Quantcast
Corse Net Infos - Pure player corse


Autotests Covid-19 : en Corse c'est pour quand ?


Pierre-Manuel Pescetti le Mercredi 17 Mars 2021 à 16:38

Ces autotests antigéniques devraient faire leur apparition en pharmacie dès cette semaine. C'est en tout cas la promesse de Jérôme Salomon, directeur général de la Santé. Pourtant l'Union des Syndicats de Pharmaciens d'Officine de Corse (USPO) ne semble pas avoir reçu d'informations de l'ARS et restent dans le flou.



Les nouveaux autotests pour détecter la Covid-19 se font attendre en Corse.
Les nouveaux autotests pour détecter la Covid-19 se font attendre en Corse.
Pas d’autotests pour détecter le Covid-19 prévus en Corse pour le moment. Si Jérôme Salomon le directeur général de la Santé avait promis ce dimanche 14 mars que ces autotests seraient disponibles en France dès cette semaine, leur arrivée se fait attendre. Sur l’île, aucune information n’est encore parvenue aux pharmaciens quant à la date de mise en circulation de ces nouveaux tests, leur fiabilité et la marche à suivre.

« L’USPO a eu une réunion avec l’ARS en début de semaine et il n’y a pas eu d’informations sur ces tests » explique Sandrine Leandri, pharmacienne et trésorière de l’Union des Syndicats de Pharmaciens d'Officine de Corse (USPO).

Une utilisation simple identique au prélèvement des tests PCR

Déjà présents dans plusieurs pays Européens dont le Royaume-Uni et l’Allemagne, ils ont été validés par la Haute Autorité de Santé française dès mardi 16 mars. Ces tests antigéniques rapides permettront au patient d’effectuer un prélèvement nasal de son propre chef, à domicile, avec un résultat en 20 à 30 minutes. L’autotest ressemble au coton tige déjà utilisé pour les prélèvements des tests PCR mais en plus simple d’usage et de taille plus courte. Il suffira d’enfoncer le coton tige à une profondeur de 3 à 4 centimètres en frottant les parois nasales puis de tremper la tige dans une solution qui détecte la présence du Covid-19. Une utilisation calquée sur celle des tests de grossesse.

Un manque d’informations

Si leur utilisation semble simple, c’est le manque d’information sur la fiabilité qui interpelle Sandrine Leandri : « pour l’instant on ne connaît pas le contenu des tests ni leur efficacité. Avant de vendre un produit de santé à un client il faut avoir un maximum d’informations dessus car même s’ils paraissent simples d’utilisation nous devons accompagner le client en lui expliquant la marche à suivre pour éviter des blessures ou des utilisations inefficaces. Avant de les commercialiser je veux savoir comment ça marche car c’est mon rôle de pharmacienne d’aiguiller le patient et il en va de ma responsabilité ».

Pourtant chaque fabricant d’autotest devra faire valider son produit par l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament puis par le Ministère de la Santé avant toute commercialisation. Preuve de sa fiabilité. En France, pour être autorisé, un test antigénique doit avoir une sensibilité supérieure ou égale à 80%. 

En ce qui concerne leur future commercialisation et leurs caractéristiques, les professionnels de Santé restent dans l'attente de réponses plus précises. 


















Newsletter


Galerie
Manif Ajaccio.12
Manif Ajaccio.11
Parking Gaudin
Parking Gaudin
Cinéma Ellipse
Cinéma Ellipse
IMG_9423
Donation Lazaret ajaccio.5
1
Inondations Ajaccio.17
Soignants Bastia
Hôpital Ajaccio
Inhumation Guy Bedos
IMG_9304
Citadelle Ajaccio.12
IMG_2047