Corse Net Infos - Pure player corse

ACA-Lens vu par Baptiste Gentili : La force mentale comme atout


Rédigé par Baptiste Gentili le Samedi 28 Novembre 2015 à 08:12 | Modifié le Samedi 28 Novembre 2015 - 08:45



Un point pour l'ACA de Pantaloni : Le mental est toujours là
Un point pour l'ACA de Pantaloni : Le mental est toujours là
L'ambiance
On a l 'impression en pénétrant dans l 'enceinte du stade F.Coty que d'un match à l'autre rien nechange, on y rencontre les mêmes personnes,l'assistance en nombre de spectateurs est sensiblement la même,le public semble ronronner et ne réagit qu'épisodiquement en fonction de ce qui se passesur le terrain,bref … On a du mal à faire coïncider football et plaisir et c'est bien dommage.

Le match
L'ACA semble d'emblée prendre le match par le bon bout en imprimant le rythme de la rencontre etse montre rapidement menaçant face à des Lensois empruntés techniquement et manquant cruellement de sérénité.
C'est d'ailleurs sur une erreur monumentale de la défense adverse que les Ajacciens par l'intermédiaire de Panyukov sont à deux doigts d'ouvrir la marque dès les premiers instants de la rencontre.
Une action enrayée in extremis par un tacle désespéré mais régulier du dernier défenseur Lensois, mais qui permet surtout aux acéistes de prendre confiance et de prendre délibérément les choses en main. Très entreprenants et avec beaucoup de générosité les rouges et blancs vont tout au long de cette première mi-temps se créer les meilleurs situations avec deux occasions nettes l'une par Nouri très en jambes qui d'une magnifique frappe aux 16m50 va trouver sur sa trajectoire le gardien Lensois très inspiré sur le coup.
La deuxième occasion est à mettre sur le compte du jeune MarchettiI (grand espoir du club et que l'on découvre avec plaisir) à qui il ne manquera que quelques centimètres pour conclure un centre au premier poteau.


En regagnant les vestiaires les insulaires pouvaient nourrir quelques regrets sur ces 45 premières minutes d'autant plus qu'en face les Lensois furent n'ayons pas peur de l'affirmer inexistants. La partie reprend avec des nordistes un peu plus actifs mais sans plus et des ajacciens vaillants certes mais toujours aussi peu réalistes à l'approche du but adverse.
Le match va basculer à la 54e  minute.  Een effet, contre toute attente, ce sont les visiteurs qui vont ouvrir la marque sur leur seule et unique occasion.
A partir de là le scénario va prendre une drôle de tournure. Dans la minute qui suit Congalves est expulsé par l'arbitre à la suite d'un mauvais geste et alors que le jeu n'a pas repris Nouri, à son tour, est prié de rejoindre son camarade aux vestiaires.
Mais quelle mouche a bien pu piquer les joueurs et certainement l'arbitre aussi qui quelques minutes plus tard oublie de siffler un penalty indiscutable en faveur de l'ACA plongeant ainsi les débats dans la plus totale des confusions?
A partir de là on ne donnait pas cher les chances des oursons réduits à neuf contre onze Lensois qui n'en demandaient pas tant.
Oui mais voilà, malgré leur supériorité numérique les hommes de Kaambouaré  vont subir une incroyable fin de match en concédant un penalty qui sentait bon la compensation de la part d'un arbitre totalement dépassé par les événements mais qui au final permettait à L'ACA d'arracher un nul largement mérité.
Cavalli, rentré en fin de match, ne laissait pas passer l'occasion de sanctionner cette équipe de Lens qui, au vu de sa piètre prestation, pouvait même s'estimer heureuse de ramener un point de ce déplacement.

L'ACA
Beaucoup d'envie, beaucoup d'énergie, de la générosité à revendre dans cette équipe mais, en revanche, toujours les mêmes maux : un manque de réalisme offensif, beaucoup de déchets, mais aussi le Jeu de l'ACA manque cruellement d'idée tout simplement. Tout est trop lisible pour l'adversaire. Aussi bien techniquement que tactiquement les ajacciens n'arrivent pas à surprendre. Voilà ce qui en ressort à mes yeux.
Sur ce match les raisons d'espérer se situent essentiellement au niveau d'un bon état d'esprit. L'équipe ne renonce pas.  Mentalement c'est très bien mais en étant totalement objectif il faut savoir reconnaître que l'adversaire d'un soir avec 2 joueurs en plus a vraiment fait preuve d'une incroyable faiblesse à ce niveau de la compétition.

L'adversaire
Menant au score, avec en plus un avantage numérique conséquent, Lens a laissé échapper une victoire qui aurait été flatteuse, mais qui, quoiqu'il en soit, lui tendait les bras.
Comment l'expliquer ? Tout simplement parce que cette équipe a montré des signes de faiblesse inquiétants pour la suite du championnat en se montrant incapable de gérer cette situation pourtant devenu confortable pour elle,mais aussi et surtout en déployant sur ce match en tout cas, un niveau de jeu tout simplement catastrophique.
Mais où e
st donc passé le Grand Racing Club de Lens ?


Le bilan
Le point positif c'est que l'ACA n'est pas décroché et n'est qu'a deux points de Sochaux,17ème. La force mentale que l'équipe a dégagé vendredi soir est une raison de plus d'espérer et demeure le principal atout d'un groupe qui a le potentiel nécessaire, il me semble, pour maintenir le club en ligue 2.





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Novembre 2018 - 22:46 Rugby : Le RCA se reprend face à Saint Saturnin

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse