Corse Net Infos - Pure player corse

60e Tour de Corse : Thierry Neuville offre sa première victoire à Hyundai


Rédigé par José FANCHI le Dimanche 9 Avril 2017 à 19:41 | Modifié le Lundi 10 Avril 2017 - 00:11


Thierry Neuville remporte une deuxième victoire au Tour de Corse, la première en WRC, au terme d'une course qu'il aura parfaitement maîtrisée. Meilleur performer de l'épreuve, avec quatre temps scratches, le Belge a su patienter lors de la première étape, avant de hausser le rythme le deuxième jour, une fois les bons réglages trouvés. Cette victoire, la première d'une Hyundai cette saison, permet à Neuville de se relancer dans le Championnat Pilote. Sébastien Ogier et Dani Sordo complètent le podium


La persévérance a fini par payer ! Thierry Neuville a enfin vaincu le signe indien et terminé une épreuve avec brio. Sans problème, sans risque mais avec panache. Il avait entamé son tour de Corse avec des idées bien arrêtées, sans complexe mais sans afficher des prétentions exagérées. Mais il conservait au fond de lui-même ce secret espoir des gens du métier qui savent que l’attaque fini toujours par payer. Il a simplement dosé sa passion avec maîtrise et attendu le moment propice pour placer ses accélérations. Au bout du compte, la victoire, le sacre et la consécration d’une carrière bien entamée. C’est quand même sa deuxième victoire en Corse (2009) et ça compte
 

ES9 - Coup double pour Hyundai
Au matin du troisième jour, les concurrents se sont réveillés avec le sentiment du devoir accompli la veille. Le plus dur avait été fait. Il ne restait plus qu’à fignoler et assurer, gérer avec intelligence un acquis solide tout autant que fragile par les temps qui courent. Ce qui devait arriva grâce aux pilotes Hyundai qui réalisaient le doublé dans cette première spéciale de la journée avec ses 53,78 km, la plus longue Tour de Corse. Thierry Neuville signait le temps scratch (32’34’’6) avec un petit dixième sur  Dani Sordo. Le troisième temps était réalisé par Craig Breen, alors que Sébastien Ogier perdait21 secondes sur le leader, sans donner d'explication sur son temps… Les performances de Neuville et Sordo, combinées aux problèmes rencontrés par Ogier, plaçaient naturellement les deux pilotes Hyundai en tête de l'épreuve. Le pilote Ford, désormais 3ème au classement général, devenait la cible de Breen, à 13’’ et de Jari-Matti Latvala à 15’’.


Power stage : Ogier retrouve le sourire…
Et la deuxième place ! Second du chrono de la Power Stage, Sébastien Ogier retrouve le sourire après une matinée difficile qui l'a vu rétrograder derrière Dani Sordo, suite à des problèmes électriques. Mais, dans un dernier sursaut, le Gapençais a sur reprendre la deuxième place à l'Espagnol. Quatrième de la Power Stage, Sordo n'a rien pu faire face à Ogier déchaîné mais il obtient, avec cette place sur le podium, son meilleur résultat de la saison. C'est Jari-Matti Latvala qui remporte haut la main la Power Stage, ce qui lui permet de souffler in-extrémis (pour 1 dixième) la quatrième place à Craig Breen, troisième de la Power Stage, au classement général. Domination sans partage d'Andreas Mikkelsen en WRC2 qui s'impose devant Teemu Suninen et Yohan Rossel. Retour remarqué en rallye pour Stéphane Sarrazin, neuvième au classement général, au volant d'une voiture qu'il découvrait. Romain Dumas (RGT) et Raphael Astier (WRC3) confirment leur victoire du Rallye Monte-Carlo et s'imposent une nouvelle fois dans leur catégorie. La première épreuve du JWRC revient à l'Espagnol Nil Solans.

Nicolas Deschaux : L’aura du Tour de Corse

Passage spectaculaire à Bocca dell'Oru (Photo Carine Poletti)
Passage spectaculaire à Bocca dell'Oru (Photo Carine Poletti)
Le président de la Fédération Française du Sport Automobile était pleinement satisfait du déroulement de l’épreuve :  Cette 60e édition du Tour de Corse nous a offert une bataille sportive jusqu’au bout et a rencontré un véritable succès populaire. La signature d’un rallye offrant de nombreuses difficultés sportives a tenu toutes ses promesses et l’aura du Tour de Corse n’est plus à démontrer. Nous sommes très satisfaits du respect des consignes de sécurité par les spectateurs et tirons un bilan très positif de cette édition 2017. Je tiens à féliciter l’ensemble des concurrents pour leur participation et leurs résultats respectifs. Je n’oublie pas de remercier l’ensemble des bénévoles et partenaires mobilisés dans l’organisation de cette épreuve phare du sport automobile insulaire, national et international ! »
 

Une grande première
Thierry Neuville, 28 ans, décroche au terme de cette soixantième édition du Tour de Corse, sa troisième victoire WRC après l'Allemagne en 2014 et la Sardaigne en 2016. S’il s’était imposé en 2011 sur le Tour de Corse en IRC, le succès de ce week-end constitue sa première victoire sur l’Île de Beauté dans la catégorie reine. En WRC2, Andreas Mikkelsen s’impose devant Teemu Suninen et le pilote de l’Équipe de France FFSA Rallye Yohan Rossel. Quant au Championnat du Monde des Rallyes Junior, il a été dominé de bout en bout par l’Espagnol Nil Solans suivi de près par les deux espoirs tricolores Terry Folb et Nicolas Ciamin. Enfin, en WRC3 et en RGT, les couleurs hexagonales ont également brillé puisque ce sont respectivement Raphaël Astier et Romain Dumas qui y triomphent. Prochain rendez-vous, en Argentine, du 27 au 30 avril.


Que dire alors de Jean-Marc Manzagol qui a parfaitement rempli son contrat en terminant à la 17 place, au sortir d’une lutte de grande qualité avec Guy Fiori. Eric Filippi lui aussi a réalisé un super tour de Corse tout comme Cédric Cardi ou encore Capanaccia et autres Michel Branca. Ils n’étaient que 16 au départ mais ont fièrement défendu les couleurs de l’île. On y associera bien sûr Pilouis Loubet et Eric Camilli, auteur d’un très honnête Tour.
 
 
 
 

Les pilotes à l'arrivée

Suninen « C’était ma meilleure course sur l’asphalte donc je suis vraiment satisfait. J’ai beaucoup appris et j’aime vraiment piloter cette voiture. »
 

Mikkelsen
« Nous avons eu un peu de bagarre avec Camilli au début mais après nous étions plus tranquilles. Nous étions là pour l’emporter et nous l’avons fait. J’espère être de retour dans une WRC prochainement. Les choses ont l’air de s’améliorer et j’espère que ce sera vraiment très bientôt. »


Lefebvre
«
 J’ai ressenti des vibrations dans les freins après deux kilomètres. J’ai terminé sans prendre de risque. »
Evans
« C’est certain, cela a été un rallye compliqué pour nous. Néanmoins, nous avons appris beaucoup de choses sur cette surface. »

Tänak
« Je pense que nous avons crevé, on a perdu pas mal de temps en début de spéciale. Ce rallye a été compliqué pour nous, c’est rapidement devenu une séance d’essais. »

Paddon
« Les pneus devenaient trop chauds au freinage et je n’allais jamais pouvoir tourner donc j’ai décidé de tirer tout-droit. Il est temps de rentrer à la maison et de lancer ma saison. »

Latvala
« J’ai attaqué comme un malade, peut-être même un peu trop car j’ai eu du sous-virage à certains endroits. On verra bien ce que ça va donner. »


Breen
« J’ai essayé de faire de mon mieux et j’ai adoré cette bagarre. Nous retirons des choses positives de ce week-end. Nous avons encore peu d’expérience et nous n’avons fait aucune erreur. Nous devons être satisfaits de ça. »


Ogier
« C’était un rallye compliqué, mais nous sommes tout de même contents d’être à l’arrivée. Etre sur le podium, c’est mieux que rien. Ce matin, nous avons beaucoup de problèmes entre perte de de puissance, plus d’anti-lag, un différentiel verrouillé ou encore pas de frein à main hydraulique. »


Sordo
« C’est comme depuis le début du rallye, je suis derrière lui (Ogier), c’est normal. Nous étions passés devant lui car il avait eu des problèmes mécaniques, notre objectif était de terminer sur le podium. »



Neuville
« Je remercie spécialement l’équipe, ils ont toujours cru en moi et m’ont bien soutenu après le Monte-Carlo et la Suède. Je n’étais pas sûr de pouvoir remporter ce rallye après la première journée mais tout a changé le deuxième jour et je suis vraiment très content. »


Solans
« Nous avons démarré ce rallye en attaquant pour creuser un gros écart et je pense que nous avons fait un rallye intelligent. Nous avons attaqué quand nous devions et nous avons été prudents quand cela était nécessaire. » 



Folb
« J’espérais jouer la victoire ce matin mais nous avons eu un problème de transmission soudain. »


Sarrazin
« C’était sympa. Je me suis beaucoup amusé avec une voiture très au point. Je suis ravi d’être de retour. Je ne sais pas quand sera le prochain rallye mais j’espère bientôt.. »


Veiby
« On était contents de nous les deux premiers jours. On y allait étape par étape. Malheureusement, on a crevé en début de journée mais on va tirer le positif de ce rallye et travailler dessus.. »


Camilli
« Je crois que nous n’avons pas eu de chance ce week-end. Néanmoins, nous étions dans le rythme, ce qui est l’essentiel. On va bien voir ce qui se passera en Argentine et au Portugal. Ce n’est pas un mauvais week-end mais on aurait aimé l’emporter. »


Kopecky
« Je crois avoir perdu environ 9 minutes avec nos soucis de direction assistée, cela ne s’invente pas ! On a un autre rallye dans deux semaines, on va bien voir. »


Loubet
« Ce fut une bonne semaine pour nous. Nous avons perdu du temps vendredi mais globalement nous avons beaucoup appris. La voiture fonctionne à merveille. »


Dumas
« C’est la meilleure spéciales du rallye pour moi. Assez étroite mais sans graviers. Le week-end a été difficile mais sans aucun souci avec la voiture. C’était bien. »


Le classement général

 
    Ecart
1 Neuville Thierry/ Gilsoul Nicolas
Hyundai i20 Coupe WRC
 
2 Ogier S./ Ingrassia J.
Ford Fiesta WRC
+00:54.7
3 Sordo Dani/ Martí Marc
Hyundai i20 Coupe WRC
+00:56.0
4 Latvala Jari-Matti/ Anttila Miikka
Toyota Yaris WRC
+01:09.6
5 Breen Craig/ Martin Scott
Citroën C3 WRC
+01:09.7
6 Paddon Hayden/ Kennard John
Hyundai i20 Coupe WRC
+02:16.3
7 Mikkelsen Andreas/ Jæger Anders
Škoda Fabia R5
+08:10.7
8 Suninen Teemu/ Markkula Mikko
Ford Fiesta R5
+09:17.0
9 Sarrazin S./ Renucci J.
Škoda Fabia R5
+09:23.6
10 Rossel Yohan/ Fulcrand B.
Citroën DS3 R5
+12:57.1
11 Tänak Ott/ Järveoja M.
Ford Fiesta WRC
+15:20.3
12 Toedtli J./ Paque Antoine
Škoda Fabia R5
+15:50.0
13 Tempestini S./ Bernacchini G.
Citroën DS3 R5
+16:13.6
14 Veiby O./ Skjærmoen S.
Škoda Fabia R5
+16:37.8
15 Loubet P./ Landais Vincent
Ford Fiesta R5
+17:24.7
16 Kopecký Jan/ Dresler Pavel
Škoda Fabia R5
+18:10.6
17 Manzagol J./ Patrone Etienne
Ford Fiesta R5
+20:11.2
18 Dumas Romain/ Chiappe Patrick
Porsche 997 GT3
+22:56.3
19 Delecour F./ Savignoni D.
Fiat 124 Abarth RGT
+27:40.3
20 Boland Eamonn/ Morrissey M.
Ford Fiesta R5
+28:45.1
21 Evans Elfyn/ Barritt Daniel
Ford Fiesta WRC
+28:52.3
22 Astier Raphaël/ Vauclare F.
Peugeot 208 R2
+29:25.3
23 Solans Nil/ Ibañez Miquel
Ford Fiesta R2T
+30:51.0
24 Ciamin Nicolas/ De La Haye T.
Ford Fiesta R2T
+31:34.5
25 Folb Terry/ Guieu C.
Ford Fiesta R2T
+34:52.9
26 Joly Florent/ Perier Gauthier
Renault Clio R3
+35:27.2
27 Vauthier Alain/ Nollet Stevie
Ford Fiesta RS WRC
+40:27.9
28 Camilli Eric/ Veillas Benjamin
Ford Fiesta R5
+40:44.0
29 Tannert Julius/ Heigl Jürgen
Ford Fiesta R2T
+40:45.1
30 Marchetti A./ Scalmani Mario
Ford Fiesta R5
+40:50.8
31 Pereira Armando/ Tutelaire Rémi
Ford Fiesta RS WRC
+41:36.2
32 Bergkvist Emil/ Sjöberg Joakim
Citroën DS3 R5
+41:55.0
33 Filippi Eric/ Mazotti Francis
Renault Clio R3T
+43:05.7
34 Cardi Cédric/ Roche Yannick
Peugeot 208 R2
+43:06.6
35 Rådström D./ Johansson Johan
Ford Fiesta R2T
+45:32.5
36 Pieniążek Ł./ Mazur P.
Peugeot 208 T16
+46:27.0
37 Guibert J./ Laborderie C.
Ford Fiesta R2
+49:16.9
38 Duggan Robert/ Conway Gerard
Ford Fiesta R2T
+49:32.2
39 Trevis Philippe/ Freyssenet L.
Renault Clio R3
+49:46.7
40 Fiorini F./ Girardi F.
Peugeot 208 R2
+52:19.4
41 Capanaccia O./ Piazza F.
Peugeot 208 R2
+52:58.3
42 Careaga S./ Bustos C.
Ford Fiesta R2T
+55:32.1
43 Picchioni F./ Borel Thierry
Citroën C2 R2 Max
+56:06.2
44 Van Way Dillon/ Roberts Dai
Ford Fiesta R2T
+58:49.5
45 White David/ Hall Phil
Ford Fiesta R2
01:01:21.5
46 Brzeziński J./ Marciniak S.
Citroën DS3 R3T
01:02:50.3
47 Niinemäe M./ Valter Martin
Ford Fiesta R2T
01:03:16.6
48 Lauzerte Alain/ Guerrieri P.
Subaru Impreza STI
01:05:30.9
49 Schwinn S./ Griebel Felix
Mitsubishi Lancer Evo X
01:07:10.2
50 Lefebvre Stéphane/ Moreau Gabin
Citroën C3 WRC
01:11:57.3
51 Fiori Guy/ Tavera Julien
Škoda Fabia R5
01:12:15.8
52 Raynaud Vincent/ Boudon Anthony
Lotus Elise
01:20:35.7
53 Marchand P./ Barbe Isabelle
Peugeot 106 Xsi
01:20:45.9
54 Branca Michel/ Forns Gérald
Mitsubishi Lancer Evo VIII
01:23:07.9
55 Aiteur Djamel/ Beccavin Romain
Honda Civic Vti
01:23:40.4
56 Cervetti F./ Bonifet Julien
Renault Clio Sport
01:25:34.2
57 Villy Jonathan/ Villy Ronald
Citroën Saxo VTS
01:35:51.5
58 Andre J./ Burzio Lucas
Peugeot 206 RC
01:44:11.4
 
 



Rugby | Echecs | Autos Motos | Cyclisme | Autres sports




Derniers tweets
Corse Net Infos : Ajaccio : Le projet Loregaz du Loretto se concrétise https://t.co/qLZlQMyZwE https://t.co/jMK8xUYqYP
Dimanche 19 Août - 18:51
Corse Net Infos : #Ajaccio : Le projet #Loregaz du# Loretto se concrétise https://t.co/yfJfXHoNzT
Dimanche 19 Août - 18:47
Corse Net Infos : Tag sur l'affiche d'I Muvrini : La réaction de la LDH Corsica https://t.co/E76BNi7bX4
Dimanche 19 Août - 18:36
Corse Net Infos : #Météo #Corse : #Orages et Pics de #températures jusqu’à jeudi https://t.co/5GEwSv9MIn
Dimanche 19 Août - 18:13



Newsletter






Galerie
Requin1
Requin
Cérémonie Ajaccio
Cérémonie Ajaccio
Fiera di l'Alivu
Fiera di l'Alivu
Port de L'Ile-Rousse
Port de L'Ile-Rousse
Bande à Part
Bande à Part
ACA-FCBB
GFCA-Nîmes
Vitrines vivantes
Tribbiera in Lumiu
Feu le bon café
Marché de Porto-Vecchio