Corse Net Infos - Pure player corse


Bastia : découverte d’une cetera du début du XIXe siècle


le Lundi 10 Juin 2019 à 16:22

La cetera est un instrument à cordes de la famille des cistres. Son apparition en Corse remonte à la fin du XVIIème siècle et elle tombe dans l’oubli du début XXème siècle jusqu’aux années 70 ou elle recommence à être fabriquée et rejouée. La découverte de cette nouvelle cetera est d’autant plus marquante qu’on ne connaît qu’une quinzaine d’instruments d‘époque et qu’il devient de plus en plus rare d’en exhumer de nouveaux exemplaires.
Elle est déposée dans l’atelier du luthier Christian Magdeleine, fabriquant de guitares et de cetere à Bastia



Christian Magdeleine a présenté a cetera à Jean-Charles Martinelli et Emmanuelle de Gentile lors de l'opération "Artisan d'un jour"
Christian Magdeleine a présenté a cetera à Jean-Charles Martinelli et Emmanuelle de Gentile lors de l'opération "Artisan d'un jour"
- Comment l’instrument vous est-il parvenu ?
- Le propriétaire m’a confié cette cetera pour étude et restauration connaissant mon implication dans un travail de recherche sur la cetera commencé sous l‘égide du Musée de la Corse et que je poursuis aujourd’hui avec passion en marge de mes propres créations.
L’instrument est détenu depuis plusieurs générations dans la région du Nebbiu, à Soriu.
 
- Dans quel état est-il ?
- Il est de belle facture et en parfait état, ce qui est assez rare pour être souligné. Je l’attribue sans aucune hésitation au luthier Salvatore Saladini qui a exercé durant la première moitié du XIXème siècle à Bastia à en croire une étiquette portée par un des 6 instruments qu’on peut lui attribuer à ce jour.
 
- A l’évidence, il s’agit d’un très bel objet : presque un bijou ?
- Les bois sont de qualité, mêlant des essences probablement locales comme le pin laricciu pour la table d’harmonie le corps en citronnier pommelé  et le manche en noyer ainsi que des essences exotiques comme l’ébène. On y trouve des finitions élaborées avec des filets ornant les contours de table et fond, des inserts d’os et de nacre pour les chevalets et cordier, ainsi que des frettes en laiton.
Le modèle est comparable à la cetera dite d’Olmeta di Capicorsu, cependant avec une qualité de matériaux et d‘exécution remarquable.
 
- Qui était Salvatore Saladini ?
- Ce nouvel instrument vient étayer l’idée que la production de Salvatore Saladini n’a pas été anecdotique mais une véritable démarche de long terme présentant une parfaite maitrise des techniques de construction en lutherie et une évolution dans la conception de la cetera telle qu’elle existait avant lui. Cet aspect m’intéresse particulièrement car je partage cette vision novatrice de la lutherie et comme Salvatore Saladini en son temps, je me suis attaché depuis mon installation en 1991 à  inventer une forme moderne de la cetera, forme aujourd’hui incontournable.
 
- Que deviendra cette cetera ?
- Avant toute restauration de ce bel instrument une étude minutieuse s’impose et donnera lieu à une présentation des conclusions afin de partager les fruits de cette belle découverte avec tous les passionnés de la cetera.


















    Aucun événement à cette date.



Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047