Corse Net Infos - Pure player corse

ACA-Tours vu par… Baptiste Gentili


Rédigé par Baptiste Gentili le Samedi 23 Août 2014 à 13:56 | Modifié le Samedi 23 Août 2014 - 14:57


On ne va pas vous présenter Baptiste Gentili. Ni le joueur qui a fait carrière de l'ACA au Gazelec en passant par Nice, Cannes et Mulhouse. Et pas davantage l'entraîneur qui a mené l'ACA de la PH à la Ligue 2. Ni de celui qui après l'ACA a exercé à Martigues, Beauvais au Gazelec au FC Nantes puis au club chinois de Shanghai Shenhua. Aujourd'hui, Baptiste Gentili, qui ne désespère pas de reprendre le collier, devenu observateur privilégié, fort de son œil exercé, analyse pour Corse Net Infos la rencontre ACA-Tours. Ses premières impressions sur la soirée de ce vendredi à François-Coty…


ACA-Tours vu par… Baptiste Gentili

L'ambiance

La présence des jeunes de l'Orsu Ribellu nous fait oublier l'atmosphère très feutrée du stade François-Coty qui, dès l'entrée des joueurs, réveille un petit peu, si j'ose dire, l'autre partie d'un public clairsemé. C'est pas la foule des grands soirs, c'est sûr, mais les plus fidèles sont là.

 

Le match

Disons le tout de suite : ce fut un match de début de saison, mais avec, déjà, des enjeux différents pour les deux équipes en présence.

Pour le FC Tours, il s'agissait de conforter son bon début de saison avec deux victoires à la clé, et ainsi prendre ses distances avec ses adversaires anciens pensionnaires de la Ligue 1, et pour les acéistes de valider la victoire du derby afin de recoller au groupe de tête.
C'est l'ACA qui essaye de mettre du rythme dans la rencontre sous la houlette de l'incontournable Johan Cavalli, mais cela ne dure qu'une vingtaine de minutes car les Tourangeaux bien organisés rétablissent l'équilibre sans pour autant inquiéter la défense de l' ACA. Le jeu perdra vite de sa consistance et la mi­-temps intervient sans grandes occasions de part et d'autre, mais avec un léger avantage pour l'ACA, plus entreprenant.

Beaucoup de déchets pour les 2 équipes notamment dans l 'entre jeu ce qui n'était pas de nature à rassurer les spectateurs quant à la qualité de la seconde partie du match.

Cette inquiétude devint réalité puisque la seconde mi­-temps fut, encore, plus poussive que la première, avec une interruption de 10 minutes due à une panne de courant.
La partie reprit, alors, sur un faux 
rythme, toujours avec beaucoup d'imprécision, et de fautes de part et d'autre.

Mais l'ACA allait faire la différence sur un mauvais renvoi de la défense des visiteurs, Pedretti, à l'affût, libère les siens à 15 minutes de la fin.

La fin de match n'apporta rien de plus si ce n'est de longs ballons en avant de la part d'une équipe de Tours bien décevante.

 

L'ACA

Au niveau de l'organisation l'ACA a opté pour un 4X3X3, emmené par Cavalli maître à jouer de cette équipe.

Les acéistes désiraient plus la victoire que leurs adversaires de vendredi soir, seul enseignement majeur de cette rencontre.

Car, au niveau du jeu il faut bien reconnaître on s'est ennuyé à F.Coty.
A court d'arguments, si ce n'est les seules inspirations de Cavalli, les acéistes, à mon avis, n 'ont pas assez utilisé la largeur du terrain,  là où Tours était en infériorité numérique, conséquence de son organisation avec 5 hommes dans le milieu de terrain.

Je ne rentrerais pas plus dans les argumentations tactiques, car l'objectif a été atteint pour les Ajacciens quatrièmes au général et c'est, déjà, pas mal après trois journées.

 

L'adversaire

Décevante sur ce match, cette équipe de Tours qui à joué "petit bras". Semblant se satisfaire de ce qu'elle était venu chercher -c'est à dire un point du match nul - elle repart avec un zéro pointé au compteur : c'est ce qui arrive souvent en pareil cas.

Ayant choisi un 4X2X3X1, avec donc un milieu renforcé, cette équipe à donné l 'impression de ne jamais réussir à se trouver, les joueurs se marchant souvent sur les pieds, ce qui donna un jeu brouillon, sans efficacité qui, au final, est sanctionné par une défaite, je pense, logique.

 

Le bilan

Il était important pour l'ACA de valider les trois points obtenus dans le derby. Mission accomplie. Voilà l'ACA quatrième au classement général avec 7 points : c'est un bon début, et surtout le signe d'une confiance retrouvée après la défaite contre Sochaux. Désormais place à la coupe de la Ligue, en attendant la prochaine journée d'un championnat qui s'annonce très ouvert.






Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 21 Novembre 2018 - 15:58 ​L’Echecs Club Ajaccien fait peau neuve !

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse