Corse Net Infos - Pure player corse

Après Mercedes, Smart, Peugeot, Citroën etc… Le groupe Miniconi s’offre Mazda


Rédigé par José FANCHI le Vendredi 6 Octobre 2017 à 21:18 | Modifié le Vendredi 6 Octobre 2017 - 23:11


Le groupe Miniconi vient de s’agrandir avec l’acquisition de la marque Mazda, constructeur Japonais qui a la particularité de diffuser des modèles pour tous les goûts et toutes les bourses. Le concessionnaire ajaccien qui représente une bonne demi- douzaine de marques vient donc de s’associer à cette nouvelle gamme de voitures qui présente d’ailleurs plusieurs modèles, de la routière à la sportive, du cabriolet au SUV


Après Mercedes, Smart, Peugeot, Citroën etc… Le groupe Miniconi s’offre Mazda
Jean-André Miniconi est un insatiable. C’est un bosseur hors normes, homme de terrain qui plus est avaleur de dossiers. Le voilà à la tête d’un groupe où la voiture occupe une grande partie de sa vie. Il y a quelques années, peu après de solides études, il est venu prêter main forte à son père, Paul, concessionnaire de la marque au Chevron depuis des lustres et travailleur, dont la silhouette ne passe jamais inaperçue dans le grand hall de la route du Mezzavia. Une passion. Une vie vouée à l’automobile…Et le virus transmis à la nouvelle génération !

Une marque, un avenir…
Après une incursion dans le monde du commerce - Jean-André a été président de la Chambre de Commerce et d’industrie de la Corse du Sud – avec le succès et le charisme que l’on sait, il est revenu aux affaires familiales avec une détermination sans borne. Il est partout dans ce groupe où il a fondé un peu comme une grande famille où chacun est à sa place, chacun connait son rôle et sa mission.

Vous représentez plusieurs marques, pourquoi Mazda ?
« Pour plusieurs raisons. Tout d’abord Mazda est un constructeur Japonais et nous n’avions pas cette marque dans notre offre. Or, nous savons très bien que ce constructeur a une cible très particulière et nous avons voulu tenter cette aventure. Mazda est une marque plutôt prémium, très bien placée, surtout en Corse où elle bénéficie d’une solide réputation. Son image est sereine dans la mesure où l’on se souvient de ses participations à différents Tour de Corse et les lauriers remportés. Il semble difficile d’oublier cela car le Corse est en général très amateur de voitures et de sport auto. Qui a oublié la 323- 4 roues motrices ? Il faut savoir que le constructeur a sorti une offre très européenne avec deux modèles que sont les RX 3 et 5 et le toujours plaisant modèle cabriolet le MX 5. Cela fait penser aux cabriolets anglais des années cinquante/soixante…Cela comble un vide dans notre groupe car cette marque correspond bien à nos valeurs et qui est chargée d’émotion. Il faut savoir que Mazda est une marque très particulière. L’usine était située à Hiroshima et au moment de l’explosion de la bombe, l’usine qui fabriquait des triporteurs, a été préservée. Aujourd’hui, Mazda est le symbole de la reconstruction d’Hiroshima."

Ce constructeur faisait défaut à Ajaccio ?
« Je crois depuis huit ou dix ans que la marque n’était plus représentée. Pourtant, il y avait de la demande et pour vous le confirmer, regardez aujourd’hui, les visites autour du garage parmi les gens, beaucoup d’anciens clients de la marque. Nous avons une dizaine de clients dont les voitures ont été achetées sur le continent. Ils sont déjà clients chez nous. »

Vous n’aurez aucun mal à les persuader ?
« C’est la force du groupe ! Cela signifie que nous avons une offre étendue aussi bien dans sa profondeur de gamme que dans sa largeur et surtout en offrant plusieurs types de véhicules correspondant chaque fois à une typologie de clientèle. Nous aimons cela dans le groupe car nous sommes en mesure d’offrir le meilleur service au client. »

Vous représentez un certain nombre de marques d’automobiles ?
« Nous avons Mercedes, Smart, Citroën, Peugeot, Ssang-Yong, Mazda, Chatenay, la voiture sans permis, sans oublier le deux roue avec notre garage où l’on retrouve les marques Vespa, Piaggio, Aprilia, Moto-Guzzi."

La voiture sans permis alors, une bonne chose ?
« La voiture sans permis c’est environ cent unités par an sur Ajaccio, mais je vous rappelle que ça ne concerne pas que les gens qui n’ont plus de permis, mais aussi les jeunes qui commencent à grandir et qui bénéficient de ce phénomène de mode. D’autres trouvent que c’est une voiture compacte et que pour circuler en ville, c’est parfait, ça passe et ça se gare partout, sans oublier les personnes qui n’ont plus conduit depuis longtemps, c’est idéal pour une reprise."

Philippe Geffroy, président de Mazda-France Le retour

Le patron de Mazda-France, Philippe Geffroy, la soixantaine, élu en février dernier, a effectué le déplacement pour l’inauguration de la concession ajaccienne. Jeudi soir il était aux côtés de Jean-André Miniconi pour accueillir la clientèle ajaccienne.

Le retour de Mazda à dans la cité Impériale c’est quand même une bonne nouvelle ?
« C’est une excellente chose. Cela fait huit ans que nous n’étions plus présents sur l’île et nous sommes ravis d’être de retour. D’autant que nous sommes accueillis dans une grande concession, un groupe qui va de l’avant. Si on a mis autant de temps à revenir c’est parce que nous voulions travailler avec des gens sérieux, des gens passionnés qui aiment leur travail et qui apprécient notre marque.
Pour en avoir longtemps parlé avec M. Miniconi, il est évident que Mazda représente quelque chose pour lui, pour son père, tous les deux espéraient d’ailleurs voir cette marque revenir en Corse et cela nous permettra d’écrire une belle page d’histoire ensemble.
»

Le regard de Mazda sur la Corse sachant la passion pour l’automobile des insulaires ?
« Aujourd’hui, nous sommes de retour avec une toute nouvelle gamme et une relance de certains produits comme le X5, nous avons donc de très beaux produits qui vont plaire aux amateurs insulaires et aller de pair avec leur passion pour l’auto. Nous n’avons pas toujours eu la chance d’avoir de tels produits, aujourd’hui les choses vont mieux et avec le MX 5, on pourra répondre tout à fait à cette passion. »




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie




Derniers tweets
Corse Net Infos : Cervioni : Le gâteau était au… cannabis ! https://t.co/odShk3vqrW https://t.co/Yo5Kob0HEJ
Mercredi 26 Septembre - 16:59
Corse Net Infos : Bastia : Interpellés avec de la cocaïne un 9 mm et des cartouches https://t.co/qhYSE70X6o https://t.co/DEt6Cz6Mz9
Mercredi 26 Septembre - 16:49
Corse Net Infos : Bastia : Palais de justice sous tension https://t.co/ARHDdGzlqz https://t.co/dBokyvA1Cp
Mercredi 26 Septembre - 15:54
Corse Net Infos : Bastia : Le parcours du combattant des handicapés pour prendre le bus ! https://t.co/ayWXpNhESG https://t.co/xTGo6RV4y5
Mercredi 26 Septembre - 15:09



Newsletter






Galerie