Corse Net Infos - Pure player corse

ACA-Châteauroux vu par… Baptiste Gentili


Rédigé par Baptiste Gentili le Vendredi 12 Septembre 2014 à 23:36 | Modifié le Samedi 13 Septembre 2014 - 02:45


L'ACA n'a pas réussi à s'imposer vendredi soir sur sa pelouse du stade François-Coty. Mené au score l'ensemble Ajaccien est revenu dans le match à un quart d'heure de la fin mais sans parvenir à faire balancer le score en sa faveur.


ACA-Châteauroux vu par… Baptiste Gentili
L'ambiance

Assistance moyenne à François-Coty, malgré les dernières performances de l'ACA, mais toujours autant de ferveur de la part des jeunes supporters rouges et blancs qui, heureusement, pour leur équipe ne cessent de donner de la voix dans un stade où, à mon avis, le public est plutôt bon enfant.  

Le match

Un copié-collé au niveau de l'organisation de jeu des 2 équipes.  Un 4x2x3x1 bien à la mode me semble t-il dans ce championnat de ligue 2.
Un début de match qui aurait pû être catastrophique pour les visiteurs avec une erreur monumentale dès la première minute dans l'axe central, que l'ACA n'a pas exploitée,mais qui lui a permis de bien rentrer dans cette rencontre. En effet, les insulaires poussent les visiteurs dans leurs derniers retranchements avec encore une ou deux opportunités qui auraient dû permettre à l'ACA de mener au score, mais voilà comme souvent dans ce genre de scénario,la générosité acéistes laisse entrevoir quelques failles sur les contres très incisifs de cette équipe de Chateauroux qui se montre très habile dans ce genre d'exercice.
Ce que l'on présentait arriva à la 28', sur une contre-attaque très bien menée les bérrichons ouvrent la marque obligeant les acéistes à courir après le score ce qui eu pour effet de changer totalement la physionomie de cette partie.
En effet à partir de là et jusqu'à la fin de cette 1ere mi-temps,les Castelroussins se rendront maîtres du jeu face à des Ajacciens soudainement devenus trop brouillons et surtout trop impatients pour pouvoir égaliser. 1 à 0, à la pause : cruel pour l'ACA mais pas immérité pour Châteauroux bien plus efficace.
La deuxième période débute par une énorme occasion pour Thil, l'avant-centre visiteur qui aurait pu tuer le match sur un tir magnifique qui passe à quelques centimètres du poteau. La Berrichone contrôle bien une équipe de l'ACA qui n'est dangereuse que sur les coups de pieds arrêtés de Johan Cavalli qui va se montrer encore une fois décisif.
Sur un coup de patte magique il permet aux rouges et blancs d'égaliser. Coup franc direct, lucarne :on peut le dire le capitaine évite le pire à son équipe d'autant plus que sur l'engagement qui suit un autre très bon acteur de ce match en l'occurrence Sissoko, le gardien de l'ACA réussit l'arrêt du match en permettant aux siens de conserver le point du match nul. 

L'ACA 

Après un bon, un très bon début de match même, j'ai trouvé l'ACA très vite à court d'arguments dans le jeu, ne réagissant que par à coups et trop dépendante de Johan Cavalli encore une fois excellent.
Sur le plan tactique le bloc acéiste laissant trop d'espaces entre les lignes, et pratiquement scindé en deux sur les contres de ses adversaires, a été trop souvent mis en difficulté. Ce fut à mon sens la clé du match car, malgré la grande générosité de ses joueurs, l'ACA a été incapable de régler ce problème qui aurait pu lui coûter encore plus cher. Avec simplement un léger recadrage dans leur organisation , je pense que les Ajacciens auraient pu mieux gérer ce match qui était somme toute largement à leur portée. 

Châteauroux

Avant le coup on pouvait penser que cette équipe serait en grande difficulté sur la pelouse de François-Coty.Force est de constater qu'elle a déjoué ce pronostic en se montrant très entreprenante et surtout très habile en contre. Très rapide, avec des joueurs sachant vite se projeter vers l'avant Châteauroux peut s'avérer très redoutable, face à des adversaires qui lui laisseront exploiter ce qui paraît être le point fort de l'équipe. Cependant l'ensemble m'est apparu moyen car du point de vue défensif, j 'ai trouvé beaucoup de fébrilité et de lacunes surtout sur les côtés, qui  n'a pas été trop lourd de conséquences mais qui pourrait causer quelques désagréments à l'avenir. 

Le bilan

Je serais tenté de dire dommage pour l'ACA. Sur un plan comptable tout d'abord mais aussi parce que cette contre-performance met un frein à une bonne dynamique amorcée grâce à la victoire à Mezzavia. 

On pourrait même ajouter que les rouges et blancs s'en sortent bien ce vendredi soir . 

Cela dit, je crois fermement que ce groupe à un potentiel très intéressant qui doit lui permettre de jouer les premiers rôles dès cette saison. On pourra faire un premier bilan aux alentours de la 10ème journée afin d'avoir une idée plus précise sur la suite de la compétition qui, vous le savez, est loin d'être une promenade se santé. 
----
La fiche technique

Au stade François-Coty ACA: 1 Châteauroux : 1 (0-1)
Buts :  Cavalli (73e)  pour l’ACA, Makengo (28e) pour Châteauroux,

Arbitres : M.Hamel 
Avertissements : Pedretti (61e) à l’ACA, Bonnart (76e) à Châteauroux

Spectateurs : 3000 environ

ACA : Sissoko-Marester, Zubar, Kanté, Babiloni, Coulibaly, Pedretti (Quintillà 67e), Lesoimier(Madri 55e), Oliech(Baradji 85ème), Cavalli (cap), Fauvergue.
Ent. : C. Bracconi

Châteauroux : Bonnefoi- Bonnart, Nestor (cap), Hontondji, Obiang, Plessis,Zola(Dudouit 89e), Kamara, Makengo,  Chamed(Rivas 85e), Thil.

Ent. : P. Gastien




S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse