Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : "La maison du fada" et autres objets sentiment, conférence-performance d'Alexandre Perigot


Rédigé par Odile AURACARIA le Jeudi 14 Novembre 2013 à 22:51 | Modifié le Jeudi 14 Novembre 2013 - 23:29


Alexandre Perigot, concepteur de l'exposition Polkapalace, a tenu Mercredi dans l'auditorium du palais des gouverneurs de Bastia, une conférence-performance autour de "La maison du fada", installation qu'il a produite en tant qu'artiste associé dans le cadre de Marseille-Provence 2013, Capitale de la Culture


Bastia : "La maison du fada" et autres objets sentiment, conférence-performance d'Alexandre Perigot
"La maison du fada et autres objets sentiment". Cette conférence-performance se compose de deux parties :

La conférence
La maison du fada cette expression fait référence à la Cité Radieuse construite à Marseille par l'architecte Charles Le Corbusier. Mais pourquoi cette dénomination qui peut sembler péjorative? Tout simplement parce qu'en 1947 lors du dépôt du permis de construire de la Cité Radieuse, les détracteurs du projet ont fait faire une étude par des psychiatres pour démontrer que vivre dans ces lieux rendrait fou.
Que sont ces objets sentiment? Ce sont tous les bibelots vers lesquels les habitants de la Cité Radieuse pouvaient faire un transfert affectif. Charles Le Corbusier les a strictement interdits dans ses murs. Une clause a été incluse dans ce sens dans l'acte de vente des appartements, qui devait être scrupuleusement respectée. Les logements ne devaient être équipés que d'objets fonctionnels qui rayonneraient uniquement par leur utilité et leur discrétion.

De la maison de Dalida à la maison du fada

Alexandre Perigot a mûrement réfléchi sur les rapports que l'on entretient avec l'architecture. Sa réalisation de maison du fada est le résultat d'une réflexion de plus de quinze années. Cela débute à Paris lorsque l'artiste habite Montmartre et qu'il voit défiler des hordes de touristes fascinés par un habitat à l'architecture banale qui attire simplement parce qu'il s'avère être la maison de Dalida. Alexandre Perigot y trouvera matière à inspiration et réalisera une imposante maquette de la maison de cette chanteuse. Par la suite, poursuivant la même démarche, il recréera l'ossature de "Graceland", la maison d'Elvis.
"La maison du fada", maquette de la Cité Radieuse sera plus tard réalisée à l'échelle du 1/15ème, sous la forme d'une matrice architecturale en tubes d'aluminium. Cette structure, "casier à bouteilles", créée par Alexandre Perigot est motorisée et se met en mouvement, déclenchant un certain malaise chez le spectateur qui redoute de voir à tout moment s'écrouler la construction.
A partir de cela on est à même de se poser cette question, l'architecture moderne peut-elle rendre fou?

La performance

Alexandre Perigot se pose aussi à partir de là la question de la folie ordinaire. Comment reconnaît-on que quelqu'un est fou?  Qui est fada? A quel moment rentre-t-on dans cette catégorie? Qui peut juger et selon quels critères?
Le manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (ou D.S.M.) est l'ouvrage de référence qui donne des pistes et apporte des réponses. Avec cette étude, la folie est définie mondialement. Alexandre Perigot muni de cet outil part à la recherche des fadas et les déniche sur les écrans de cinéma ou dans les séries télévisées. Il propose alors un quiz au public qui assiste à sa conférence. Il projette des photos d'acteurs, il faut les reconnaître et définir le titre du film d'où est issue l'image. Bien sûr, tous ces films ont un rapport avec la folie. Alexandre Perigot nous présente une galerie de fadas, victimes de différentes pathologies (toc, névrose, nymphomanie, phobie, amnésie, syndrome d'Asperger...), issus de films tels que "Psychose", "L'antre de la folie", "Pas de printemps pour Marnie", "Rain Man", "Forest Gump", "Le syndrome du castor", "Basic instinct", "Orange mécanique"... Le spectateur qui reconnaît le maximum d'images gagne un objet sentiment de la collection privée d'Alexandre Perigot.
Ce fut une conférence passionnante et très enrichissante qui a enchanté le public de l'auditorium.
Le proche avenir professionnel d'Alexandre Perigot s'articule autour de divers projets, dont des conférences-performances à la Biennale de Lyon et à l'Ecole des mines de Paris, et une importante exposition, en avril 2014, à Piacé le Radieux dans la Sarthe, lieu symbolique où Charles Le Corbusier envisageait de construire sa ferme radieuse.
Rendez-vous est pris à Bastia avec Alexandre Perigot pour le dernier volet de son exposition "Polkapalace" qui débutera en janvier 2014, et d'autres conférences.

Alexandre Perigot

Né à Paris en 1959, Alexandre Perigot partage sa vie entre Bastia et Paris. Cet artiste reconnu a effectué sa scolarité dans différents lycées bastiais avant de s'inscrire dans les écoles des beaux-arts de Bordeaux puis Paris. Il a également été résident pendant deux ans à la Villa Arson de Nice, puis lauréat du prix de la Villa Kujoyama au Japon (équivalent de la Villa Médicis de Rome). Les oeuvres d'Alexandre Perigot, artiste contemporain de renommée internationale, s'exportent dans le monde entier (Pologne, Suisse, Portugal, Japon, Etats-Unis...)

Ses expositions individuelles en 2013 
"Quelques fadas et autres objets sentiment" au Théâtre de Privas
"Jardin révolutionnaire avec moins de couleurs et plus de fleurs" à l'Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes
"Dumbo délire" au Carré Centre d'Art de Château-Gontier
"Polkapalace" au Musée d'Art et d'Histoire de Bastia, exposition réalisée en coproduction avec Marseille-Provence.
Il est à noter que cette exposition bastiaise s'articule autour de trois phases distinctes :
- Récit d'une exploratrice (mai à septembre 2013)
- Bastia l'Ecole (septembre au 31 décembre 2013)
- Rue Waleska (janvier 2014 à avril 2014)  qui est un travail effectué avec des artistes qui marchent sur les traces de Napoléon vers Marie Waleska, et vont ainsi parcourir le chemin de la Corse vers la Russie.




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 13 Juillet 2018 - 22:28 Pinu doublement à l'honneur à la Villa Ker Maria

Livres | Musique | Evènements | Lingua corsa | Cuisine





Derniers tweets
Corse Net Infos : Le feu à la mairie de Sampolu https://t.co/7iSGogfdLE https://t.co/Sbn72fQs0z
Lundi 16 Juillet - 10:16
Corse Net Infos : Avec #OKpal soutenez #CNI ! https://t.co/EimdOC7Xpg
Lundi 16 Juillet - 08:01
Corse Net Infos : La photo du jour : Dans les eaux de la Sulinzara https://t.co/p6IFUOQc9y https://t.co/YTl1fhkL8F
Lundi 16 Juillet - 07:56
Corse Net Infos : #FRACROA Ajaccio célèbre la victoire des champions du monde Légers incidents à Ajaccio et Bastia https://t.co/usJFg2FL28
Dimanche 15 Juillet - 23:38



Newsletter






Galerie