Corse Net Infos - Pure player corse

Bonifacio : "Le double jeu" du Frac Corse


Rédigé par Odile de Petriconi le Jeudi 30 Juillet 2015 à 00:04 | Modifié le Jeudi 30 Juillet 2015 - 00:15


L'Espace Saint-Jacques de Bonifacio inaugurera ce mercredi soir l'exposition "Double Jeu" proposée par le Frac Corse et sa directrice Anne Alessandri.


Ce sont ainsi 11 artistes représentés au sein de la collection du Frac Corse qui montreront leurs oeuvres au public du 30 juillet au 27 août. Le titre de l'exposition "Double Jeu" est une invitation à découvrir comment ces propositions d'artistes peuvent être ludiques dans leur forme et leur présentation et aborder cependant les questions sérieuses auxquelles tout individu conscient est confronté quand il cherche à se situer, à comprendre ce qui l'environne, le menace, le construit.

Les artistes et leurs œuvres
ETIENNE BOSSUT, né à Saint-Chamond, vit et travaille à Dôle : "95 Litres", 1987, baignoire et volume d'eau. Moulage en polyester, gris, blanc, bleu clair (Collection FRAC CORSE). Dans son atelier l'artiste reproduit artisanalement des objets du quotidien qui sont couramment produits de manière industrielle et en série.

SERGE COMTE, né à La Tronche, vit et travaille à Grenoble et Reykjavik (Islande) : "Waterproof", 2004, briques Lego 58x51x20cm, pièce unique (Collection FRAC CORSE). "I wanna be your favorite bee", 1993, vidéo 3'02", édition de 30 (Collection FRAC CORSE)
Les oeuvres de Serge Comte explorent la notion d'identité dans ses dimensions psychologiques, sociologiques et culturelles.

FRANCOIS CURLET, né à Pari, vit et travaille à Paris et à Bruxelles (Belgique) : "Moonwalk", 2003, panneau signalétique, diodes mini-automates, alimentation électrique, poteau acier peint. Boitier 70x60x50cm. Poteau 250x10cm. Edition 1/8.  (Collection FRAC CORSE).
Avec humour et dérision, l'oeuvre poétique de François Curtet se joue des codes culturels et sémantiques. L'artiste s'approprie les stéréotypes produits par la société pour les transformer.

DOMINIQUE DEGLI-ESPOSTI, né à Venzolasca, vit et travaille à Castellare di Casinca : "Sans titre", 2007, deux photographies 20,2x29,7cm (chacune) (Collection de l'artiste). Dominique Degli-Esposti traque l'étrange et restitue par la photographie des rencontres percutantes et improbables, de formes et de sens. Longtemps il a mis en scène ou fabriqué des espaces, des situations reliant la présence de personnages sophistiqués ou d'objets usuels à des paysages ou éléments naturels.

TOUSSAINT DOMINICI, né à Bastia, il y vit et y travaille : "Autoportrait en jeu", 2015, impression numérique sur papier 100x100cm (Collection de l'artiste). L'autoportrait a une place prépondérante dans le travail introspectif de Toussaint Dominici. Il aime aussi à choisir et conserver des objets qu'il utilise pour des installations qui ont trait à des expériences personnelles, souvenirs ou songeries, et se présentent comme des énigmes.

SIMONETTA FADDA, née à Savone (Italie), vit et travaille à Milan (Italie) : "Giostra #1", 2013, vidéo SD/Film 16mm, 2' en boucle (Collection FRAC CORSE). L'artiste filme les actes les plus communs de la vie, ceux qui sont partagés par les individus au-delà des différences sociales et culturelles. Elle s'intéresse aux comportements qui cachent "des rituels insignifiants, banals et, de plus, inconscients."

JACQUES JULIEN, né à Lons-le-Saunier, vit et travaille à Paris : 3 oeuvres de la série "Pagliacci", 2013-2014, matériaux divers. 70x52x39cm, 60x56x40cm, 90x59x39,50cm (Collection FRAC CORSE). L'artiste interroge les fondements de la sculpture : sa matérialité, son degré d'iconicité, ses techniques, son rapport à l'espace. Ces trois oeuvres appartiennent à un ensemble de plus de 20 pièces qui composent un jardin de sculptures érigées sur des paillassons.

JEAN-FRANCOIS LACALMONTIE, né à Dourdon, vit et travaille à Paris : "En pays connu", 1995, dessin stick à huile sur papier Arches, 248x180cm (Collection FRAC CORSE). Depuis la fin des années 1970, l'artiste s'adonne à une activité quotidienne. Il trace des petits signes abstraits, à la limite de la ressemblance. L'artiste griffonne ces dessins, une pratique mécanique, une errance inconsciente de la main qui sature chaque page de ses carnets. Il utilise la plume et l'encre de Chine.

GAUTHIER LEROY vit et travaille à Valenciennes : "Mr Fink", 2013, altuglas teinté, tiges acier, bois, cheveux, bambou, 220x90cm (Collection FRAC CORSE). Les sculptures de l'artiste s'apparentent à des tentatives pour combiner culture savante et culture populaire, réminiscences de souvenirs d'enfance et évocations de formes artistiques reconnues.

SARA RAMO, née à Madrid (Espagne) vit et travaille au Brésil : "Zoo (V)", 2006-2008, série de 6 photographies couleur 42,5x55,5cm (chacune) (Collection FRAC CORSE). Sara Ramo s'intéresse à des éléments et des scènes de la vie quotidienne qu'elle isole de leur contexte et utilise dans ses vidéos, photographies, collages et installations.

JEAN-JACQUES RULLIER, né à Bourg St Maurice, vit et travaille à Paris : "Les catastrophes naturelles", 2008-2009, ensemble de 4 dessins encre et crayons de couleur sur papier, 65x45cm (chacun) (Collection FRAC CORSE). L'ensemble d'oeuvres des "catastrophes naturelles" se rattache à une série plus importante intitulée "les questions". Cette série s'organise à partir d'une même disposition formelle : un dessin figuratif au-dessus d'une question écrite. La légèreté donnée par le style comme par la question, apparente ces oeuvres à des jeux d'enfants.





Dans la même rubrique :
< >

Livres | Musique | Evènements | Lingua corsa | Cuisine




Derniers tweets
Corse Net Infos : The Voice : Casanova passe… https://t.co/0denNhY6pv https://t.co/TpOnBX7kf2
Dimanche 22 Avril - 00:13
Corse Net Infos : « Inserm Festival » en Corse : Trois jours qui ont mis la Science à l’honneur https://t.co/cibQdDeJhp Inserm-Festiv… https://t.co/Rnza4tw6kP
Samedi 21 Avril - 23:23
Corse Net Infos : Nationale 3 : Le Sporting s'impose à Aix face à Saint-Remy https://t.co/NRp8bttAjb https://t.co/9k6VZXf5Fl
Samedi 21 Avril - 22:53
Corse Net Infos : #Corse #droite #politique @jmmondo #perlAvvene Jean-Martin Mondoloni : « Le temps est venu de proposer aux Corses u… https://t.co/qdxNjGxgDO
Samedi 21 Avril - 22:34



Newsletter






Galerie