Corse Net Infos - Pure player corse

Beau succès pour la 1ère édition Accademia de musique à l’image en Corse


Rédigé par Maria-Serena Volpei-Aliotti le Samedi 27 Octobre 2018 à 16:33 | Modifié le Samedi 27 Octobre 2018 - 16:34


Du 20 au 26 octobre a eu lieu, dans les locaux de la Maison Saint Michel de Calinzana, une Accademia de musique où se sont rencontrer professionnels et stagiaires.



Organisée par "Les Rencontres de Calinzana" et encadrée par le compositeur Bruno Coulais, Gilles Alonzo professeur au Conservatoire national supérieur musique et danse de Lyon, Jean-Michel Bernard, compositeur et pianiste, Nick Wollage et Antone Sicurani, ingénieurs du son, ont donné une Master Class, la toute première en Corse, destinée aux jeunes musiciens qui souhaitent devenir compositeurs pour le cinéma. 

Aisni, les 6 stagiaires sélectionnés sur candidatures ont pu côtoyer les plus grands. 

"Nous avons eu plusieurs candidatures mais nous avons volontairement limité les participations pour cette première édition.  C'est un stage très intense que nous allons pérenniser tous les ans et développer" a précisé Jean Sicurani président des Rencontres de Calinzana. 

 

Un stage organisé sous forme de 3 modules qui ont permis aux stagiaires de se familiariser avec les différentes disciplines. 

Durant toute la semaine, ils ont effectué un travail de groupe pour des compositions sur un long-métrage de Bruno Coulais et en binôme sur un court-métrage. Durant 2 jours, à un atelier d’initiation de musique à l’image et pendant 3 jours, au stage "Technique d’enregistrement de musique à l’image" avec Nick Wollage. 

Mardi, les participants ont eu l'occasion de proposer des compositions susceptibles de coller au film " Sur la terre voulue" de Julie Perreard, également présente. " Je recherche une musique aux sonorités méditerranéennes. Quelque chose de très simple où l'on ressent la matière des instruments. C'est un formation très enrichissante pour tout le monde" a-t-elle expliqué. 

"Nous leur avons présenté les rudiments et les techniques du métier. Être compositeur pour l'image est un métier ou l'on se retrouve à la fois seul devant un ordinateurs et avec une équipe. Car c'est un travail fait de collaborations et de rencontres. Aujourd'hui c'est une véritable chance d'avoir un lieu où les professionnels du son, de l'image ou de la musique se retrouvent. Et c'est une chance incroyable de pouvoir travailler avec Bruno Coulais. C'est un stage qui permet aux étudiants d'avoir un regard différent et d'être confrontés à la réalité de ce métier" a confié Gilles Alonzo.

Des étudiants ravis de pouvoir toucher du doigt le métier qu'ils envisagent de faire.  

"C'est une super formation. C'est une mise en situation. C'est la réalité du métier. On nous demande de produire très rapidement", explique Yvan étudiant et stagiaire. " Nous travaillons toute la journée avec les professionnels qui nous donnent beaucoup des conseils. Pour le film, la réalisatrice nous fait part de ces indications. On essaie d'imaginer le film puis à la maison, je joue beaucoup pour trouver celle qui pourrait convenir". 

 

"Il y a un très bon niveau musical. Mais la relation avec un film est très difficile. Quand c'est réussi, cela semble tout à fait naturel. Pour faire une bonne musique, il faut penser un maximum au film, écouter le réalisateur mais savoir le trahir si besoin et ne pas avoir trop d'ego" a commenté Bruno Coulais






Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie