Corse Net Infos - Pure player corse

60e Tour de Corse Automobile : Les engagements sont ouverts


Rédigé par José FANCHI le Samedi 11 Février 2017 à 23:01 | Modifié le Dimanche 12 Février 2017 - 09:06


En l’espace de six mois, les amoureux de sports mécaniques ont droit à deux Tours de Corse WRC. Une aubaine également pour les pilotes et les constructeurs qui participent au championnat du monde des rallyes mais aussi aux pilotes amateurs qui, il convient de le signaler, bénéficient de prix attractifs. Les uns choisissent de disputer une saison complète, championnat de Corse inclus, d’autre se serrent la ceinture pour participer au grand rendez-vous annuel. A chacun sa passion


Sébastien Ogier
Sébastien Ogier
 
 6 au 9 avril, revoilà la grande caravane du Tour, cette année placé en 4e position sur un calendrier fort chargé, ce qui n’est pas pour déplaire pas aux organisateurs compte tenu de l’importance d’une telle compétition. Certes, ils ne disposaient pas de beaucoup de temps, mais en raison d’une épreuve 2016 qui a été vivement appréciée par l’ensemble des participants, on prend les mêmes et on recommence avec quelques petites retouches ci et là pour corser le tout, sans plus…


Et si les amateurs…
Pour le patron de l’épreuve, David Serieys, il valait mieux ne rien chambouler compte tenu du temps disponible, raison pour laquelle il a opté pour la meilleure solution en conservant pratiquement le tracé de l’an dernier, à savoir les mêmes spéciales chaque jour, avec toutefois quelques retouches qui s’ajoutent au kilométrage précédent, soit 7 nouveaux kilomètres. Pas grand-chose en effet pour un tracé de près de 320 kilomètres d’épreuves chronométrées, mais quand même sur l’ensemble du parcours, 76 km de moins que l’année dernière : « C’est peut-être la raison qui fera que les amateurs viendront, qui sait, plus nombreux avec ce kilométrage en moins » explique David Serieys. 
Les pilotes corses étaient en effet une quinzaine l’an dernier, c’est certes rare d’en voir si peu sur les routes du Tour, mais le budget d’un Tour de Corse demande de gros sacrifices et bien des pilotes préfèrent disputer des petites épreuves régionales ou nationales (au moins trois voire plus avec un budget tour) et courir pour se faire plaisir ou simplement rester au contact de la compétition.
Pourtant, si l’on se penche sur les tarifs pratiqués pour les amateurs, on se rend vite compte que ce n’est pas trop exagéré. Cette année donc, les responsables ont décidé d’un nouveau geste, comme l’a précisé David Serieys : « Nous avons tout mis en œuvre pour attirer plus d’amateurs, à commencer par des tarifs préférentiels, en espérant que le kilométrage va les inciter à nous rejoindre, mais devant les épreuves régionales, et Dieu sait si le calendrier est important, on doit se mettre à leur place et comprendre leur choix… »  
Cette année encore, le Tour de Corse accueillera également les meilleurs pilotes de l’hexagone en leur permettant de bénéficier d'un tarif préférentiel (1 300€ pour les licenciés FFSA et 1 200€ pour les licenciés FFSA insulaires) et d'intégrer le classement général de l’épreuve avec un véhicule de la Catégorie Nationale (véhicule homologué FFSA). Il suffira aux amateurs souhaitant participer au Che Guevara Energy Drink Tour de Corse 2017 d’être titulaires d’une licence ICCCR délivrée par la FFSA. En plus des tarifs préférentiels proposés par Air Corsica et La Méridionale, des bons d’achat GT2i d’un montant total de 6 500 € à seront à gagner. Enfin, les 10 premiers inscrits remporteront 100 € TTC de bon carburant à valoir dans les stations essence du réseau VITO.


Ford et Toyata, le retour
Chez les professionnels, on va retrouver la grosse caravane qui vient de perdre Volkswagen certes, mais retrouve Ford avec le même pilote qui vient de s’imposer au Monte-Carlo avec la Fiesta, en l’occurrence, Sébastien Ogier, le quadruple champion du monde. C’est dire si la lutte va être féroce à ce niveau, à l’image d’ailleurs du Monte-Carlo où l’on a pu assister à de somptueux débats. Avec Ford, revoilà Toyata sur les routes du championnat du monde et l’expérience acquise de longues années durant, sans oublier Hyundai et ses vedettes qui montent, Citroën avec la nouvelle version et les « privés. »    


Des catégories pour tous…
Six catégories seront de nouveau accueillies sur l’Île de Beauté du 6 au 9 avril prochains : le WRC, rassemblant les têtes d’affiche de la discipline, le WRC Trophy, l’antichambre de la catégorie reine créé pour les WRC anciennes générations, la RGT Cup regroupant les plus belles GT homologuées, le WRC2 pour les véhicules à quatre roues motrices, le WRC3 pour les deux roues motrices et enfin le Junior WRC pour les pilotes de moins de 28 ans.


Le programme

Jeudi 6 avril : Shakedown à Sorbo Ocognano d’une longueur de 5,4 km à partir de 8 heures. 

Vendredi 7 avril : quatre  épreuves 1 à 4 entre :

    •    Pietrosella-Albitreccia (31,2 kM) à partir de 9 h 22 et 14 h 11

    •    Liamone-Sarrola (29,1 km) à partir de 11 h 14 et 16 h 03

Samedi 8 avril : quatre épreuves 5 et à 8 entre :

    •    La Porta-Valle di Rostino (48,7 km) à partir de 9h10 08h40 et 15h12 14h28

    •    Novella (nouvelle épreuve pas vraiment, c’est la même qu’en 2016 mais raccourcie presque de moitié) de 17,2 km à partir de 10 h 47 10h17 et 16 h 49 16h08

Dimanche 9 avril : deux épreuves 9 et 10 entre :

    •    Antisanti-Poggio di Nazza (53,7km) à partir de 8 h 58

    •    Power stage à Palombaggia (10,4 km) à partir de 12h 08 12h18
----

 

Les cartes Spectateurs 2017 sont disponibles sur http://www.tourdecorse.com/site/parcours/

J. F.
   
 
 





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 9 Décembre 2018 - 18:06 WRC 2019 : Nouveau parcours pour le Tour de Corse

Rugby | Echecs | Autos Motos | Cyclisme | Autres sports