Corse Net Infos - Pure player corse

ACA : Christian Bracconi : "Tout donner jusqu'à Noël"


le Mardi 19 Novembre 2013 à 17:49 | Modifié le Mardi 19 Novembre 2013 - 19:06


A J-3 d'un match important face à l'Olympique de Marseille, qui conclura une semaine capitale pour la suite de la saison, l'ACA se remet peu à peu en ordre de marche. La trêve internationale est passée, le championnat reprend ses droits, et les Oursons leur chemin de croix. Émoussés, mais remobilisés, les joueurs de Christian Bracconi sont repartis de zéro à Toulouse, et devront se relancer Vendredi, à la maison. L'entraîneur Acéiste nous a accordé une interview avant le choc à Timizzolu.


ACA : Christian Bracconi : "Tout donner jusqu'à Noël"
D'habitude, l'ACA réussit plutôt bien en championnat, face à l'OM. Une victoire 2-0 en 2004-2005, en guise de première à domicile, un succès au mental la saison suivante (trois buts à un)... autant le dire, Timizzolu ne réussit plus aux Phocéens depuis dix ans. 
Mais il ne réussit plus non-plus aux Ajacciens, depuis la victoire face à Lyon. Au pied du mur, les genoux écorchés, les "bianch'è rossi" seront Vendredi face à eux-mêmes, plus que face au cinquième du classement. Après le nul acquis en allant au bout de leurs forces au Stadium de Toulouse, les Ajacciens doivent confirmer, et surtout se rassurer à domicile.
Christian Bracconi a bien voulu nous donner son sentiment, avant le match de Marseille, et après les quinze premiers jours de son mandat sur le banc de l'ACA.

- Christian Bracconi, votre premier pari a été réussi à Toulouse, quel a été votre discours dans le vestiaire après ce match ?
- Nous sommes restés sur un discours positif car les joueurs ont livré une vraie bataille et sont allés jusqu'au bout de leurs forces. Nous les avons félicités et leur avons dit que ce courage, cette abnégation, cette volonté, étaient les bases fondamentales de notre maintien. Mais que nous sommes également capables de produire du jeu comme nous l'avons fait par séquences à Toulouse. Nous avons mis en valeur le sérieux et la volonté de l'équipe, la solidarité qui a été la notre, sans oublier de pointer du doigt également ce que nous serions capable de faire en terme de jeu. 
 
- Après le 4-4-1-1 à Toulouse, quelle tactique contre l’OM ? 
- Le système importe peu, c'est l'animation du système qui est essentielle, tant sur le plan offensif que défensif. Savoir et vouloir défendre ensemble, attaquer en engageant davantage de joueurs dans la zone de vérité sont les clefs d'un équilibre qu'il nous faut trouver. Nous devons poser des problèmes à cette équipe de Marseille.
 
- Sur un plan physique, le président Alain Orsoni a expliqué, Lundi, qu’ « un tiers de l’effectif était dans un état de fatigue critique ». Vous avez trouvé un remède à ce mal qui touche l’ACA ?
- Il n'y a pas de remède miracle. Seule une pause de 15 jours serait bénéfique aux joueurs. En attendant, il faut trouver le bon équilibre entre le maintien d'une intensité requise pour préparer les matches de haut niveau et une phase de récupération et de travail plus léger, pour ne pas brûler nos joueurs.
 
- Enfin, combien de points, selon vous, faut-il que l’ACA engrange avant la trêve hivernale ? 
- Franchement je ne sais pas et on ne se pose pas la question ainsi. Notre objectif est de bien préparer chaque match de la meilleure des façons, en ne laissant rien au hasard.
Marseille est notre seul objectif. Se projeter sur un nombre de points à la trêve serait une erreur, car nous ne nous focaliserions plus sur le match le plus proche. Engranger le maximum de points en donnant tout jusqu'à la Noël, retrouver la totalité de l'effectif pour ensuite repartir sur un cycle retour mieux armé, tels sont nos objectifs à court terme.



S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse