Corse Net Infos - Pure player corse

Borgo : Les gardiens du centre de détention accusent… L'enquête rebondit à Lyon


Rédigé par le Samedi 20 Janvier 2018 à 15:09 | Modifié le Dimanche 21 Janvier 2018 - 00:16


Les agents de l'administration pénitentiaire de Borgo n'avaient toujours pas repris les clefs du centre de détention, où les parloirs ont été bloqués, ce samedi au lendemain l'attaque contre deux d'entre eux par détenu radicalisé. En effet entre l'administration interrégionale pénitentiaire, qui leur demande de reprendre le travail, et le choc émotionnel subi les agents, qui se tiennent au courant de l'évolution de l'état de santé de leurs collègues, ils semblent avoir fait leur choix, d'autant qu'au plan des aménagements demandés à l'intérieur de l'établissement, et qu'ils pointent du doigt dans notre vidéo, il ne faudra sans doute pas s'attendre à des effets immédiats.


Sur le plan de l'enquête on a appris ce samedi qu'une femme, qui pourrait être la compagne, ou une proche,  de l'auteur présumé des coups portés aux deux surveillants, avait été placée en garde  à vue à Lyon.
Les enquêteurs tentent notamment de déterminer si cette femme, originaire de Bourg- en- Bresse, qui a approché le détenu à la faveur de parloirs, est impliquée cette affaire. Et si effectivement si le détenu lui avait demandé de lui procurer un couteau, comme tendrait à le prouver une écoute téléphonique

A-t'elle fourni ce couteau au détenu lors d'un récent voyage en Corse ? S'agit de l'arme qui a servi à blesser les deux agents de l'administration pénitentiaire ? On ne devrait pas le tarder à le savoir.


Samedi les enquêteurs de la section de recherches de la gendarmerie essayait toujours d'établir, au-delà du rôle tenu par l'auteur des coups, quel avait été celui des trois autres détenus impliqués dans cette affaire.
Caroline Tharot, procureure de la République de Bastia, devrait faire le point sur ce dossier dans le courant de l'après-midi de dimanche.

 La Corse dans la République » condamne
« Les élus du groupe « La Corse dans la République » à l’Assemblée de Corse condamnent avec la plus grande fermeté l’agression dont ont été victimes deux gardiens de la maison d’arrêt de Borgo et leur apportent, ainsi qu’à l’ensemble du personnel pénitentiaire, leur total soutien. Valérie Bozzi, François-Xavier Ceccoli, Isabelle Feliciaggi, Pierre Ghionga, Stéphanie Grimaldi, Pierre-Jean Luciani. »



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie




Derniers tweets
Corse Net Infos : ACA-Le Havre : La Commission des Compétitions de la LFP rejette la réclamation normande mais condamne l'ACA à jouer… https://t.co/fnOIsTMRyh
Mardi 22 Mai - 15:46
Corse Net Infos : #ACAHAC Mais le stade Coty suspendu à titre conservatoire L’ACA recevra le #TFC à huis clos sur un stade à désigner...
Mardi 22 Mai - 15:44
Corse Net Infos : #ACAHAC La commission des compétitions rejette la réclamation du Havre AC
Mardi 22 Mai - 15:31
Corse Net Infos : U Ghjurnalettu di #CNI - Edizione speciale #ACA - Dopu à u #HAC https://t.co/94Vx7rOmiy
Mardi 22 Mai - 13:56



Newsletter






Galerie