Quantcast
Corse Net Infos - Pure player corse



Bel élan de solidarité pour Anaé, la petite ajaccienne de 11 mois, en attente d’une transplantation cardiaque


Julia Sereni le Lundi 1 Mars 2021 à 17:48

« Un cœur pour Anaé », c’est l’histoire d’une petite ajaccienne de 11 mois, transportée à la Timone à Marseille après la découverte d’une cardiomyopathie, en janvier dernier. Marie-Ange Ceccaldi, amie de sa mère Nathalie, a créé une association afin de leur venir en aide.



La petite Anaé, onze mois, est actuellement à la Timone en attente d'une transplantation cardiaque.
La petite Anaé, onze mois, est actuellement à la Timone en attente d'une transplantation cardiaque.
« On ne sait pas comment remercier les gens, cela nous touche profondément ». Marie-Ange Ceccaldi n’en revient pas. Lorsqu’elle a créé, mi-février, l’association « Un coeur pour Anaé », elle était loin d’imaginer l’élan de solidarité « incroyable » qui s’est créé depuis.

Transportée d’urgence à Marseille

C’est en janvier dernier que tout a commencé. Son amie de vingt ans, Nathalie, lui annonce que sa petite Anaé, âgée de 11 mois, présente une insuffisance cardiaque grave et doit être transportée d’urgence à Marseille. À la Timone, le diagnostic des médecins tombe : Anaé est atteinte d’une cardiomyopathie.
 
« Il a fallu l’opérer, elle est désormais reliée à un cœur artificiel. Mais il y a des complications, elle a dû être opérée trois fois et elle a fait un AVC. Sa seule chance de survie, c’est une transplantation cardiaque. » raconte, émue, Marie-Ange Ceccaldi. Dans l’attente, la petite Anaé reste en réanimation pédiatrique à Marseille. Sa maman Nathalie, coiffeuse à domicile, a laissé de côté son activité pour rester auprès d’elle.
 
« Pendant un mois, elle a bénéficié d’un appartement de l’association Inseme mais ensuite elle a dû le quitter car il y a eu des travaux à faire. Depuis, elle est logée dans une chambre de la fondation Ronald McDonald pour dix euros par jour. Ce n’est pas grand chose, mais quand on n’ a pas de revenus, c’est beaucoup » confie t-elle.

« C’est une solidarité incroyable, j’en ai des frissons »

Face à cette situation, Marie-Ange Ceccaldi a donc voulu agir. Avec deux amies, elles créent l’association « Un coeur pour Anaé » et une page Facebook  sur laquelle les messages de soutien ne tardent pas à abonder. « Des gens que je ne connaissais pas m’ont contactée, Move.corsica nous a proposé d'ouvrir une cagnotte, Cunnosci a réalisé une affiche, imprimée par Copy Flash… C’est une solidarité incroyable, j’en ai des frissons ».
 
À ce jour, la cagnotte a dépassé les 18 000 euros. « Comme quoi, les petits ruisseaux font les grandes rivières » se réjouit Marie-Ange Ceccaldi, heureuse de pouvoir soulager un peu le quotidien de son amie et de la petite Anaé. 





















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047