Corse Net Infos - Pure player corse

Avant GFCA-Angers Thierry Laurey : "Y aller de toutes nos forces…"


Rédigé par José Fanchi le Vendredi 21 Août 2015 à 18:08 | Modifié le Samedi 22 Août 2015 - 01:16


Plus on avance dans le calendrier, plus c’est important. Le match de Paris n’est plus à l’ordre du jour, oublié. Voilà la venue d’Angers qui va remettre les choses en place et permettre aux joueurs du GFCA d’offrir à leur public une première victoire. C’est le cri du cœur des supporters. Une chose est sûre, ça ne relèvera pas de la sinécure face à un adversaire bien organisé, au recrutement intelligent et au vu de ses premières sorties. Raison pour laquelle l’entraineur et les joueurs abordent cette troisième rencontre avec le plus grand sérieux


Mezzavia première ! Enfin voilà le GFCA version Ligue 1 devant son public qui piaffe d’impatience de voir son Equipe fouler le nouveau gazon et passer devant la tribune « Fanfan Tagliaglioli » sous les encouragements d’un public ravi de l’aubaine. 

« Nous avons envie de réussir l’entame à Mezzavia », Thierry Lauray a parfaitement compris le sens de la question à laquelle d’ailleurs il s’attendait : « Nous avons gravi les échelons aux côtés de cette équipe d’Angers l’an dernier, une équipe qui sait fort bien voyager, qui continue de surfer sur la seconde moitié de la saison passée et qui a réussi parfaitement son entame en Ligue 1. Il y a une attente de notre part et c’est bien normal, mais ça s’arrête là… »


Eviter la désunion et être à 100%
Match nul à Troyes alors même qu’une victoire n’aurait pas été usurpée, une bonne tenue à Paris et surtout un bon niveau défensif qui a bien répondu aux attentes du coach, une équipe soudée, même si le GFCA était visiblement nettement inférieur à son adversaire, force est de constater que les choses ont plutôt bien marché. Disons-le clairement, le spectre du « carton » s’est très vite dissous dans la force de la détermination et l’utilisation de moyens limités certes, mais dispensés avec beaucoup de volonté et d’abnégation. Comme nous l’avions souligné le lendemain de la rencontre au Parc des Princes, le cœur y était et cela fait partie intégrante du jeu : « Par rapport aux absences conjuguées de certains défenseurs, je tire mon chapeau aux joueurs car cela fait deux rencontres où nous faisons avec les moyens du bord et c’est déjà une bonne chose. Les jeunes ne se posent pas de questions et jouent tout en respectant les consignes, surtout devant un adversaire comme le PSG » rappelle fort logiquement Thierry Laurey.

Cela signifie en clair qu’ils aborderont cette première rencontre à domicile avec la ferme résolution de plaire au public mais aussi et surtout de l’emporter face à un adversaire qui est dans les mêmes dispositions et qui a surtout montré beaucoup de choses depuis le début de la saison. 

Sur ce point, le coach est clair : « Il faut y aller de toutes nos forces, bien gérer toute notre détermination et rester concentré en évitant la désunion. Je crois que les joueurs peuvent le faire, ils connaissent l’enjeu, la force de l’adversaire, il faut donc être dans le match à 100%. Dans le cas contraire, ils risquent de prendre des claques aussi bien à domicile contre Angers et tout autant à l’extérieur. Le palier qui nous avons franchi aujourd’hui nous oblige à une exigence supplémentaire à ce niveau là. On ne craint pas l’adversaire, mais on sait que c’est une bonne équipe qui a fait un bon recrutement, qui voyage bien, c’est donc à nous de nous faire respecter à la maison, tout simplement… »


Un moment historique…
Ce samedi soir à partir de 20 heures, devant un stade très certainement comble, il va se passer probablement quelque chose de nouveau à Mezzavia, un moment historique pour le club qui en a pourtant connu bien d’autres à une époque. Il est vrai que lors des premières journées la saison dernière, on ne pensait guère à une telle éventualité et nous en étions même bien loin. 

C’est pourtant arrivé et on connaît la suite de la superbe moitié de seconde partie de la saison : « Il ne faut pas décevoir pour cette première à la maison, c’est une évidence. Il nous reste beaucoup de progrès à faire, mais d’un autre côté, on a des garçons d’expérience qui vont venir compléter nos lignes et cela va permettre une meilleure assise, de cela il faut bien entendu en tenir compte. Lors des deux dernières rencontres, on a vu les garçons qui ont tenu bon avec le schéma qui avait été mis en place, schéma qui demandait pas mal de concentration, d’investissement, et les garçons l’ont fait. C’est tout de même quelque chose de positif. Raison pour laquelle je les sais prêts pour cette rencontre. En clair, on va jouer pour gagner. »



Les installations conformes
Côté stade, les dirigeants du GFCA ont abattu un travail de titan depuis quelques mois et l’on a pu se rendre compte que les nouvelles installations ont donné une autre allure au stade, cela à tous les niveaux. Restait le passage de la Commission de sécurité hier matin. Tout s’est bien passé pour ce que l’on peut raisonnablement appeler une simple formalité. La délégation a été accueillie par le président et les membres du club et passé en revue les moindres détails. Voilà qui est rassurant pour le match  de ce soir. 

J. F. 

 





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 15 Décembre 2018 - 20:37 Le FC Bastelicaccia surprend l'ACA (1-0)

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse