts de l'apport de l'excellent Jonathan Rivas, les joueurs de Stéphane Rossi ont réussi, en effet, une superbe performance en s'imposant à Nancy 1 à 0 à la faveur justement d'un but de Rivas obtenu à la 72e minute.


asnl.net
asnl.net

A Nancy, ASNL : 0 CAB : 1  (0-0)
But pour le CAB : Rivas (72e)

Arbitre : Franck Schneider
Exclusions : Grange à Nancy et Truchet au CAB (90e)
Nancy : 
Nardi - Ayasse, Bellugou (c), Sami, Muratori - Walter, Mangani - Karaboué puis Grange (80e), Louis, Cuvillier - Jeannot puis Bauchet (61e).
Remplaçants : Gregorini, Grange, , Bauchet, Rachid, Lenglet ou Amadou. Entr : Pablo Correa.

CAB :
Lombard - Truchet, Fabre, Camara, Oswald, Phojo - M'Ba puis Grimaldi (90e), Rouamba, Marty, Rivas - Moizini.
Remplaçants : Philippon, Fourtier, Grimaldi, N'Diaye, Oswald, Phojo, Pastorelli. Entr : Stéphane Rossi. 

Le match a commencé, comme prévu, avec en terme de possession du ballon une domination largement en faveur de l'ASNL. Mais peu d'occasions pour autant face une équipe corse bien en place et qui opère en contre. 
Certes la première action dangereuse était à mettre à l'actif de l'ASNL. Louis pénétrait dans la surface balle au pied et s'écroulait au contact avec son vis-à-vis. Mais M. Schneider ne bronchait pas. (18e)

La seconde occasion était encore pour Nancy avec cette frappe de volée du droit de Mangani, décochée depuis l'entrée de la surface de réparation. Mais la frappe, cadrée, était détournée en corner par Lombard.

La réplique bastiaise survenait un peu avant la pause où après un corner et un cafouillage, M'Ba aux 6 mètres, frappait au but mais c'était trop enlevé pour tromper la vigilance de Nardi. 
Bref, face à ce CAB, solide, qui évoluait sans complexe, l'ASNL n'avait pas la partie belle.
La seconde période allait en être la parfaite illustration.
Face à un adversaire qui entendait poursuivre sur la voie du succès, c'était le CAB qui se montrait le plus entreprenant notamment peu après l'heure de jeu

quand sur une belle contre-attaque, Rivas héritait d'un bon ballon à 8 mètres du but et prenait sa chance de volée mais la frappe fuyait le cadre de Nardi. (64e)
Mais ce n'était que partie remise.
Moins de 8 minutes plus tard, ce même Rivas chipait le ballon dans les pieds de Jami à près de 30 mètres du but local et filait à toute allure vers Nardi, le défiait, le fixait, puis d'un plat du pied ouvrait la marque devant les 15 000 spectateurs de Marcel-Picot stupéfaits.
Un but qui valait de l'or pour le CAB qui signait, ainsi, sa seconde victoire de la saison à l'extérieur et pas n'importe où.
De quoi de redonner des ailes à l'équipe du président Emmanuelli qui doit faire fructifier à présent cette belle victoire à Furiani.
Si possible dès mardi en coupe de France face à Niort puis vendredi face à Istres en championnat, où le CAB a un peu réduit son écart sur le premier non relégable.

 





Dans la même rubrique :
< >

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse