Corse Net Infos - Pure player corse

ACA-GFCA : Histoire d’une rivalité


Rédigé par Vincent Marcelli le Lundi 23 Octobre 2017 à 00:41 | Modifié le Lundi 23 Octobre 2017 - 00:52


L’histoire entre les deux clubs ajacciens représente beaucoup dans le paysage footballistique corse. Et même au niveau national puisque n’en déplaise au « regretté » article 131 de la FFF, Ajaccio est bien la seule ville de France à compter deux équipes professionnelles. Une bonne chose ? Un handicap ? Peu importe. Pour l’heure, dirigeants, supporters et joueurs savourent. Ce lundi, ils seront sous les feux de la rampe. Qu’en est-il, au juste, de cette rivalité entre acéistes et gaziers. Rétro…


ACA-GFCA : Histoire d’une rivalité
L’historique entre ACA et GFCA en pro feuillète plusieurs décennies du football ajaccien. Tout commence en 1968 (en 1961 le GFCA s’impose 6-1 en coupe de France mais les deux équipes sont en amateur) quand l’ACA est le premier club corse à monter en première division. Les Gaziers, eux, diront, à juste titre, que les dirigeants ont toujours refusé le football professionnel. Cela les booste-t-il ? Possible car les hasards du calendrier opposent les deux clubs en 16e de finale de la coupe de France. Au même moment, Jean-Claude Killy enfile les médailles aux JO d’hiver. La hiérarchie sera, une première fois, bousculée puisque le GFCA, qui quelques mois plus tard remporte son quatrième titre de champion de France amateur, se paie l’ACA au bout de deux matchs (2-2 à Marseille et 1-0 à Paris sur un exploit personnel de Marc Kanyan)…


La suite ?
Un tunnel de plus de vingt ans pour l’ACA, qui déposera le bilan après sept saisons en première division. Le GFCA devient alors le club phare de la cité impériale et attire de nombreux supporters « rouge et blanc » friands de football. A mi-chemin entre le foot pro et amateur, entre la D2 et la D3, le Gaz va se tailler une solide réputation en coupe de France et réussir quelques exploits en championnat. C’est en 1996 que les deux équipes se retrouvent. Le gaz ne parvient pas à s’extirper du National où il joue les premiers rôles. L’ACA, après deux décennies d’obscurité refait surface et évolue en NIII. A Timizolu, et pour le compte du 6 e tour de la coupe de France, le GFCA s’impose après prolongation (3-0). Non sans avoir souffert. Cette fois, la hiérarchie a été respectée.


Bis repetita un plus d’un an plus tard. L’ACA vient d’accéder en N1 et y retrouve le Gaz et ses stars (Soudani, Oudjani, Castro, Olmeta…). En août, donc en tout début de championnat, Levasseur répond à D’Amore dans un stade Ange Casanova copieusement garni (1-1). La passation de pouvoir aura lieu en janvier 1998. Le GFCA est à portée de fusil mais il abat sa dernière cartouche à Timizzolu dans l’optique de l’accession. On n’arrête plus l’ACA qui domine le National avec Sedan. Face au Gaz, les « rouge et blanc » vont s’imposer largement (3-0) et reprendre la suprématie sur la ville jusqu'à la saison 2014-2015.


Une quinzaine d’années se sont écoulées. Le GFCA alterne entre dans l’anonymat (CFA, National), joue devant une poignée d’irréductibles. L’ACA est resté 4 saisons en Ligue 2 avant de retrouver, 30 ans après, l’élite. Dans cette grisaille, Thierry Laurey, appelé en dernière minute, va réussir l’exploit de faire monter le club de National en Ligue 1. Entre-temps, avec un groupe extraordinaire, le GFCA va reprendre l’espace d’une saison, la suprématie ajaccienne. L’ACA vient d’être relégué de l’élite après une saison chaotique. Pourtant, grâce à Fauvergue et Oliech, il s’impose à Mezzavia (2-0). Parti pour jouer le maintien, le Gaz va défrayer la chronique et rester dans la roue des leaders jusqu’à ce fameux 23 janvier 2015 où il corrige l’ACA sur ses terres (3-0, Poggi, Pujol, Mayi). Quelques mois plus tard, ce sera la Ligue 1.


Enfin, dernier épisode de cette belle aventure, la saison dernière. Ce sera, à l’exception de problèmes extra-sportifs à l’aller (incidents causés par des supporters de l’ACA), les matchs les moins intenses. ACA et GFCA jouent le milieu de tableau. A l’aller, le Gaz corrige son rival (4-1). L’ACA remporte un derby retour qui ne restera pas dans les annales (1-0).
Cette saison, sans augurer ce que donnera cette première manche, force est de constater, avec la place de dauphin de l’ACA et un GFCA qui a retrouvé ses vertus, que l’on devrait assister à un beau match. Egalité parfaite en Ligue 2 pour les 2 équipes (deux victoires chacune).
Avantage ou statu quo ? Réponse sur le coup des 22h30…





Dans la même rubrique :
< >

L'actualité | Politique | Football | Sports | Culture | PAROLES | I santi | L'anniversari | Diaspora | iPhone | Avis de décès



Derniers tweets
Corse Net Infos : Claude Ferrandi (SC Bastia) : "Il ne faut oublier d'où l'on vient" https://t.co/OAlepq6hxF https://t.co/JrYdcOWArs
Jeudi 18 Janvier - 15:54
Corse Net Infos : "SC Bastia : "Il ne faut pas oublier d'où l'on vient"" : https://t.co/hX48LcPshx via @YouTube
Jeudi 18 Janvier - 15:14
Corse Net Infos : Ajaccio : Un hôtel désaffecté touché par les flammes https://t.co/YoPmmpcYJn https://t.co/73zeuhpU1A
Jeudi 18 Janvier - 09:38
Corse Net Infos : Consultez la #météo #corse en permanence et en direct sur #CNI https://t.co/n8GcKLIvbV
Jeudi 18 Janvier - 08:27



Newsletter







Galerie
vœux à l'Hôtel de Ville de Calvi
vœux à l'Hôtel de Ville de Calvi
Soirée Amicale Corse Aix
Soirée Amicale Corse Aix
Saint Antoine
Saint Antoine
Tempête
Tempête
Insee
Insee
Lama
Lama
Commission permanente
Commission permanente
IMG_1019
IMG_1018