Corse Net Infos - Pure player corse

Au Rallye de Balagne Pascal Trojani est "Intouchable"


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Dimanche 8 Décembre 2013 à 16:48 | Modifié le Dimanche 8 Décembre 2013 - 17:01


Pascal Trojani est bien le Roi de la Balagne. Ce dimanche, après un remarquable duel avec le champion de France en titre Julien Maurin, le pilote insulaire s’est imposé pour la 8e fois au i16ème Rallye National de Balagne organisé par l’ASA Corsica et la Scuderia Balanina. Jean-François Marchi termine à la 3e place. Quatrième, Pierre-Antoine Guglielmi remporte le groupe R, Jean-Jacques Padovani le groupe GT et Philippe Chassaing le groupe N.



Ils étaient 120 au départ de ce 16ème Rallye National de Balagne, il n’en restait que la moitié à l’arrivée.
Autant le d ire tout de suite, cette édition 2013 qui clôture la saison automobile des rallyes a été sans doute la plus belles de toutes.
Tout était en effet réuni pour que la fête soit totale. Un plateau relevé avec la présence du champion de France en titre Julien Maurin, un pilote insulaire comme Pascal Trojani qui a fait de cette épreuve son jardin, un public de connaisseurs très très nombreux dans les spéciales, un temps quasiment printanier et des pilotes qui réalisaient des temps à vous couper le souffle.
La veille on en été resté à un avantage de 18 s pour Pascal Trojani mais on comprenait très vitre que Julien Maurin n’était pas disposé à baisser les bras.
Dimanche matin, dans l’ES3, Julien Maurin attaquait et reprenait plus de 15s à Trojani.
Vexé ce dernier devait signer le temps scratch de l’ES4 très sinueuse et glissante
Du coup les deux pilotes n’étaient séparés que de 6 s.
Dans le groupe R, Pierre-Antoine Guglielmi continuait sa domination, tout comme Jean-Jacques Padovani dans le groupe GT.
Dans le groupe N, pourtant solide  leader, Thibaud Mounard abandonnait et c’est Philippe Chassaing qui prenait les commandes.
Dans l’ES6, Pascal Trojani faisait  la différence dans le second chrono et conservait cinq petites secondes d’avance face à Julien Maurin. Incontestablement ce dernier avait du mal dans la spéciale courte de Cateri-Montemaggiore.
Dans les autres groupes, rien ne changeait : groupe GT pour Padovani, groupe R à Guglielmi et groupe N à Chassaing.
Dans l’ES7, Pascal Trojani signait  le scratch et comptait 8s2 d’avance  sur Julien Maurin. Rien n’était donc joué.
Quatrième, Pierre-Antoine Guglielmi menait le groupe R alors que le groupe GT était  pour Jean-Jacques Padovani, le groupe N à Philippe Chassaing et enfin le F2000 pour Pierre Escartefigues.
Dans l’ES8, dernière de cette course, Pascal Trojani améliorait encore le chrono et signait une superbe victoire, sans doute la plus belle.
Quatrième, Pierre-Antoine Guglielmi remporte le groupe R, Jean-Jacques Padovani le groupe GT et Philippe Chassaing le groupe N.
Les classements et remise des prix à venir.




Rugby | Echecs | Autos Motos | Cyclisme | Autres sports





Derniers tweets
Corse Net Infos : Calvi : Anthony Guidoni au service de la motoculture https://t.co/ZsTy3P9nJM https://t.co/piAPmOqQED
Jeudi 24 Mai - 19:11
Corse Net Infos : #Catalogne Elisenda Paluzie : « Violer des droits démocratiques, ce n’est pas acceptable en Europe ! » https://t.co/pNjsRRssBn
Jeudi 24 Mai - 18:56
Corse Net Infos : Brandon Andréani a présenté son blog « Scrivimu a nostra lingua » dans les locaux de Canopé. https://t.co/09mBHZRjJN
Jeudi 24 Mai - 17:05



Newsletter






Galerie