Corse Net Infos - Pure player corse

ACA-Laval vu par Baptiste Gentili


Rédigé par Baptiste Gentili le Vendredi 18 Septembre 2015 à 20:54 | Modifié le Samedi 19 Septembre 2015 - 03:16


Toujours pas de victoire pour l'ACA tenu en échec vendredi soir au stade François-Coty par Laval.


ACA-Laval vu par Baptiste Gentili
L'ambiance
J'ai la triste impression qu'au fil des rencontres l'engouement et la passion s'estompent dans les travées de François-coty, seuls fidèles parmi les fidèles les fans de l'Orsi ribellu continuent de soutenir leur équipe de bout en bout. Ce genre d'ambiance n'est jamais bon signe pour un club où le public semble résigné.

Le match
Les premières minutes de la rencontre nous apportent la confirmation que cette équipe Lavalloise qui s'était imposée ici même en coupe de la ligue, possède de solides arguments cette année pour bien figurer dans ce championnat.
Agressifs dans la récupération du ballon, très habiles dans son utilisation, les visiteurs posent 
d'énormes problèmes à des Ajacciens volontaires mais très contrariés par la qualité de jeu de leurs 
adversaires.
C'est déjà un premier constat. La suite ne fera que confirmer l 'inquiétude qui régnait dans les tribunes mais aussi certainement sur le banc ajaccien.
En effet au jeu par à coup des oursons, les Mayennais répondaient par un jeu beaucoup plus posé et 
mieux préparé techniquement qui leurr permettaient de se créer les meilleurs situations devant le 
but, seul leur manque de réalisme dans la dernière passe; voire dans le dernier geste, les ont privé de mener au score.

Pire encore pour les continentaux dans la dernière minute de la 1ère mi-temps et suite à un tacle 
dangereux sur Cavalli, l'arbitre sortait son carton rouge et expulse Monfray. Laval jouait alors à dix à la pause. Du coup les raisons d'espérer de l'ACA sont à la hausse.
En effet,  en supériorité numérique les rouges et blancs prennent d'assaut la défense adverse dès la 
reprise,mais la délivrance tant attendue ne viendra jamais. Avec un jeu trop stéréotypé l'ACA ne 
parvenait pas à déstabiliser une équipe étonnante de sérénité, d'habileté technique en sortant le 
ballon proprement avec un joueur en moins. C'était tout simplement remarquable. 
0 à 0 : un résultat nul flatteur n'ayons pas peur de le dire, pour l'ACA car à onze contre onze …

L'ACA
Rien ne semble évoluer dans le jeu de L'ACA, ni dans l'organisation,ni dans l 'animation; Et pas davantage au plan des résultats. Mais tout cela semblent lié.
Il me semble en tous cas assez clair que le potentiel de l 'équipe n'est actuellement pas exploité àson maximum. Loin de là.
Quelles en sont les raisons?  Chacun pourra dire la sienne c'est bien connu quand ça va mal la 
critique est aisée. Cependant il me paraît déjà urgent de tenter ou même d'explorer d'autres idées dans l'organisation de jeu par exemple et même si l'on peut aller plus loin dans l 'analyse je me limiterai volontairement à cette seule remarque sachant qu'il y a certainement d'autres choses à revoir et le staff technique de l'ACA, à n'en pas douter, est le mieux placé pour y réfléchir et y apporter la meilleure réponse.

L'adversaire
Très intéressante cette équipe de Laval. Un mélange d'expérience et de jeunesse avec un brin de 
talent.  Voilà un groupe qui peut très bien jouer les trouble- fêtes dans ce championnat. Un niveau technique au dessus de la moyenne, une discipline certaine dans son organisation et beaucoup de mobilité dans les déplacements. Il s'agit-là d'armes redoutables qui sont de nature à inquiéter 
pas mal d'équipe en Ligue 2.
J'émettrai quand même une seule réserve,mais elle est peut être de taille cependant : un 
manque de réalisme offensif dans la surface de vérité et dans le geste final qui pourrait couter cher 
au décompte final. 

Le bilan
L'ACA n'a pas encore gagné un match cette saison. Le bilan comptable est maigre 4 points, 3 matchs à domicile, 2 buts marqués : il faut réagir.......

La fiche technique

ACA :  0 Laval : 0
Arbitre: M. Perreau-Niel
Avertissements : Chafik (33’), Vincent (56’)
Expulsion: Monfray (38’)

AC Ajaccio
 Scribe, Diallo, Cissé, Diabaté, Lippini (Toudic 74’), Vidémont (Allée 62’), Frikeche, Nouri, Cavalli (cap), Panyukov, Vincent (Gonçalves 62’)
Entraineur : Olivier Pantaloni 

Laval
Cappone, Monfray, Couturier, Quintin, Chafik, Konate, Gonçalves, Zeoula, Malonga (Habran 74’), Alla, Alioui (N’Diaye 68’)
Entraineur : Denis Zanko




S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse