Corse Net Infos - Pure player corse

60e Tour de Corse : Chris Meeke (Citroën) devance Sébastien Ogier (Ford) et Thierry Neuville (Hyundai)


Rédigé par José Fanchi le Vendredi 7 Avril 2017 à 23:15 | Modifié le Vendredi 7 Avril 2017 - 23:29


78 autos se sont élancées de la place Miot pour cette première étape qui s’est déroulée dans la grande périphérie d’Ajaccio. Au programme, quatre épreuves chronométrées entre Pietrosella et Albitreccia (31,2 km) dans un premier temps et Liamone-Sarrola Carcopino (29,1 km) ensuite. Les deux épreuves à parcourir à deux reprises. Au terme d’une première journée particulièrement riche en animation et devant un nombreux public, trois pilotes occupent le podium sur trois voitures différentes. Chris Meeke s’empare du commandement avec 10 secondes d’avance sur Sébastien Ogier et 25 sur Thierry Neuville


Chris Meeke, leader
Chris Meeke, leader
Rappelons que les 26 premiers kilomètres de cette spéciale ont été supprimés et remplacés par une nouvelle portion inédite. Voilà pour la partie technique. Le soleil printanier était présent hier matin pour une ouverture en douceur (14°), avec des routes pratiquement sèches sauf quelques minuscules portions humides sous les arbres, cela sans inquiétude aucune pour les pilotes. L’ensemble des concurrents ont chaussé des pneus durs pour cette première boucle


Chris Meeke donne le ton
Dès cette première spéciale, Kris Meeke a donné le ton de la journée et annoncé la couleur en décrochant le scratch, plus de cinq secondes devant Sébastien Ogier. Ce dernier semblait un tantinet moins à l’aise dans la partie bosselée du début de spéciale mais a superbement résisté par rapport à ses adversaires directs au championnat. Deuxième, Jari-Matti Latvala concèdait plus de vingt secondes au pilote Citroën alors qu’Ott Tänak pointait à treize secondes. Meilleur pilote Hyundai à l’arrivée, Thierry Neuville s’offre le troisième temps mais assez loin toutefois de Chris Meeke. Tout est relatif certes, mais ces petites secondes comptent énormément à un tel niveau…


Mikkelsen affole le chrono !
Alors qu’il occupait la onzième place, Juho Hanninen a dû s’arrêter dans la spéciale après avoir heurté un pont mais a pu finalement rallier l’arrivée avec une valise de 13 minutes et un début d’incendie sur sa machine…Dure sera la suite !
En WRC2, Andreas Mikkelsen s’en est donné à cœur joie en signant d’excellents chronos, tout comme notre compatriote Eric Camilli, au sortir d’un rallye du Mexique convaincant. Il terminait la spéciale à moins de trois secondes du norvégien. Derrière les deux hommes, les écarts étaient assez importants dans la mesure où Jan Kopecky, troisième, se trouvait à plus de 20 secondes de son coéquipier. Meilleure chance PSA sur cette épreuve, Yoann Bonato a néanmoins abandonné à la suite d’une sortie de route. Autre insulaire en verve pour ses débuts chez M-Sport, Pierre-Louis Loubet s’est classé à la quatrième place en se permettant de devancer les autres Ford de Bryan Bouffier et Teemu Suninen au terme d’un début de parcours plus que rassurant sur ses intentions.
Engagé hors WRC-2 avec sa nouvelle structure Sarrazin Motorsport, Stéphane Sarrazin se classe à une encourageante troisième place en RC2 pour une première en Skoda Fabia R5. Voilà qui promet !
En Junior WRC, l’espagnol Nil Solans s’est très vite signalé par son pilotage de haute qualité. Il a signé un super chrono et  relégué ses adversaires à plus de vingt secondes ! Il fallait le voir bondir d’un virage à l’autre pour le plus grand plaisir de nombreux spectateurs enthousiastes qui avaient choisi les meilleurs passages. Champion junior de Grande-Bretagne en titre, Robert Duggan se classait au deuxième rang, juste devant le premier français, Terry Folb
A noter la réflexion Sébastien Ogier au sortir de la spéciale : : « Dans cette partie bosselée (entre le 1er et le 2e inter), je n’étais pas trop en confiance avec la voiture donc j’ai plutôt assuré. Ensuite, la fin de la spéciale était assez difficile avec un peu plus de zones humides… »
2e ES : des secondes qui comptent !
La deuxième épreuve chronométrée, entre Liamone et Sarrola, est  identique  aux deux dernières années. L’an dernier, on se rappelle que le scratch avait été établi par  Sébastien Ogier en 18’37’’5 Invaincu dans cette spéciale depuis 2015, Sébastien Ogier est cette fois devancé par Kris Meeke, déchaîné et seul pilote capable de défier le français au matin du premier jour. Avec ce deuxième scratch consécutif, le britannique compte désormais 8’’9 de marge sur le pilote M-Sport. Sur cette superbe épreuve, le soleil était plus que jamais présent et la température continuait de monter (17°) . A noter que Thierry Neuville, auteur du troisième temps comme dans l’ES1, pointe désormais à 17’’2 de la tête de course alors qu’Ott Tänak s’est emparé de la quatrième place, juste devant Dani Sordo. Bien plus à l’aise que dans l’ES1, Jari-Matti Latvala reste néanmoins à la septième place, tout proche de Craig Breen, prometteur sixième sur la deuxième Citroën C3 WRC. Rappelons qu’avant ce chrono, Juho Hänninen a renoncé, sa Toyota étant trop endommagée suite à sa touchette dans l’ES1.
En WRC-2, Andreas Mikkelsen décroche un nouveau scratch mais Eric Camilli résiste parfaitement en ne concédant que trois secondes. Ce sera plus dur quelques kilimètres plus loin…Au général, les deux hommes sont désormais séparés par 5’’8. Derrière ce duo, les problèmes s’enchaînent pour Kopecky (+3min) et Loubet (+6min). La troisième place est désormais occupée par Teemu Suninen, quatre secondes devant Bryan Bouffier. On notera également l’excellent chrono de Yohan Rossel, cinquième dans cette spéciale et désormais devant Laurent Pellier au général. Au milieu des inscrits au championnat WRC-2, Stéphane Sarrazin réalise encore un excellent troisième temps à moins de dix secondes de Mikkelsen. Sa machine semble fort bien adaptée à l’asphalte insulaire, tant il est vrai qu’avec ce pilote, la progression est impressionnante…  
En R-GT, Romain Dumas n’est pour l’instant pas inquiété par François Delecour et sa Fiat 124 Abarth. Les deux pilotes, très concentrés, n’en offrent pas moins un spectacle de qualité de par leur pilotage différent mais combien efficace sur des machines dernier cri qui ne demandent qu’à se développer.
En WRC-3, enfin, Raphaël Astier décroche un nouveau meilleur temps devant les leaders du JWRC. Dans cette dernière catégorie, Terry Folb s’offre un premier scratch et s’empare de la deuxième place, vingt-trois secondes derrière Nil Solans, très en verve.

Ils disent…

Mikkelsen
Mikkelsen
Meeke : « C’est vraiment bien. C’est une spéciale où Ogier avait écrasé tout le monde l’an passé. Nous avons fait de bonnes reconnaissances et les chronos le prouvent. Nous allons voir ce que nous pouvons faire cet après-midi. »
Paddon : « Avant d’arriver en Corse dimanche dernier pour les vérifications administratives, le pilote-zélandais a perfectionné son pilotage sur asphalte au rallye Sanremo (Italie) le week-end dernier : « J’ai passé une bonne semaine au Sanremo, je me sens vraiment en confiance. J’ai l’impression d’avoir amélioré mon pilotage sur l’asphalte mais quand vous êtes de retour au volant d’une WRC, vous vous accrochez car la différence de puissance entre les deux voitures est énorme. Je me sens bien et j’espère que nous pourrons continuer sans problème.
J’ai juste essayé de passer plus de temps sur asphalte. Dans mon pays, nous n’avons pas de rallyes sur cette surface. J’ai peut-être fait 15 rallyes dans ma carrière sur asphalte, donc j’apprends cette surface au plus haut niveau de notre sport et le seul moyen d’améliorer ma vitesse est de passer plus de temps sur ce terrain pour que cela devienne plus naturel. Avec plus de rallyes sur cette surface et un meilleur feeling, j’espère que nous pourrons nous battre pour des podiums sur l’asphalte à l’avenir. Je pense que le rythme sera très élevé ce week-end mais je ne suis pas encore assez rapide sur asphalte pour jouer devant. Si nous pouvons terminer autour du top 5, je serai assez satisfait. 

Sébastien Ogier enfin…

Le deuxième passage à Pietrosella (ES 3) s’est fait au coude à coude entre les deux pilotes de tête. Sébastien Ogier s’est montré enfin le plus rapide face à Meeke, pointé à seulement 8 centièmes. C’est dire si la bagarre a été rude. Il faut croire que le pilote Français commence à mieux sentir son auto…Derrière, en troisième position, Thierry Neuville a fait preuve de détermination pour ne concéder que 6 secondes, suivi de Breen et Sordo. Légèrement plus rapide que le matin, Sébastien Ogier a tout de même arraché ce scratch à Meeke mais reste toujours à 8 secondes de l’Anglais. Derrière, les écarts se creusent au fil des kilomètres. Excellent quatrième après la première boucle, Ott Tänak est sorti de la route et à dû renoncer. C’est fort regrettable car ce jeune pilote semblait à même de revenir sur les meilleurs. C’est donc Sordo qui hérite de la 4e place, suivi par Craig Breen à seulement une seconde et demie alors que Jari-Matti Latvala réalise encore le sixième temps.
En WRC 2, face à Andreas Mikkelsen visiblement intouchable, Eric Camilli, qui semblait le seul à pouvoir  aller le chercher, a perdu plus de 14 minutes à la suite d’une « touchette » à l’arrière gauche.   Le norvégien compte désormais plus d’une minute d’avance sur Teemu Suninen. Auteur d’un bon quatrième temps, Yohan Rossel occupe une inespérée troisième place à l’issue de cette troisième spéciale. Pour la petite histoire, revenons  Hors WRC-2 pour signaler que Stéphane Sarrazin s’est offert un superbe deuxième temps en R5 à seulement trois dixièmes d’Andreas Mikkelsen…


Paroles de pilotes…
Meeke : Je me suis vraiment amusé. La voiture est fantastique. Je remercie mon équipe pour leur travail effectué lors des derniers essais. C’est un bon départ mais le chemin est encore long. »
Ogier : « C’était un peu mieux que ce matin. Je n’ai toujours pas la voiture dont je rêve mais je me bats comme je peux. »
Latvala :  « J’avais l’impression que c’était bon mais le chrono n’est pas encore celui que j’attendais. »
Sordo : « J’ai essayé d’avoir un style de pilotage différent et nous avons eu un peu de sous-virage ici. Le feeling n’est pas trop mal mais les chronos ne sont pas ceux attendus. »
Neuville : « Je pensais avoir fait une bonne spéciale. J’ai ralenti un peu à l’endroit où Tänak est   sorti mais l’écart est trop gros ici. Je vais essayer d’attaquer plus dans la prochaine spéciale. »
Meeke : « C’était bien. J’ai ralenti un peu pour Ott mais j’avais un bon rythme dans cette spéciale et tout va bien. »
Breen : « Ce n’était pas trop mal. Je me suis un peu loupé avec les réglages des différentiels dans la spéciale et je suis revenu à quelque chose de plus familier sur la fin. »
Evans : « Nous avons toujours des problèmes hydrauliques, nous faisons ce que nous pouvons. »
Paddon : « La première partie ne me semblait pas trop mal mais ensuite l’arrière glissait beaucoup. Nous avons légèrement tapé une paroi rocheuse (quelques dégâts à l’arrière-gauche)


Meeke confirme
Battu de quelques centièmes dans l’ES3, Kris Meeke signe son troisième scratch. Encore auteur du deuxième temps, Sébastien Ogier est désormais repoussé à plus de dix secondes du pilote britannique. Difficile pour Thierry Neuville de ne faire mieux que troisième face à ces envolées d’Ogier et Meeke. Le Belge est désormais esseulé à la troisième place avec plus de vingt secondes de retard sur la tête et près de trente d’avance sur ses poursuivants les plus proches. Un superbe tiercé que l’on pourrait, qui sait, retrouver au soir de la deuxième étape compte tenu des écarts mais mieux vaut ne pas jouer au petit jeu des pronostics tant la Corse réserve des surprises au fil des kilomètres et des spéciales…
Derrière, Craig Breen occupe une encourageante 4e place après avoir pris les devants face à Dani Sordo pour seulement 1’’4 à l’issue de cette spéciale. Les deux hommes restent néanmoins sous la menace de Jari-Matti Latvala qui semble retrouver plus de sensations au fil des épreuves. A ce niveau, la bataille mérite d’être suivie de près…Trop timide et peu à l’aise, Paddon semble incapable de signer un temps. Il pointe en 7e place et devance Stéphane Lefebvre, dernier pilote des WRC encore en course.
En WRC-2 et malgré un tête-à-queue dans une épingle, Andreas Mikkelsen signe un nouveau scratch. Derrière le norvégien, Teemu Suninen réalise une très belle performance, tout comme Yohan Rossel pour sa première apparition à ce niveau. Nous arrivons au 10e, en l’occurrence Stéphane Sarrazin, plus que jamais dans la roue d’Andreas Mikkelsen dans cette spéciale. Le français réalise une course pleine et intelligente.
En WRC 3, battu par Nil Solans dans l’ES3, Astier retrouve le scratch dans sa catégorie. Il devance Nicolas Ciamin que l’on avait vu très à l’aise lors du rallye Paese Ajaccini il y a peu. Ce dernier occupe toujours la troisième place d’un classement JWRC dominé par Nil Solans devant Terry Folb.
Au soir de cette première étape de toute beauté, c’est donc Chris Meeke qui a pris les devants face au vainqueur de la précédente édition. Sébastien Ogier occupe en effet la deuxième place, pointé à un peu plus de 10 secondes, suivi de Neuville à 25’’ et Craig à 52.


Parmi les 16 équipages corses engagés, c’est Guy Fiori « l’ancien » qui mène sa Skoda à la 19e place (à 6’36’’ du leader) avec dextérité si l’on en croit les spectateurs qui l’on vu passer dans les différentes épreuves. Il devance Jean-Marc Manzagol (Fiesta), 20e à 7’33’’, Pilouis Loubet –Fiesta) 22e à 10’06’’ et enfin Jean-Mathieu Leandri, 34e à 22’21’’ au volant d’une Porsche qui semble capricieuse depuis le départ…
Aujourd’hui, quatre autres spéciales au programme.
ES 5. La Porta-Valle di Rostino (48,7 km) Départ à 8h40
ES 6. Novella (17,2 km) Départ 10 h 17
ES 7 : La Porta – Valle di Rostini- Départ 14 h 28
ES 8 : Novella.Départ 16 h 08.
Parc fermé à Bastia à partir de 20 h 01. 

Classement général

La Toyota Yaris de Hanninen
La Toyota Yaris de Hanninen
 
1 Meeke Kris/ Nagle Paul
Citroën C3 WRC
 
2 Ogier S./ Ingrassia J.
Ford Fiesta WRC
+00:10.3
3 Neuville Thierry/ Gilsoul Nicolas
Hyundai i20 Coupe WRC
+00:25.8
4 Breen Craig/ Martin Scott
Citroën C3 WRC
+00:52.4
5 Sordo Dani/ Martí Marc
Hyundai i20 Coupe WRC
+00:53.8
6 Latvala Jari-Matti/ Anttila Miikka
Toyota Yaris WRC
+01:00.2
7 Paddon Hayden/ Kennard John
Hyundai i20 Coupe WRC
+01:18.8
8 Lefebvre Stéphane/ Moreau Gabin
Citroën C3 WRC
+02:07.6
9 Mikkelsen Andreas/ Jæger Anders
Škoda Fabia R5
+02:57.3
10 Sarrazin S./ Renucci J.
Škoda Fabia R5
+03:17.8
11 Suninen Teemu/ Markkula Mikko
Ford Fiesta R5
+04:07.3
12 Rossel Yohan/ Fulcrand B.
Citroën DS3 R5
+04:57.9
13 Veiby O./ Skjærmoen S.
Škoda Fabia R5
+05:15.6
14 Koči Martin/ Kostka Lukáš
Škoda Fabia R5
+05:19.7
15 Bergkvist Emil/ Sjöberg Joakim
Citroën DS3 R5
+06:11.0
16 Toedtli J./ Paque Antoine
Škoda Fabia R5
+06:17.1
17 Tempestini S./ Bernacchini G.
Citroën DS3 R5
+06:31.1
18 Evans Elfyn/ Barritt Daniel
Ford Fiesta WRC
+06:39.5
19 Fiori Guy/ Tavera Julien
Škoda Fabia R5
+06:56.7
20 Manzagol J./ Patrone Etienne
Ford Fiesta R5
+07:33.5
21 Dumas Romain/ Chiappe Patrick
Porsche 997 GT3
+08:02.2
22 Loubet P./ Landais Vincent
Ford Fiesta R5
+10:06.2
23 Astier Raphaël/ Vauclare F.
Peugeot 208 R2
+11:24.2
24 Delecour F./ Savignoni D.
Fiat 124 Abarth RGT
+11:32.7
25 Solans Nil/ Ibañez Miquel
Ford Fiesta R2T
+11:39.2
26 Folb Terry/ Guieu C.
Ford Fiesta R2T
+12:19.3
27 Ciamin Nicolas/ De La Haye T.
Ford Fiesta R2T
+12:22.3
28 Kopecký Jan/ Dresler Pavel
Škoda Fabia R5
+12:52.5
29 Wagner William/ Parent Kévin
Ford Fiesta R2T
+12:59.2
30 Duggan Robert/ Conway Gerard
Ford Fiesta R2T
+13:00.6
31 Rådström D./ Johansson Johan
Ford Fiesta R2T
+17:12.4
32 Tannert Julius/ Heigl Jürgen
Ford Fiesta R2T
+17:35.9
33 Van Way Dillon/ Roberts Dai
Ford Fiesta R2T
+21:09.8
34 Leandri J./ Gorguilo A.
Porsche 996 GT3
+22:21.8



Rugby | Echecs | Autos Motos | Cyclisme | Autres sports




Derniers tweets
Corse Net Infos : Halte au Gaspi : Les Français ne portent pas 68% des vêtements qu’ils possèdent ! https://t.co/VHuolhouMj https://t.co/bCtG0aJzmi
Vendredi 17 Août - 23:46
Corse Net Infos : Halte au #Gaspi : Les Français ne portent pas 68% des vêtements qu’ils possèdent ! #Surconsommation https://t.co/jIiWjpL1Wx
Vendredi 17 Août - 23:44
Corse Net Infos : #Football #N2 : Furiani et Bastia-Borgo se neutralisent (0-0) https://t.co/D19VwhYv7p
Vendredi 17 Août - 23:11
Corse Net Infos : Ports de plaisance et de pêche d'Ajaccio : Une capacité d'accueil plus importante https://t.co/MO6AUZTel7 https://t.co/QXNieVdCek
Vendredi 17 Août - 23:01



Newsletter






Galerie
Requin1
Requin
Cérémonie Ajaccio
Cérémonie Ajaccio
Fiera di l'Alivu
Fiera di l'Alivu
Port de L'Ile-Rousse
Port de L'Ile-Rousse
Bande à Part
Bande à Part
ACA-FCBB
GFCA-Nîmes
Vitrines vivantes
Tribbiera in Lumiu
Feu le bon café
Marché de Porto-Vecchio