Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : Les aides à domicile et les retraités dans la rue


Rédigé par Philippe Jammes le Jeudi 15 Mars 2018 à 16:35 | Modifié le Jeudi 15 Mars 2018 - 18:52


Dans le cadre de la journée de mobilisation nationale, les salariés de l'ADMR Haute Corse étaient en grève ce jeudi 15 mars et à l’appel de la CGT se sont rassemblés à 10h30 devant la préfecture de la Haute-Corse à Bastia.


Les retraités CGT, FO, UNSA et ANR étaient aussi présents pour faire eux aussi remonter leurs revendications au gouvernement, via le préfet de la Haute-Corse qui a reçu une délégation en fin de matinée. 
« L’Etat doit prendre conscience que les services d’aide, d’accompagnement et des soins à domicile sont d’intérêts publics et soient reconnus comme tels » déclarait sur place Sandrine Mazeau, déléguée ADMR CGT Haute-Corse. « Le secteur de l’aide à domicile n’est pas un secteur marchand, il n’est pas à vendre. Nous travaillons au plus près de l’humain, nous intervenons auprès de publics fragiles jusqu’à la mort, il faut donc de vrais moyens à la hauteur des besoins. C’est un choix de société basé sur la solidarité intergénérationnelle et non pas celle du chacun pour soi » ajoutait-elle notamment. Les Aides à domicile réclament donc une reconnaissance de leur métier, une revalorisation de leurs salaires et des formations adaptées.  

Outre ces revendications de niveau national, la déléguée a aussi fait état de revendications locales. « En Corse on est doublement pénalisés car on est sur une ile. Certains départements du continent jouent le jeu et prennent en charge les frais de km ou les changements de pneus par exemple. Ici ce n’est pas le cas. On connait aussi le problème des salaires payés en différé ce qui nous occasionne des frais bancaires. On souhaite aussi avoir des éclaircissements sur l’argent dévolu aux conseils départementaux pour qu’il soit distribué aux associations d’aide à domicile, aux ephad et dont personne n’a vu la couleur. On va demander au préfet où est passé cet argent ».
Du coté des retraités, Jean-Claude Graziani, délégué CGT, pestait contre l’augmentation de la CSG ou encore le gel des pensions. Là aussi des revendications locales comme l’attribution aux retraités corses d’une prime de transport de 200 € et des réductions sur les transports entre Corse et continent.      

CNI était sur place pour prendre note des différentes revendications…





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie




Derniers tweets
Corse Net Infos : #Corse @JeanGuyTalamoni : « Il faut passer d’un #statut #fiscal qui soutient la #spéculation à un statut fiscal qui… https://t.co/2NfuH5ql6I
Jeudi 20 Septembre - 19:00
Corse Net Infos : Jean-Guy Talamoni : « Il faut passer d’un statut fiscal qui soutient la spéculation à un statut fiscal qui soutient… https://t.co/rIKeShXO9Q
Jeudi 20 Septembre - 19:00
Corse Net Infos : L'Autorité de la concurrence sanctionne l'entreprise Sanicorse https://t.co/rylOxrsPmv https://t.co/Os6nipFW7w
Jeudi 20 Septembre - 18:49
Corse Net Infos : Des acheteurs suédois, belges et hollandais font leur marché en Corse https://t.co/tmyk1aKoA4 https://t.co/Rmvran7t2r
Jeudi 20 Septembre - 18:34



Newsletter






Galerie