Corse Net Infos - Pure player corse

ACA-Dijon vu par Baptiste Gentili


Rédigé par Baptiste Gentili le Samedi 11 Avril 2015 à 00:09 | Modifié le Samedi 11 Avril 2015 - 00:48


L'ACA a, enfin, repris le cours du succès vendredi soir au stade François-Coty. Un penalty transformé par Cavalli a, en effet, suffi au bonheur des Ajacciens qui ont mis dans leur jeu les ingrédients qu'il fallait pour interrompre la spirale négative. Et mettre ainsi à la raison Dijon réduit à dix pendant plus de 40 minutes


ACA-Dijon vu par Baptiste Gentili
L'ambiance
A peine un peu plus de monde que d'habitude à François-Coty, mais un public très concerné et visiblement désireux de voir son équipe remporter une victoire qui lui était indispensable vendredi soir.

Le match
L'aca démarre sur les chapeaux de roue cette rencontre et Fauvergue rate dès la 2ème minute
un face à face avec le gardien visiteur qui aurait dû permettre à son équipe d'ouvrir le score. Voilà une entame de match réussie des "Oursons" qui jusqu'à la quinzième minute environ exercent 
une pression constante sur une équipe dijonnaise sur le reculoir. 
Mais un contre bien mené par les visiteurs va refroidir tout le stade car sans un super réflexe de 
Sisspkp qui déviait sur le montant une reprise à bout portant d'un attaquant dijonnais, les Ajacciens auraient pu être menés au score contre le cours du jeu.

A partir de là, la partie s'équilibrait mais l'ACA, bien emmenée par l'incontournable Cavalli, ne relâchait pas ses efforts jusqu'à la pause qui intervenait sur un 0 à 0 assez logique cependant.
Dès la reprise les "rouges et blancs" accentuaient leur pression et incontestablement affichaient, enfin pourrait on dire, une réelle volonté et une détermination qui leur faisaient défaut depuis un bon moment.
La présence de leur capitaine n'y est certainement pas étrangère et c'est lui qui sur penalty 
indiscutable allait trouver, enfin, l'ouverture face à des visiteurs réduits à dix quelques minutes 
auparavant.
Le score ne changera pas malgré un incroyable sauvetage de Begeorgi à la dernière minute qui 
sauvait son équipe sur un geste défensif remarquable, évitant, ainsi, l'égalisation qui aurait été injuste et cruelle pour les siens.
1 à 0 au coup de sifflet final : l'ACA a certainement gagné le match qu'il ne fallait pas perdre.

L'ACA
Une équipe retrouvée par sa détermination et son état d'esprit il était temps dirons les supporters, car incontestablement ce soir les joueurs ont tout donné. Certes tout ne fut pas parfait dans le jeu, mais l'influence de Cavalli fait de lui certainement un joueur indispensable à l'heure actuelle,dans tous les bons coup Yoann donne le ton à ses coéquipiers et surtout constitue une menace permanente pour l'adversaire.
Vendredi soir, sans doute plus que jamais le n°10 ascéiste s'est montré déterminant pour son équipe avec talent et panache.

La victoire de l'ACA est méritée, l'équipe à retrouvé les vertus nécessaires qui lui faisaient tellement défaut depuis beaucoup trop longtemps,cela devrait redonner un second souffle afin d'assurer sa place en ligue 2.

L'adversaire 
Cette équipe m'avait déçu contre le GFCA à Mezzavia où elle était venue en leader et elle  où n'avait n'avait, à aucun moment, justifié son rang.  Vendredi soir elle n'a fait que confirmer que son classement en haut de tableau était largement usurpé.
En effet bon nombre d'équipes semblent être supérieures à ces dijonnais loin d'être dominateurs dans le jeu, souvent à la limite de la rupture, et surtout n'affichant pas une réelle et solide organisation.  Mais bon le football n'étant pas une science exacte je me garderai bien d'en dire plus, d'autant que cela ne doit en rien minimiser la bonne prestation de L'ACA.

Le bilan
Un grand soulagement pour l'ACA. Certes Tours a gagné et l'écart reste inchangé, mais les Ajacciens ont gagné deux places et surtout ont renoué avec la victoire et ça, c'est la bonne nouvelle de la soirée !

La fiche technique

ACA : 1 Dijon : 0  (0-0)
But : Cavalli (71e) sur penalty
Arbitre: M. Millot
Avertissements : Diop (81e) à l'ACA, Remy (16e), Bamba (42e et 49e) à Dijon
Exclusion : Bamba (49e) à Dijon
AC Ajaccio
 Sissoko, Sainati, Cissé, Marester, Begeorgi, Gonçalves, Abergel puis Quintillà (83e), Vidémont, Cavalli puis Aine (77e), Diop puis Caddy (89e), Fauvergue.
Entraineur: Olivier Pantaloni 

Dijon:
Reynet, Remy, Bamba, Souprayen, Paulle, Cissé, Bela, Marie, Amalfitano puis Thiam (77e), Diony puis Diallo (53e), Tavares
Entraineur: Olivier Dall’Oglio




S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse