Corse Net Infos - Pure player corse

ACA - Evian : "Il ne manque pas grand-chose"


le Vendredi 13 Septembre 2013 à 12:09 | Modifié le Samedi 14 Septembre 2013 - 02:47


Avant un match très attendu par les supporters et les observateurs insulaires, Fabrizio Ravanelli s'est exprimé, ce Vendredi, en conférence de presse. Un point important après une trêve internationale qui a permis à l'ACA de travailler avec plus de sérénité, mais aussi de tester un nouveau système de jeu. Coté groupe, cependant, les blessés posent encore problème.


Ritrattu : O.C. Corse Net Infos.fr
Ritrattu : O.C. Corse Net Infos.fr
Et si l'ACA démarrait enfin? Quoi de mieux, en tout cas, qu'un match à domicile, contre un concurrent direct, pour obtenir une première victoire de la saison? Après une série moyenne, somme toute, et trois points engrangés sur quatre rencontre, l'ACA a contre Evian l'occasion de démarrer vraiment son championnat, sur un plan comptable. Une victoire espérée de tous, et surtout de l'entraîneur, toujours en quête d'un premier succès pour sa première année sur un banc professionnel.
Fabrizio Ravanelli s'est pourtant, dans un premier temps, montré particulièrement inquiet. La rechute de Ricardo Faty, qui souffre d'un hématome au tendon d'Achille, semble affecter le technicien Italien, qui devra encore se passer de son milieu pour un mois et demi minimum.
"C'est un coup de bâton sur la tête que l'on reçoit. Faty est un joueur très important sur le terrain, et aussi dans le vestiaire". 
Encore un coup dur, qui s'ajoute à une liste déjà longue. Malgré les retours de Cavalli et de Zubar dans le groupe, l'ACA devra encore se passer d'Eduardo et de Crescenzi, jugés trop justes, et qui devraient faire leur rentrée contre Rennes. Enfin, nouvelle incertitude avec une petite gêne au niveau du mollet pour le jeune Tallo, qui sera néanmoins dans les 20. 
"On n'arrive jamais à avoir deux attaquants pendant toute la semaine, et c'est vraiment dommage", se plaint F. Ravanelli.
" Il y a quelque chose qu'on arrive pas à comprendre, parce que je pense que notre programme de travail est bon. C'est le football, ça peut arriver. On doit être costauds dans ces moments-là. Ce n'est pas une excuse, les joueurs qui peuvent jouer ont aussi des qualités, et on doit pouvoir faire quelque chose avec n'importe quel système.

"Réussir nos dernières passes"

En face, l'adversaire s'annonce de taille, malgré son statut d'équipe de bas de tableau. Evian a démarré un peu mieux sa saison que les Oursons, avec un belle victoire contre Lyon, mais a tout de même concédé deux fois la défaite. Une formation difficile à manier, et qui produit du jeu, chose qui n'a pas échappé à Ravanelli : 
"Evian est une équipe avec une très bonne mentalité, et même à Marseille où ils perdent 2-0, ils font un très bon match. On sera face à une équipe solide. De notre coté, on doit essayer d'être plus méchants dans les trente derniers mètres, et réussir nos dernières passes".
L'ACA aura donc tout à prouver, une fois de plus, dans son stade, qu'il retrouvera dans un décor nocturne qui pourrait peut-être lui être bénéfique, notamment du point de vue de la température. La semaine a semble-t-il fait du bien aux Ajacciens, après quelques jours de coupures.
"Cette semaine, les joueurs ont travaillé plus, et je suis vraiment content d'eux", s'exclame l'entraîneur de l'ACA.
"Je suis aussi très content de ce qu'on a fait jusqu'à présent. Le championnat ne s'arrête pas avec quatre matches, mais après trente-huit. On ne peut décemment pas avoir de résultats concrets immédiatement, dans le foot comme dans d'autres domaines. En Italie, lorsque l'on fait un préparation, on commence toujours par en bas. Passe après passe, on pourra arriver à notre niveau maximal. Je suis sûr que si demain on arrive à démarrer avec l'esprit libéré on fera un match super".
 

I Gruppi

U Gruppu Aiaccinu : Ochoa, Sissoko, André, Perozo, Zubar, Dielna, Bonnart, Pierazzi, Diarra, Lasne, Belghazouani, Mostefa, Mutu, Arrache, Deville, Pedretti, Popescu, Hengbart, Cavalli, Tallo. 
Feriti : Eduardo (ripresa), Crescenzi (ripresa), Faty, tonucci
Micca Scelti : Scribe (g), Diagne, Nadeau, Goncalvès, Oliech.

U Gruppu di l'ETG : Laquait, Hansen, Angoula, Cambon, Dja Djédjé, Mensah, Sabaly, Mongongu, Wass, Koné, Sorlin, Tié Bi, Benezet, Nistor, Bertoglio, Bérigaud, Sougou, Escobar.



Inghjiru à u scontru

L'ACA s'associe au challenge hippique "Antoine Sollacaro", du 13 au 22 Septembre, au Kyrnea Jump. L'évènement se déroule dans le cadre du concours international de saut d'obstacles avec des épreuves qualificatives pour la Coupe du Monde de saut d'obstacles dont la finale se déroulera à Lyon du 16 au 20 avril 2014.
Au centre équestre de Bastelicaccia, les épreuves seront courues sous le nom du Challenge Antoine Sollacaro, en l'honneur d'une personnalité hors du commun, trop tôt disparue. 
C'était un homme de conviction, un brillant avocat, un mari et un père formidable. Antoine Sollacaro, est tragiquement décédé le 16 octobre 2012. Pour lui rendre hommage, le Centre Equestre de Bastelicaccia, en partenariat avec l’ACA, organiseront une séance de dédicace au cœur du Challenge Antoine Sollacaro le dimanche 15 septembre. 

 
 




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Novembre 2018 - 22:11 Ligue 2 : L'ACA dominé à Grenoble

Vendredi 2 Novembre 2018 - 23:10 Derby : Le GFCA « enfourche » l’ACA (1-2)

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse