Corse Net Infos - Pure player corse

Ajaccio : Global Earth Keeper corse s'oppose au projet d'aquarium géant des établissements Leclerc


Rédigé par Marie MAURIZI le Dimanche 26 Novembre 2017 à 00:09 | Modifié le Dimanche 26 Novembre 2017 - 02:26


La place du Diamant était animée, ce samedi, par une manifestation organisée par l’association Global Earth Keeper, section Corse, afin de dénoncer le projet du centre Leclerc de Baleone concernant l’ouverture d’un aquarium à requins géant. Explications, pour CNI, de Laurence Constantin, Co-fondatrice, responsable groupe Corse.


Place du Diamant à Ajaccio.
Place du Diamant à Ajaccio.
L’antenne Corse de l’association Global Earth Keeper, dévolue à la cause animale, a vu passer il y a quelques mois une publication concernant la création d’un aquarium à requins dans un centre commercial en périphérie d’Ajaccio. Aussitôt, cette cause est devenue celle des bénévoles de l’association. Après la mise en ligne d’une pétition au mois de juillet, c’est une action publique qui aujourd’hui a alerté la population. Sur le site de la pétition, l’idée est claire : « l’enseigne Leclerc n’a pas à vocation à faire du bénéfice en enfermant des animaux à vie, ce procédé d’appât jouant sur les aspects infantilisant de l’humain n’est pas à la hauteur des ambitions de l’humanité. Il est bien connu également que ce n’est pas une façon d’apprendre la vie des océans et des animaux marins aux enfants. »
 
Le décor, planté place du Diamant, était bien en lien avec le sujet du rassemblement. Des dizaines de requins gonflables y étaient posés au sol, sur le dos, échoués, dans des filets… Les bénévoles  informaient la population et faisaient signer une pétition.
 
Laurence Constantin  : "Nous souhaitons une loi interdisant tout bonnement ce genre de projet fantasque"
 
- Cette action suit une pétition mise en ligne en juillet, quelles sont vos revendications?
- L'animal est reconnu comme un être doué de sensibilité, il existe à ce titre l'article L214 qui spécifie que tout propriétaire doit placer l'animal dans les conditions compatibles avec les besoins  impératifs de son espèce.
 
- Ce type d'animation rencontre un franc succès auprès du public ciblé, comment les sensibiliser à une souffrance animale dont ils n'ont pas forcément conscience?
- Nous répondrons qu'enfermer, C'EST torturer. Les études scientifiques prouvent chaque jour que l'animal non humain est doué d'intelligence. Nous leur posons la question : qui nous donne le droit de disposer de la vie des êtres avec lesquels nous partageons cette planète ?
 

- Y a t-il à votre connaissance d'autres aquarium de ce type sur le sol français ?
- Non ! Il n'y a pas d'aquarium connu dans ce genre d'enseigne.
 
- Quelles pourraient être vos prochaines actions ?
- La suite de la pétition, c'est d'informer que ces projets ne sont pas populaires et vont à l'encontre de la prise de conscience mondiale sur la captivité. Mr Hulot m'a dit qu'il avait joint Édouard Leclerc pour lui faire part de sa désapprobation sur ces projets d'un autre temps. Nous souhaitons une loi interdisant tout bonnement ce genre de projet fantasque et dans rapport avec la sensibilisation.
 
- Si ce projet voyait quand même le jour, que feriez-vous ?
- Si le projet devait avoir lieu, nous redoublerions d'efforts et, en fonction, nous adapterions nos moyens.
 
Signez la pétition qui a déjà recueilli 28.036 signatures.
https://www.mesopinions.com/petition/animaux/aquarium-requins-leclerc-baleone-aux-ecrans/31639



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie