Corse Net Infos - Pure player corse

59e Tour de Corse Automobile (28 septembre-2octobre) : En place pour la grande aventure


Rédigé par Jean-François Vinciguerra le Mercredi 27 Avril 2016 à 17:41 | Modifié le Mercredi 27 Avril 2016 - 18:39


Le Tour de Corse revient sur ses terres pour la deuxième année consécutive. Pour toujours si l’on en croit l’amour qu’il suscite parmi les observateurs, les dirigeants du sport automobile national et international, nos politiques et bien entendu les Corses. C’est le monument sportif de tout un peuple, salué par les plus grands pilotes, les plus prestigieux médias et par le sextuple vainqueur de l’épreuve, Bernard Darniche en l’occurrence, qui sait de quoi il parle. Hier, lors de la présentation officielle à la CTC, il s’est même posé la question de savoir pourquoi l’épreuve a été interrompue pour s’en aller ailleurs. Il a simplement déclaré : « la manche Française du championnat du monde des rallyes, c’est la Corse, je n’en vois pas d’autre ! »


Beaucoup de monde mardi dans le salon ovale de la CTC pour la présentation officielle du 59e Tour de Corse Automobile. Organisateurs, partenaires, pilotes, représentants du Comité Corse des rallyes, des ASA insulaires, civils et militaires, chambres consulaires, Départements et bien entendu Exécutif de Corse, dont le président, Gilles Simeoni a ouvert les débats pour saluer l’événement. Il a remercié les organisateurs et les partenaires de l’épreuve, les bénévoles bien sur, sans lesquels rien n’est possible.
 
Inscrire le Tour dans la durée
«Dans le contexte difficile que nous connaissons, le Tour de Corse est un rendez-vous important que nous devons maintenir sur le voie du succès a rappelé le président du Conseil exécutif 
Pour son aspect sportif : C’est l’épreuve du championnat du monde, sans doute l’une des plus sécurisée du plateau et à ce titre, il est normal que les institutionnels s’impliquent pour en faire la meilleure épreuve du calendrier.
Pour son histoire : le Tour de Corse a enfin renoué avec la tradition et la Corse avec son épreuve reine, ses étapes mythiques et ses voitures de légende. La nouvelle donne de l’épreuve permet à tous les Corse de participer à la fête du sport automobile jusqu’aux régions les plus reculées de notre Corse profonde qui ont été souvent oubliées. Ce n’est plus le cas aujourd’hui et chacun peut s’en réjouir. Il convient de saluer l’effort d’équilibre qui a été respecté. C’est le Tour de la Corse et le Tour des Corses, un giru dà la piaghja à li monti. »
 Pour son impact économique : non négligeable et ses retombées. Il est primordial que chaque euro investi ait un retour. La visibilité médiatique est, comme chacun sait, importante pour notre région, laquelle se doit de montrer la meilleure image. Le Tour de Corse s’inscrit dans une vision globale et stratégique et il y a encore du travail à faire entre toutes les collectivités. La manifestation internationale est une des grandes vitrines de l’île et il convient de l’inscrire dans la durée… 
 
Tout à tour, Sébastien Quenot, directeur de cabinet du président de l’Assemblée, Isabelle Feliciaggi, représentant le président du Conseil départemental de la Corse-du-Sud, François Orlandi, président du Conseil départemental de Haute-Corse, Stéphane Vannucci, adjoint délégué aux sports, représentant Laurent Marcangeli, député-maire d’Ajaccio, Linda Piperi, représentant le maire de Bastia, Jean-Michel Sauli, délégué aux sports, représentant le maire de Porto-Vecchio, Valérie Bozzi, conseillère départementale et maire de Grosetto-Prugna, Anne-Marie Natali, maire de Bordo, Paul Trojani, président de la CCI de Haute-Corse, Christian Leca, président de l’ASA Tour de Corse et José Andreani, président du Comité corse des rallyes, tous ont exprimé leur joie de voir de nouveau l’épreuve traverser notre île du Nord au Sud, d’Est en Ouest, saluant l’importance de l’impact économique pour la région, l’image de la Corse à travers le monde et les retombées que cela entraîne.  
 
Une aventure sportive et humaine
Nicolas Deschaux, président de la Fédération Française du Sport Automobile n’a pas caché sa satisfaction de revenir sur la terre d’origine du Tour :
« A l’occasion de notre retour en terre natale l’an dernier, nous avons enregistré le plus grand nombre d’engagés de la saison avec plus de 130 concurrents en WRC et près de 20 au total. Un témoignage évident, s’il en était besoin, de l’incroyable engouement que suscite le Tour de Corse. La forte implication des collectivités territoriales à nos côtés nous permet de maintenir, cette année encore, le Tour de Corse au rang des événements majeurs du sport automobile international. Notre mission et notre volonté sont de profiter de cette épreuve pour promouvoir et démocratiser la pratique du sport automobile sur notre territoire. En plus d’être la 11e manche du championnat du monde des rallyes, le Tour permettra surtout à un maximum de rallymen, amateurs pour la plupart, de partager le même terrain de jeu que ces champions.
La Corse accueillera dès le 28 septembre prochain une véritable fête du sport automobile : WRC, 10 000 virages et Tour de Corse ladies, épreuves alliant plaisir, convivialité et découverte des routes et du patrimoine insulaire. Toutes les conditions sont réunies pour faire de ce Tour de Corse 2016 une aventure  sportive et humaine exceptionnelle… »
 
Endurance, le maître mot !
David Serieys, le directeur du Tour de Corse Automobile a redonné sa splendeur au tour, notamment cette année avec le plein de nouveautés : :
«La somme de nos travaux tout l’année durant devrait porter ses fruits, à savoir Permettre au plus grand  nombre d e passionnés de profiter d’un cadre magique et d’un événement unique en son genre. C’est la mission à laquelle la Fédération Française du Sport Automobile souhaite se consacrer cette année encore sur l’Ile de Beauté. Aux concurrents et aux équipages engagés en Championnat du Monde des Rallyes, nous proposons un parcours remanié à 70%, soit 161 kilomètres d’épreuves spéciales inédites. Un Rallye où l’endurance sera le maître mot et qui, nous l’espérons, séduira le plus grand nombre.
L’équipe d’organisation fédérale a ainsi créé 4 épreuves spéciales totalement nouvelles. Nous avons décidé d’offrir cette année encore un Tour de Corse au sens propre du terme, rayonnant sur l’ensemble du territoire corse et sur les deux départements insulaires, la Haute-Corse et la Corse-du-Sud, en faisant étape dans les principales villes de l’Ile de Beauté. Pour que les amateurs profitent eux aussi des mêmes ingrédients, nous leur permettons de participer à cette épreuve mythique qu’est le Tour de Corse, à un tarif préférentiel et en intégrant toujours le classement général de l’épreuve.
Enfin, suite au succès du Tour de Corse - 10.000 Virages l’an dernier, réservé aux passionnés d’automobile, propriétaires de GT, Supercars et voitures de légende, nous avons souhaité poursuivre cette aventure. De plus, avec la création du Tour de Corse Ladies, un épreuve de régularité alliant convivialité et découverte de la Corse au volant de voitures de légende, nous avons tenu à proposer une véritable aventure à l’attention des équipages exclusivement féminins. Donnant toujours lieu à de nombreuses animations, gratuites et accessibles à tous, ainsi qu’à de précieux moments de partage avec des pilotes du monde entier, le Tour de Corse promet cette année encore d’être une fête exceptionnelle du sport automobile
J.-F. V.

Les grandes lignes du Tour de Corse 2016

1170 kilomètres dont 390,9 d’épreuves chronométrées, 10 spéciales en trois jours et de grandes innovations, près de 780 Km de liaisons, voilà de quoi se compose le menu de cette 59e édition. Tour d’horizon

Jeudi 29 septembre

 
Shakendown de Sorbo-Ocagnano : 5,4 km.
 
Ce parcours des plus représentatifs de la diversité du territoire insulaire a été tracé dans les contrées de la Casinca. Les concurrents s’élanceront du village de Querciolo sur une route très technique assez large et sinueuse, présentant de très belles zones public. A l’approche de Sorbo Ocagnano, le changement de revêtement et l’étroitesse de la voie rendront la deuxième partie du shakedown plus délicate. Les bolides s’élanceront alors vers une descente encore plus étroite en sous-bois et très souvent humide, pour rallier l’arrivée à Castellare di Casinca.
L’après-midi, les équipages se dirigeront vers Ajaccio, où de nombreuses opérations promotionnelles animeront largement le cœur de la cité impériale, avec en point d’orgue l’incontournable cérémonie de départ nocturne.
 
Vendredi 30, 1ere étape
 
ES 1/3 : ACQUA DORIA - ALBITRECCIA (49,72 Km)
 
Le village d’Acqua Doria, situé non loin de Capo di Muro et de sa mythique tour génoise, accueillera le départ de cette première spéciale 100% nouvelle, avec d’entrée de jeu une route alternant des portions rapides et sinueuses jusqu’à l’épingle de Tassinca. La remontée vers le village offrira de passages très spectaculaires.
Les concurrents enchaineront ensuite vers une montée rapide et très rythmée jusqu’au passage du Col de Gradello et rejoindront l’épingle de Pietrosella, en empruntant une portion très bosselées et présentant un revêtement ancien. Une route très étroite et dégradée les mènera à la célèbre épingle du Col de Bellevalle, avec une marche en montée.
Changement de rythme ensuite pour la montée vers le village de Bisinao, avec une section large et des enchainements très rapides. Une route beaucoup plus sinueuse et étroite avec de nombreux changements de surface mènera les concurrents jusqu’à l’épingle d’Albitreccia.
Enfin, les équipages termineront par une portion encore plus délicate et piégeuse, avec la traversée du village d’Albitreccia.
 
ES 2/4 : PLAGE DU LIAMONE – SAROLLA CARCOPINO (29,12 Km)
 
La Plage du Liamone sera l’attraction majeure du départ de cette première spéciale, avec d’entrée de jeu une montée très rythmée jusqu’à Casaglione avec sa célèbre épingle serrée, qui n’est pas toujours évidente à négocier.
Changement de rythme et de profil avec une route large et sinueuse jusqu’au Pont de Furcina, et enchainement avec une montée tortueuse, étroite et bosselée jusqu’à l’épingle de Calcatoggio.
Sur une route tout aussi technique, les équipages traverseront les villages de Sant’ Andrea d’Orcino et Cannelle pour arriver sur l’épingle de Sari d’Orcino.
La portion suivante sera beaucoup plus large, en montée jusqu’au Col de Sarsoghju , avec une descente assez technique jusqu’à Sarrola-Carcopino, terme de cette deuxième spéciale.
 
Samedi 1er octobre, Deuxième étape
 
ES 5/7 : OREZZA – LA PORTA – VALLE DI ROSTINO (53,72 Km)
 
Un mythe en chasse un autre, avec cette spéciale qui a tant compté dans la glorieuse épopée du Tour de Corse, baptisée aujourd’hui du nom de l’un des partenaires officiels de l’épreuve.
Cette épreuve spéciale présente deux nouvelles sections, du kilomètre 0 au kilomètre 29,21 ; puis du kilomètre 49,73 au kilomètre 53,72.
Départ du Pont de Rimitorio, pour une montée très technique en direction de l’église de la Porta, monument le plus emblématique de la Castagniccia, qui débouchera sur une route très étroite, sinueuse et déformée par endroit et qui traversera le village de Giocatojo pour franchir le Col Saint Antoine l’un des points culminant du rallye.
Une descente alternant nouveau et ancien revêtement, portions rapides et tortueuses, conduira les équipages vers Ortiporio, Penta Acquatella, en direction de Barchetta et sa spectaculaire épingle.
C’est avec un changement radical de surface et une montée typée course de Côte que les concurrents rejoindront Campile.
Une route beaucoup plus sinueuse à flanc de montagne les conduira à Bisinchi et à Castello di Rostino. Suivie d’une dernière portion restera, avec la succession de nombreuses épingles en descente, avant de rallier l’arrivée, non loin de Valle di Rostino.
 
ES 6/8 : NOVELLA – PIETRALBA (30,80 Km)
 
Départ à proximité de l’auberge Pietra Monetta sur une route très sinueuse au milieu du maquis, avec de nombreux virages difficiles à négocier pour rejoindre le village perché de Novella.
Les passages à la Gare de Novella et au Col de la Croix offriront aux spectateurs un point de vue unique sur la Balagne et sur toute la première partie de cette spéciale.
Une route beaucoup plus sinueuse et étroite avec un ancien revêtement les mènera jusqu’à l’ancienne route territoriale.
La succession de portions rapides et sinueuses à la fois dans un décor de rêve conduira les équipages sur une route beaucoup plus étroite et bosselée pour rallier l’arrivée à Pietralba.
 
Dimanche 2 octobre, 3e étape
 
ES 9 : ANTISANTI – POGGIO DI NAZZA (53,78 Km)
 
Cette épreuve spéciale présente deux nouvelles sections, du kilomètre 0 au kilomètre 18,99 ; puis du kilomètre 35,83 au kilomètre 53,78.
Départ à proximité du hameau de Purizzone, les concurrents s’élanceront dans la plus longue spéciale du rallye avec une première partie sinueuse en montée et par endroit très piégeuse jusqu’à
Antisanti.
C’est sur une route rapide à flanc de montagne alternant virages en devers et portions très techniques que les équipages rejoindront le village de Vezzani tout en passant à proximité de Rospigliani.
Une descente rapide et très rythmée conduira les concurrents vers Pietroso, en direction de Maison Pieraggi. Changement de cap en empruntant la route très étroite et bosselée du Col de Cardo afin de rejoindre le Défilé de l’Inzecca en déviant vers Lugo di Nazza sur des portions très étroites et tortueuses qui ont été bravées par toutes les générations d’équipages des années 80.
La dernière partie après Poggio di Nazza demandera beaucoup de concentration tant les changements de profil sont nombreux jusqu’à  l’arrivée.
 
ES 10 : PORTO-VECCHIO - PALOMBAGGIA (10,42 Km)
- POWER STAGE  -
 
Départ de Precojo, en direction de Bocca di L’Oru avec des sections sinueuses très belles et vallonnées, sillonnant la côte et surplombant les plages de Folaca, Tamaricciu, et Palombaggia, avant de quitter cette première partie pour une section plus sinueuse et étroite au niveau de Porra, avec une succession de virages en épingle avant l’arrivée de la Power Stage. Les équipages qui auront réussi l’exploit de déjouer tous les pièges des 390 kilomètres d’épreuves spéciales du Tour de Corse 2016 célèbreront la fin de la Power Stage à quelques encablures de l’arrivée du Rallye, au cœur de la Marina de Porto-Vecchio.
J.-F. V

 



Rugby | Echecs | Autos Motos | Cyclisme | Autres sports



Derniers tweets
Corse Net Infos : Plan grand froid, le gymnase pascal Rossini ouvre ses portes https://t.co/j97JXkQVDx https://t.co/E4NTCSdpvn
Vendredi 23 Février - 20:36
Corse Net Infos : Corse : Le feuilleton constitutionnel https://t.co/UEGe0mLt3j https://t.co/Y7rQj8SFkA
Vendredi 23 Février - 20:36
Corse Net Infos : Pic de froid : Passage de la pointe hivernale pour EDF Corse https://t.co/k7bom9A7P1 https://t.co/HC3UyId8IO
Vendredi 23 Février - 20:36



Newsletter







Galerie
Resized_20180220_202138
Resized_20180220_180646
Olympiades des Métiers 2018
Olympiades des Métiers 2018
Rencontres pour l'emploi de Calvi-Balagne
Rencontres pour l'emploi de Calvi-Balagne
forum college baleone
forum college baleone
SCB-Eaux d'Orezza
SCB-Eaux d'Orezza
Gendarmerie Calvi
Gendarmerie Calvi
Rencontres pour l'Emploi à Bastia
Rencontres pour l'Emploi à Bastia
GFCA-Reims
GFCA-Reims